Dimanche des Rameaux : « Les enfants dessinent pour l’entrée de Jésus à Jérusalem. »

Posté par diaconos le 9 mars 2008

Dessins envoyés par Christelle - Province de Liège (Belgique)

La foule populaire des faubourgs de Jérusalem acclame Jésus comme son roi. Jésus et ses disciples arrivèrent à Bethphagé (Mt 21, 1-2)

 

 

« Et lorsqu’ils approchèrent de Jérusalem, et qu’ils furent arrivés à Bethphagé, vers le mont des Oliviers, alors Jésus envoya deux disciples, 2. en leur disant : Allez à la bourgade qui est devant vous, et vous trouverez aussitôt une ânesse attachée, et un ânon avec elle ; détachez-les et amenez-les moi. poulain de celle qui porte le joug Et si quelqu’un vous dit quelque chose, vous direz : Le Seigneur en a besoin, et aussitôt il les enverra. Or ceci arriva, afin que fût accompli ce qui a été déclaré par le moyen du prophète, disant : Dites à la fille de Sion : Voici, ton Roi vient à toi, doux et monté sur un âne, sur le. Les disciples s’en étant donc allés et ayant fait comme Jésus leur avait ordonné, amenèrent l’ânesse et l’ânon et placèrent sur eux leurs vêtements, et il s’assit dessus. Et la plupart des gens de la foule étendirent leurs propres vêtements sur le chemin, et d’autres coupaient des branches d’arbres et les étendaient sur le chemin. Mais les foules qui précédaient et celles qui suivaient criaient, disant : Hosanna au fils de David ! Béni soit celui qui vient au nom du Seigneur ! Hosanna dans les lieux très hauts !
(Extrait de l’évangile selon saint Matthieu au chapitre 21)
Note pour agrandir les dessins, cliquez deux fois dessus et pour voir des détails, utilisez l’outil loupe. Vous pouvez mettre votre commentaire , lequel sera transmis à Christelle.

Cliquez ci- dessous sur le bouton « commentaires » pour rédiger votre mot pour Christelle. Merci

◊  ◊  ◊  ◊  ◊

♥ D‘autres dessins bibliques par des enfants à découvrir

    Cliquez ici →  Page jeunesse 

Dessins à colorier → Cliquez sur la catégorie  « Catéchèse »  dans la colonne de droite de cette page pour les découvrir

Michel

Publié dans Carême, DESSINS ET BIBLE, Nouveau Testament, Rencontrer Dieu | 5 Commentaires »

Faut-il une nouvelle réforme dans l’Église ?

Posté par diaconos le 7 mars 2008

Auteur Michel Houyoux

Sujet d’étude « L’Église », publié le 10 mars 2002

Extraits

 

Faut-il une nouvelle réforme dans l’Église ?
« L’Église est dans le monde et le monde est dans l ‘Église » (Jean XXIII, page 165). La réforme permanente que l’Église doit opérer, c’est de repenser son identité et sa mission à la lumière de la lecture actuelle de la parole de Dieu confrontée à la contemplation lucide du monde d’aujourd’hui, celui que Dieu aime et dans lequel par l’Église, il veut prendre corps. L’Église est toujours à réformer c’est à dire retrouver sa véritable forme, renouveler son langage dans la liturgie, ainsi que dans la catéchèse (des efforts significatifs existent et méritent d’être encouragés : catéchèse mieux préparée et vécue en Secteur paroissial utilisant des documents de qualité et du matériel performant (CD, logiciels, vidéos, sites religieux sur Internet etc… ). Ainsi faire de la catéchèse au départ de produits qui ne sont pas faits pour la catéchèse peut être un  » levier  » pour faire passer le message évangélique. Exemple : j’utilise depuis 1999 une nouvelle méthode de préparation à la Première Eucharistie dont le titre est  » Je prépare ma première communion, éditions du Signe ». Cette méthode privilégie les récits, les faits de vie qui sont la façon habituelle de s’exprimer des milieux populaires. Les faits de vie choisis pour la catéchèse ont réellement été vécus par des enfants et servent de tremplin pour introduire un fait de vie de Jésus (ce que Jésus a dit et ce qu’il a fait) ; en travaillant de la sorte, on crée un va et vient constant entre l’Évangile et la vie d’aujourd’hui ; un lien s’établit et un chemin s’ouvre. La préparation des enfants se fait en quinze rencontres de une heure chacune. La méthode comprend un livre des accompagnateurs et la farde des enfants contenant les quinze fiches du parcours de la catéchèse. Il faut parler le langage d’aujourd’hui si l’on veut parler d’Évangile ! De plus, il faut créer des équipes et il faut aussi tenir compte des contraintes : l’exigence de travail en équipe vient du sens même d’une Église qui a redécouvert la vocation profonde de tout baptisé.

Sa façon de vivre les sacrements , sa présentation de la morale et surtout son attitude actuelle vis à vis des droits de l’homme aura d’ici peu de temps des répercussions à l’intérieur de l’Église même. La constitution pastorale sur l’Église dans le monde de ce temps (Gaudium et spes) est spécifique de l’esprit de Vatican II c’est à dire spécifique d’une Eglise réfléchissant sur son rapport au monde historique de son temps. La pensée de Gaudium et spes peut être exprimée en trois points.

  1. Accueil de l’être humain; écouter le monde qui nous parle.
  2. Confrontation entre l’homme et le monde de ce temps, entre l’homme et le Royaume de Dieu.
  3. Accomplissement christologique du monde dans la perspective chrétienne.

L’Eglise et le monde ne peuvent plus s’ignorer : il est important qu’un dialogue constructif puisse s’établir entre le monde et l’Église. Que l’Église ne craigne pas d’être critiquée par le monde, peu importe le fondement de cette critique: qu’elle soit culturelle, politique ou évangélique, être attentive au monde, être ouverte à ses questionnements peut lui être salutaire. Inversement, le monde doit également accepter la critique de l’Église, de l’Évangile….

Cependant l’Église devrait garder trois types d’exigence :

  • dénonciation de la réduction de toutes choses au culturel
  • dénonciation de la tendance totalitaire du politique comme de l’économique
  • devoir de réclamer des espaces, afin d’assurer la visibilité de la foi dans le monde

Qui fait l’Eglise servante du Royaume ?

C’est l’Esprit Saint qui fait l’Église quand elle est vraiment au service du Royaume de Dieu. Ce sont tous les membres de l’Église qui ont à travailler pour le service du Royaume: vivons nous-mêmes le message évangélique, lisons régulièrement la Parole de Dieu, essayons de comprendre le choix de vie qu’Elle nous propose et nous serons mieux préparés pour servir le Royaume de Dieu à travers nos catéchèses, nos rencontres , notre conduite…

Construction du Royaume de Dieu, qu’est ce que cela veut dire ?

Construire le Royaume de Dieu signifie travailler pour la libération du mal sous toutes ses formes et ce travail, pour être efficace, doit commencer dans nos paroisses, se poursuivre dans nos secteurs paroissiaux. Si l’on agissait de la sorte, tous les diocèses prépareraient efficacement la venue du Royaume de Dieu . Gardons cependant toujours en mémoire que ce Royaume à construire concerne tous les humains, c’est à dire le monde entier.

 

 

Publié dans Enseignement, L'Église, Religion | Pas de Commentaire »

« Deo Profundis » (Psaume 130, 1-8)

Posté par diaconos le 4 mars 2008

De saint Jean Chrysostome, Évêque et Docteur de l’Église (344-407)
« Persévérons dans la prière, et ne cessons jamais de prier, que nous soyons exaucés ou non. Dieu est le maître de nous accorder ce que nous Lui demandons, mais Il est aussi le Maître de nous l’accorder quand Il le veut, et Il sait parfaitement quel est le moment favorable. Ne cessons donc de prier Dieu, de L’invoquer en nous confiant dans sa Bonté, dans son Amour. Ne désespérons jamais de notre salut, mais travaillons à l’assurer par nos oeuvres. Dieu alors ne nous fera point défaut, car il y a en Lui une miséricorde ineffable et une bonté infinie. »

Prions avec le psaume 130
« 1. Des profondeurs je crie vers toi, Seigneur, Seigneur, écoute mon appel ! 2. Que ton oreille se fasse attentive au cri de ma prière ! 3. Si tu retiens les fautes, Seigneur Seigneur, qui subsistera ? 4. Mais près de toi se trouve le pardon pour que l’homme te craigne. 5. J’espère le Seigneur de toute mon âme ; je l’espère, et j’attends sa parole.
6. Mon âme attend le Seigneur plus qu’un veilleur ne guette l’aurore. 7. Plus qu’un veilleur ne guette l’aurore, attends le Seigneur, Israël. Oui, près du Seigneur, est l’amour ; près de lui, abonde le rachat. 8. C’est lui qui rachètera Israël de toutes ses fautes. »

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible – © AELF, Paris

Commentaire Dans sept textes de Qumrân, l’attente du pardon de Dieu est aussi décrite au moyen du symbole du veilleur qui guette l’aurore et c’est Jésus qui sauvera son peuple de ses péchés : en lui, en plus de la justice, il y a l’amour et le pardon. Oui, le Seigneur l’entendra ce cri d’Espérance que le croyant lui lance du fond de sa misère… Le VEILLEUR qui l’attend sera exaucé par CELUI QUI AIME ET PARDONNE. Il rachètera Israël et le sauvera de la mort… Que signifie l’expression « Des profondeurs ? Ce n’est pas seulement de ma bouche, ce n’est pas seulement de ma langue que sortent mes paroles, mais c’est du plus intime de mon coeur, c’est avec toute l’ardeur, tout le zèle dont je suis capable. « Des profondeurs de mon âme, j’ai crié vers Toi, Seigneur. » Remarquez, ici deux choses : le prophète a crié vers Dieu, et il a crié du fond de son âme. Ce cri n’est pas le son de la voix, mais la disposition du coeur. « Seigneur, exaucez ma prière. » Notre prière, pour être exaucée de Dieu, exige nos efforts personnels. Le moyen le plus assuré pour arriver au salut, est d’avoir les yeux constamment fixés sur Dieu, et de rester attaché à cette espérance malgré tant de circonstances fâcheuses qui peuvent nous jeter dans le doute et le désespoir

 Documentation  Cliquez sur ce lien Vies des Saints – Calendrier 27 Janvier – Saint Jean Chrysostome

Michel

——————————————————————————————————————————————–

Publié dans Catéchèse, Prières, Psaumes | Pas de Commentaire »

Jeudi-Saint, la fête de l’institution de l’Eucharistie

Posté par diaconos le 3 mars 2008

Le Jeudi Saint, la communauté chrétienne se rassemble pour célébrer l’Eucharistie, faire mémoire du dernier repas que Jésus partagea avec ses disciples et pour se rappeler le commandement de la charité. Dans un geste inoubliable, Jésus lave les pieds de ses apôtres ; il a pris un tablier de serviteur pour apprendre aux hommes à servir leurs frères. Il n’y a pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ceux qu’on aime. Mais l’amour doit se traduire par des services concrets, sinon c’est du rêve. Apprenons, à l’exemple du Christ, à nous aimer en actes, et pas seulement en paroles.

lwf0003web.gif

Documentation

Les évènements du Jeudi Saint, la dernière Cène, le lavement des pieds, office et traditions du Jeudi Saint… , à découvrir en cliquant sur ce lien « Le CyberCuré », oecuménique et interreligieux. Diocèse de Nanterre

———————————————————

Vivre les fêtes de Pâques en Corse : en cliquant sur ce lien http://curagiu.com/lejeudisaint.htm

Source de ce document sur ce site à découvrir, en cliquant sur ce lien CHRETIENS DE TOUS LES CONTINENTS…

lwf0003web.gif

Cliquez sur les bannières bleues ci-dessous, pour voir les dessins en format A4 ; vous pouvez ensuite les enregistrer, les imprimer et les colorier. La source de référence pour ces croquis est à découvrir dans l’évangile de Jean, au chapitre 13, versets 1 à 15 et l’Évangile de Marc au chapitre 14, versets 22 à 24

Jeudi-Saint, la fête de l'institution de l'Eucharistie dans Catéchèse doc Jésus institue l’Eucharistie

doc dans évangiles Jésus se mit à laver les pieds de ses apôtres… (Jn 13, 1-15)

lwf0003web.gif

Homélie

doc dans fêtes religieuses homélie pour le Jeudi Saint.doc

Cliquez sur la bannière bleue ci-dessus pour lire ou pour télécharger mon homélie sur votre disque dur.

Une page sur la semaine Sainte vient d’être publiée sur le Site Puiser à la Source : Vous pouvez lire ICI
Je vous signale une autre page sur le site Notre Dame de la Paix : Lire ICI
Michel


Publié dans Catéchèse, évangiles, fêtes religieuses, Histoire du Salut, Homélies, Nouveau Testament, Page jeunesse, Prières, Psaumes, Rencontrer Dieu | Pas de Commentaire »

1...202203204205206...210
 

Salem alikoum |
Eazy Islam |
Josue |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | AEP Gresivaudan 4ieme 2007-08
| Une Paroisse virtuelle en F...
| VIENS ECOUTE ET VOIS