Ne craignez pas ceux qui tuent le corps

Posté par diaconos le 13 juillet 2019

Samedi 13 juillet 2019

Ne craignez pas ceux qui tuent le corps.

ÉNe craignez pas ceux qui tuent le corps. 150vangile de Jésus-Christ selon saint Matthieu

En ce temps-là, Jésus disait à ses Apôtres : « Le disciple n’est pas au-dessus de son maître, ni le serviteur au-dessus de son  seigneur.     Il suffit que le disciple soit comme son maître, et le serviteur, comme son seigneur. Si les gens ont traité de Béelzéboul le maître de maison, ce sera bien pire pour ceux de sa maison.     Ne craignez donc pas ces gens-là ; rien n’est voilé qui ne sera dévoilé, rien n’est caché qui ne sera connu. Ce que je vous dis dans les ténèbres, dites-le en pleine lumière ; ce que vous entendez au creux de l’oreille, proclamez-le sur les toits. Ne craignez pas ceux qui tuent le corps sans pouvoir tuer l’âme ; craignez plutôt celui qui peut faire périr dans la géhenne l’âme aussi bien que le corps.     Deux moineaux ne sont-ils pas vendus pour un sou ? Or, pas un seul ne tombe à terre sans que votre Père le veuille. Quant à vous, même les cheveux de votre tête sont tous comptés. Soyez donc sans crainte : vous valez bien plus qu’une multitude de moineaux. Quiconque se déclarera pour moi devant les hommes, moi aussi je me déclarerai pour lui devant mon Père qui est aux cieux. Mais celui qui me reniera devant les hommes, moi aussi je le renierai devant mon Père qui est aux cieux. «  (Mt 10, 24-33)

Homélie

 » Ne craignez donc pas ces gens-là ; rien n’est voilé qui ne sera dévoilé, rien n’est caché qui ne sera connu. »  La vérité et la justice finissent toujours par avoir raison du mensonge et de l’injustice. Jésus, en tant que juge des vivants et des morts, viendra dévoiler et redresser ce qu’il y a de difforme dans le monde, de manière définitive à la fin des temps. Il défendra le pauvre et le faible contre les personnes qui lui auront fait du tort.

« Ne craignez pas ceux qui tuent le corps sans pouvoir tuer l’âme ; craignez plutôt celui qui peut faire périr dans la géhenne l’âme aussi bien que le corps. » (Mt 10, 28)  À la lumière de la vie éternelle qui nous attend auprès de Dieu, nos souffrances, même si elles nous semblent insurmontables, sont brèves et peu de choses comparées aux joies du ciel.

Une maman qui accouche souffre, mais cette souffrance ne dure qu’un temps et disparaît rapidement devant la joie d’avoir son  enfant dans les bras. « J’estime, en effet, qu’il n’y a pas de commune mesure entre les souffrances du temps présent et la gloire qui va être révélée pour nous .  » (Rm 8, 18)

Certes, Le mal  fait du tort et pénible à supporter  ; Mais  la perte de notre âme pour la vie après la mort, c’est bien plus grave. Alors, vaut mieux tout confier à Dieu qui peut nous donner la vie éternelle.

« Quant à vous, même les cheveux de votre tête sont tous comptés. Soyez donc sans crainte : vous valez bien plus qu’une multitude de moineaux.  » (Mt 10, 38)  Nous avons une valeur infinie pour Dieu. Comme il le disait aussi au prophète Isaïe :  » Parce que tu as du prix à mes yeux, que tu as de la valeur et que je t’aime  (Is 43, 4),  Dieu ne nous abandonnera pour rien au monde, même dans nos moments d’épreuve et de souffrance.

« J’en ai la certitude : ni la mort ni la vie, ni les anges ni les Principautés célestes, ni le présent ni l’avenir, ni les Puissances, ni les hauteurs, ni les abîmes, ni aucune autre créature, rien ne pourra nous séparer de l’amour de Dieu qui est dans le Christ Jésus notre Seigneur. » (Rm 8, 38-39)

Annoncer l’Évangile, témoigner de notre foi, nous arrimer au Christ pourra nous apporter des moments difficiles mais quelle belle promesse nous attend ! Ayons le courage de nous déclarer pour le Christ ; c’est lui qui finalement se déclarera pour nous devant tous les gens qui pourraient nous accuser ou nous vouloir du mal, mais aussi au moment du jugement. Nous avons dans le Christ un avocat, un défenseur puissant !

Prions

Seigneur Jésus, merci pour ces paroles qui me rassurent et me réconfortent. Tu es mon sauveur. Je mets toute ma confiance en toi. Je veux témoigner de ma foi et annoncer ton Évangile. Sois toujours à mes côtés, Seigneur !

Complément

◊ Catéchèse : cliquez ici pour lire l’article → Ne craignez pas, ne vous découragez pas !

Liens externes

◊ Entretiens chrétiens cliquez ici pour lire l’article →  Ne craignez point (Mt 10, 24-33) 

Comment ne pas craindre la persécution ?

Image de prévisualisation YouTube

Publié dans Catéchèse, Disciples de Jésus, Histoire du Salut, homélies particulières, Page jeunesse, Religion, Temps ordinaire | Pas de Commentaire »

Tout ce que vous voudriez que les autres fassent pour vous, faites-le pour eux.

Posté par diaconos le 25 juin 2019

Mardi 25 juin 2019

Entre par la porte étroite.png 200x200Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu

En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples :  » Ne donnez pas aux chiens ce qui est sacré ; ne jetez pas vos perles aux pourceaux, de peur qu’ils ne les piétinent, puis se retournent pour vous déchirer. Tout ce que vous voudriez que les autres fassent pour vous, faites-le pour eux, vous  aussi : voilà ce que disent la Loi et les Prophètes. Entrez par la porte étroite. Elle est grande, la porte, il est large, le chemin  qui conduit à la perdition ; et ils sont nombreux, ceux qui s’y engagent. Mais elle est étroite, la porte, il est resserré, le chemin qui conduit à la vie ; et ils sont peu nombreux, ceux qui le trouvent.  » (Mt 7, 6.12-14)

Homélie

Ne donnez pas aux chiens ce qui est sacré : le devoir de ne pas juger a ses limites, il n’exclut pas celui de discerner. Tel est le seul rapport admissible entre cette parole et celles qui précèdent dans ce chapitre de l’Évangile selon Mathieu. Plusieurs interprètes pensèrent qu’il n’en fallut chercher aucun et prétendirent que ce verset six, très authentique d’ailleurs, fut  intercalé ici par Matthieu.

Ce qui est saint ce sont les vérités de la Parole de Dieu, les expériences produites dans l’âme par l’Évangile et que Jésus compara à des perles précieuses. Il ne faut pas les présenter à des hommes si corrompus que Jésus put les comparer à des animaux impurs. Ils ne pourraient que les profaner (fouler aux pieds) et elles ne feraient qu’exciter leur haine et leurs violentes persécutions.

La loi et les prophètes, cette loi que Jésus a si longuement interprétée dans toute sa spiritualité, elle est accomplie dans ce devoir de faire aux autres, par amour, tout le bien que nous aimerions qu’ils nous fissent. N’oublions pas que le grand commandement de l’amour du prochain a sa source dans l’amour pour Dieu, et que celui-ci, à son tour, n’est inspiré  à notre cœur  que par l’amour de Jésus.

Large et spacieux est le chemin qui mène à la perdition, étroit et resserré est le chemin qui mène à la vie. Entrez par la porte étroite dit Jésus ; où ? évidemment dans le royaume de Dieu. Mais quel contraste ! Il y a une porte large, un chemin spacieux, facile suivi par la multitude, où chacun peut entrer et marcher avec ses convoitises et ses péchés, mais qui conduit à la perdition, c’est-à-dire à la mort, à la destruction. (Ph 3,19 ; He 10,39 ; (1Th 6,9)

Et il y a une porte étroite, très étroite, où l’on ne peut entrer qu’en devenant petit, que par la repentance et le renoncement. Elle introduit dans un chemin resserré, difficile, image des fatigues et des souffrances morales de la vie chrétienne ; mais il conduit à la vie ! Mais Jésus plaça la porte avant le chemin :  c’est dès ici-bas qu’il faut entrer dans son royaume par la conversion et il faut persévérer jusqu’à la fin par une sanctification constante.

 Diacre Michel Houyoux

Compléments

◊  Jésus accueille toutes les personnes : cliquez ici pour lire l’article → Soyez miséricordieux comme le Père

◊ Faire ce qu’il faut pour   entrer dans le Royaume de Dieu → Efforcez-vous d’entrer par la porte étroite… (Lc 13, 24a)

◊ Question importante  : cliquez ici pour lire l’article → Que faut-il faire pour avoir la Vie éternelle ? (Lc 10, 25)

Liens externes

◊  La voix de l’Évangile : cliquez ici pour lire l’article → Comment avoir la vie éternelle

ENTREZ PAR LA PORTE ÉTROITE AVEC LE PASTEUR MARCELLO

Image de prévisualisation YouTube


Publié dans Catéchèse, comportements, conversion, Enseignement, Histoire du Salut, Messages, Nouveau Testament, Religion, Temps ordinaire | 1 Commentaire »

Rôle de Marie dans l’histoire du salut

Posté par diaconos le 2 février 2019

Envoyé sur ma page Facebook par monsieur l’Abbé Emmanuel

La mère de Jésus était aux noces de Cana

Les Noces de Cana est un récit tiré du Nouveau Testament où il est raconté que Jésus a changé de l'eau en vin1. Présent uniquement dans l'Évangile selon Jean (au chapitre II2), c'est le premier des « signes » de Jésus, accompli au bénéfice de ses disciples « qui crurent en lui » (Jn 2:11).

Les Noces de Cana est un récit tiré du Nouveau Testament où il est raconté que Jésus a changé de l’eau en vin1. Présent uniquement dans l’Évangile selon Jean (au chapitre II2), c’est le premier des « signes » de Jésus, accompli au bénéfice de ses disciples « qui crurent en lui » (Jn 2:11).

Pour comprendre le rôle de Marie dans l’histoire du salut il faut se laisser guider par le sens mystique du récit des noces de Cana.

Parce que chaque texte à un sens mystique en dehors du sens littéral, historique, moral, démagogique et spirituelle. Le sens mystique c’est le sens du secret d’amour.

L’évangéliste dit bien la Mère de Jésus était là. Bien que les noces à Cana fut un fait historique, il s’agit de la figure du mariage entre Jésus et son épouse qu’est l’Église c’est pourquoi le texte ne s’attarde pas sur les noms des mariés.

Si les disciples eux aussi sont là c’est parce-qu’ils furent destinés à être gardiens de cette alliance.

C’est Marie qui va provoquer le premier miracle du Christ . Pourquoi les serviteurs, le maître du repas etc n’ont pas remarqués le manque pour aller voir Jésus directement ?

À cette question , il faut dire que Marie est attentive, attentionnée, altruiste. Elle ne s’est pas laisser entraîner ni distraire par la musique, la nourriture et la jouissance de la fête.

Femme, toujours détachée des attraits de ce monde parce que attachée à son fils, est par cette vertu même mieux placée pour remarquer l’absence de l’Esprit Saint dans nos vies.

Parce que dès le départ elle fut l’épouse de cette Esprit. Elle sait que l’esprit Saint n’est pas attaché à une heure précise c’est pourquoi malgré la réplique de Jésus à savoir « Femme que me veux-tu ? Mon heure n’est pas encore arrivée  » elle a eu l’audace de dire :  « Faites TOUT ce qu’il vous dira ». Comme pour rappeler à la belle fille d’être soumise à son époux en toutes choses. Voilà le rôle de Marie.

Elle ne vient pas de remplacer l’époux mais nous conduire à lui pour l’argent de la ration Spirituelle. En fait, la mère de Jésus n’a jamais cessé d’être là. Elle était là à l’Annonciation , elle était là à la Visitation, elle était là à la présentation, elle était là à l’évangélisation, elle était là à la passion et la crucifixion , elle était là à la résurrection et à l’ascension de Jésus au ciel.

Contact →  Abbé Emmanuel

Merci à Monsieur l’Abbé Emmanuel pour son envoi

Compléments

◊ Cliquez ici → MARIE MÈRE DE DIEU

◊ Cliquez ici → Mon âme exalte le Seigneur, et mon esprit se réjouit en Dieu, mon Sauveur.

◊ Cliquez ici →  Tout ce qu’il vous dira faites le !

◊ Catéchèse : cliquez ici → Chandeleur : fête du Christ, lumière pour le monde

◊  Fête de la Chandeleur : cliquez ici →Fête de la présentation de Jésus au temple

◊ Homélie : cliquez ici → Quatrième dimanche du Temps ordinaire de l’année C

Liens externes

◊ Chandeleur  : cliquez ici → Date et origine de la fête des Crêpes

Pourquoi mange-t-on des crêpes à la Chandeleur ?

Image de prévisualisation YouTube

Publié dans Accueil sur mon blog, Enseignement, fêtes religieuses, Histoire du Salut, Page jeunesse, Religion, Temps ordinaire, Vierge Marie | Pas de Commentaire »

Nul n’est monté au ciel sinon celui qui est descendu du ciel, le Fils de l’homme

Posté par diaconos le 8 avril 2018

La question centrale était pour le jeune homme riche : Que dois-je faire pour avoir la vie éternelle ? Et pour Nicodème : Comment faire pour voir le Royaume de Dieu ? Pour réponse, Jésus va amener Nicodème du connaître à naître.

La question centrale fut pour le jeune homme riche : Que dois-je faire pour avoir la vie éternelle ? Et pour Nicodème : Comment faire pour voir le Royaume de Dieu ? Pour réponse, Jésus amena Nicodème du connaître à naître.

01 Il y avait un homme, un pharisien nommé Nicodème ; c’était un notable parmi les Juifs. 02 Il vint trouver Jésus pendant la nuit. Il lui dit : « Rabbi, nous le savons, c’est de la part de Dieu que tu es venu comme un maître qui enseigne, car personne ne peut accomplir les signes que toi, tu accomplis, si Dieu n’est pas avec lui. » 03 Jésus lui répondit : « Amen, amen, je te le dis : à moins de naître d’en haut, on ne peut voir le royaume de Dieu. » 04 Nicodème lui répliqua : « Comment un homme peut-il naître quand il est vieux ? Peut-il entrer une deuxième fois dans le sein de sa mère et renaître ? » 05 Jésus répondit : « Amen, amen, je te le dis : personne, à moins de naître de l’eau et de l’Esprit, ne peut entrer dans le royaume de Dieu. 06 Ce qui est né de la chair est chair ; ce qui est né de l’Esprit est esprit. 07 Ne sois pas étonné si je t’ai dit : il vous faut naître d’en haut. 08 Le vent souffle où il veut : tu entends sa voix, mais tu ne sais ni d’où il vient ni où il va. Il en est ainsi pour qui est né du souffle de l’Esprit. » 09 Nicodème reprit : « Comment cela peut-il se faire ? » 10 Jésus lui répondit : « Tu es un maître qui enseigne Israël et tu ne connais pas ces choses-là ?11 Amen, amen, je te le dis : nous parlons de ce que nous savons, nous témoignons de ce que nous avons vu, et vous ne recevez pas notre témoignage. 12 Si vous ne croyez pas lorsque je vous parle des choses de la terre, comment croirez-vous quand je vous parlerai des choses du ciel ? 13 Car nul n’est monté au ciel sinon celui qui est descendu du ciel, le Fils de l’homme. 14 De même que le serpent de bronze fut élevé par Moïse dans le désert, ainsi faut-il que le Fils de l’homme soit élevé, 15 afin qu’en lui tout homme qui croit ait la vie éternelle. 16 Car Dieu a tellement aimé le monde qu’il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne se perde pas, mais obtienne la vie éternelle. 17 Car Dieu a envoyé son Fils dans le monde, non pas pour juger le monde, mais pour que, par lui, le monde soit sauvé. 18 Celui qui croit en lui échappe au Jugement ; celui qui ne croit pas est déjà jugé, du fait qu’il n’a pas cru au nom du Fils unique de Dieu. 19 Et le Jugement, le voici : la lumière est venue dans le monde, et les hommes ont préféré les ténèbres à la lumière, parce que leurs œuvres étaient mauvaises. 20 Celui qui fait le mal déteste la lumière : il ne vient pas à la lumière, de peur que ses œuvres ne soient dénoncées ; 21 mais celui qui fait la vérité vient à la lumière, pour qu’il soit manifeste que ses œuvres ont été accomplies en union avec Dieu. »

Source de l’image → Kt42 : rencontre de Nicodème avec Jésus (Jn 3,2)

lwf0003web.gif

Nicodème fut un membre du sanhédrin, conseil suprême de la nation, et un membre du parti des pharisiens. Un jour, il vint trouver Jésus la nuit car il était  un homme timide. Malgré l’hostilité croissante du sanhédrin, il sut, plus tard,  prendre la défense de Jésus : « Nicodème, l’un d’entre eux, celui qui était allé précédemment trouver Jésus, leur dit :  « Notre Loi permet-elle de juger un homme sans l’entendre d’abord pour savoir ce qu’il a fait ?  » (Jn 7, 50) 

Quand Jésus fut en danger, il ne craignit plus de se déclarer ouvertement en faveur de Lui en qui il reconnut son Sauveur : « Nicodème,  celui qui, au début, était venu trouver Jésus pendant la nuit, vint lui aussi ; il apportait un mélange de myrrhe et d’aloès pesant environ cent livres. » ( Jn 10, 39) Jésus répondit aux pensées que Nicodème n’avait pas encore eu le temps d’exprimer, et qui avaient trait au royaume de Dieu. 

C’était le grand sujet qui préoccupait tout Israélite pieux. Nicodème attendait un royaume extérieur, mais Jésus lui présenta un royaume invisible, dans lequel on entre par une transformation morale. Il ne s’agissait plus de faire, mais d’être, et avant d’être, il fallait naître. Ainsi Jésus répondit aux préoccupations intimes de Nicodème.

Nicodème lui dit : Comment un homme peut-il naître quand il est vieux ? Peut-il rentrer dans le sein de sa mère et naître ? Jésus lui répondit : « Si quelqu’un ne naît d’eau et d’Esprit, il ne peut entrer dans le royaume de Dieu. » ( Jn 3,5) Par cette réponse, Jésus éleva la pensée de Nicodème bien au-dessus du matérialisme qui inspira sa question, il lui indiqua les moyens par lesquels pourrait s’accomplir la naissance spirituelle dont il lui parla.

Nicodème comprit que l’eau, employée dans toutes les purifications rituelles en usage chez les Juifs, sera le signe et le sceau de la repentance. Jésus dit encore à Nicodème de ne pas s’étonner de ce qu’il lui avait dit : « Il te faut naître d’en haut. » (Jn 3,7)  Nicodème dit : « Comment cela peut-il se faire ? »  En sa qualité de membre du sanhédrin, Nicodème aurait dû comprendre,  par les Écritures, les vérités religieuses que Jésus lui enseigna.

Jésus insista, et il voulut faire sentir à Nicodème qu’il y eut en lui et dans ses collègues du sanhédrin de l’ignorance et de l’incrédulité. Jésus s’efforça d’initier Nicodème aux choses célestes que lui seul pouvait révéler (v 13).

Pour faire comprendre à Nicodème le mystère de son œuvre rédemptrice, Jésus emprunta à l’Ancien Testament le symbole bien connu de son interlocuteur ; et, se l’appliquant à lui-même, il en fit une prédiction très claire de sa mort : Le peuple d’Israël ayant murmuré contre Dieu, fût châtié par le fléau terrible de serpents brûlants qui causèrent la mort d’un grand nombre des coupables. Alors le peuple repentant, confessant son péché vint vers Moïse, le suppliant d’intercéder pour lui.

Complément

◊ La croix de Jésus est le signe du salut →  Tous ceux qui auront été mordus, lorsqu’ils regardent le serpent, alors ils vivront !

Liens externes

◊ Jésus et Nicodème → LA RENCONTRE DE NUIT

◊ Communauté du  Cénacle de Sauges → ENTRETIEN DE JÉSUS AVEC NICODÈME

Comment faire pour être dans la bonne voie ?

Image de prévisualisation YouTube

Publié dans Histoire du Salut, Nouveau Testament, Religion, Temps pascal | Pas de Commentaire »

12345...15
 

Salem alikoum |
Eazy Islam |
Josue |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | AEP Gresivaudan 4ieme 2007-08
| Une Paroisse virtuelle en F...
| VIENS ECOUTE ET VOIS