Prier avec le chapelet est important

Posté par diaconos le 1 janvier 2019

PRIER LE CHAPELETL’histoire de la prière du Chapelet remonte au Moyen-âge. À l’époque, ceux qui ne pouvaient pas prier les 150 psaumes de l’office des moines, parce qu’ils ne connaissaient pas le latin, ont pris l’habitude de prier 150 fois une prière dédiée à la Vierge Marie tout en méditant différents épisodes de la vie du Christ, appelés Mystères.

Réciter le  chapelet n’est pas une pieuse pratique reléguée au passé, comme une prière d’autres temps à laquelle on pense avec nostalgie. Le Chapelet connaît en revanche une reprise bien ancrée chez les chrétiens. C’est là, à n’en point douter un des signes les plus éloquents de l’amour que les jeunes générations nourrissent pour Jésus et pour la sainte Vierge Marie.

Le Chapelet, quand il est prié de manière authentique, et non pas de manière mécanique et superficielle, mais profonde, apporte en effet la paix et la réconciliation. Il contient en lui la puissance de guérison du Très Saint Nom de Jésus, invoqué avec foi et avec amour au centre de chaque Ave Maria  spécialement en ces jours du temps de Noël.

Le Saint-Père, dans la ligne ininterrompue de ses Prédécesseurs, a voulu rappeler l’importance de cette prière pour toute l’Église et pour chaque fidèle, en rappelant combien elle était consolante et efficace. La prière du Chapelet nous met en communication avec Jésus et avec Marie, en nous faisant méditer les grands mystères de notre Rédemption.

Prendre le chapelet entre les mains, est déjà, en un certain sens, un geste qui prépare à entrer dans cette atmosphère particulière spirituelle qui entoure et pénètre la récitation du Chapelet, qui est si ancienne et qui est toujours nouvelle. En priant le Chapelet, nous réalisons une sorte de visitation : c’est aller vers Jésus par Marie (Ad Jesum per Mariam), mais c’est aussi s’approcher de Marie, accompagnés par Jésus, comme portés par Lui dans un « ad Mariam per Jesum « ». qui, mieux que le Fils, pourrait nous présenter sa Mère, nous la faire connaître et aimer

Compléments

◊  Avertissement : cliquez ici pour lire → LES ÂMES PÉRISSENT DANS LES FEUX ÉTERNELS DE L’ENFER PAR MANQUE DE PRIÈRES.

◊  Prier avec les principales scènes de la vie de Jésus Christ : cliquez ici pour lire →  Textes pour prier le chapelet et le rosaire

Liens externes

◊  Message de Notre Dame de la Salette : cliquez ici pour lire → Le Message commenté

◊ Le catéchisme d’Aubagne : cliquez ici pour lire → Voici les prières nécessaires pour prier le Chapelet Le rosaire

◊ Questions de vie, questions de foi : cliquez ici pour lire → Comment réciter le chapelet ?

L’apparition de Notre Dame à Banneux, Belgique, 1933

Image de prévisualisation YouTube

Publié dans Catéchèse, comportements, Enseignement, Prières, Religion, Temps de Noël | Pas de Commentaire »

Message de Notre-Dame des Roses

Posté par diaconos le 11 décembre 2018

Message envoyé sur mon blog via le bouton « contact » en haut de la page d’accueil par Emmanuel le Rien

San Damiano est un village de 200 âmes à 20 km de Piacenza ( Plaisance), en Italie, ville située à 70 km de Milan. Les faits étonnants qui s’y sont passés y font accourir des pèlerins depuis 1964. Le 29 septembre 1961, en la fête de Saint Michel Archange, dans un petit village du Nord de l'Italie, San Damiano, une humble mère de famille mourante, Rosa Quattrini, se trouve soudainement guérie chez elle, par une jeune visiteuse.

San Damiano est un village de 200 habitants  à 20 km de Piacenza , en Italie, ville située à 70 km de Milan. Les faits étonnants qui s’y sont passés y font accourir des pèlerins depuis 1964. Le 29 septembre 1961, en la fête de Saint Michel Archange, dans un petit village du Nord de l’Italie, San Damiano, une humble mère de famille mourante, Rosa Quattrini, se trouve soudainement guérie chez elle, par une jeune visiteuse.

Mes enfants, les sacrifices que vous faites, sont tous inscrits dans le ciel. San Damiano : Le livre d’or de tous les sacrifices que vous aurez faits. (Message de Notre-Dame des Roses)

Mes chers enfants, Je suis la Mère du ciel qui vous aime tellement ! Je veux que, par votre prière et vos sacrifices, vous fassiez triompher mon Cœur… et, mon Cœur triomphera dans tout le monde si vous écoutez et mettez en pratique tout ce que Je vous dis. Je suis Mère et Reine, Je suis la Mère du Bel Amour qui vous aime tellement !

Donnez-moi tout votre amour, Donnez-moi tout vous-même, Donnez-moi tous vos péchés et je les détruirai. J’enflammerai votre cœur d’amour pour moi et pour mon Fils Jésus. Jésus est avec vous ; votre Maman céleste est avec vous et ne vous abandonne pas.

Je suis là dans mon jardin de paradis qui appelle tous mes enfants à se rassembler autour de moi avec des louanges et des invocations, avec des chants. Ma joie est grande de voir tant de mes enfants accourir, accourir à mes pieds !

Je répands sur vous tellement de grâces. Les sacrifices que vous faites, mes enfants, sont tous inscrits dans le ciel. Lorsque vous partirez de cette terre et que Jésus, Juge, vous présentera le livre d’or de tous les sacrifices que vous aurez faits pour consoler mon Cœur, vous verrez alors la splendeur de Dieu, de son immense Amour. Vous ne vous souviendrez plus de ce que vous aurez vécu sur cette terre, mais vous jouirez de la félicité éternelle.

Je vous le promets, mes chers enfants. Je vous le promets ! Vous, faites… et moi, je ferai ! Durant cette neuvaine à la Madone du Carmel, priez beaucoup, offrez des sacrifices, faites des pèlerinages pour réparer tous les sacrilèges que font beaucoup de mes enfants ! Priez, priez, priez, mes enfants, car l’heure approche… Si vous revenez tous repentis, ce sera le triomphe le plus important, le triomphe de l’Église et le triomphe universel dans le monde entier. Si vous ne revenez pas repentis, le Père éternel fera alors justice !

Parlez à tous, prévenez tous vos chers, prévenez toutes les personnes qui vous approchent, annoncez que je suis là qui attends tous mes enfants du monde pour les purifier et les sanctifier, parce que je vous aime tellement, Mes chers enfants. mon amour envers vous est grand ! Avec ma puissance tout peut s’accomplir. J’élargis mon manteau sur le monde entier pour accueillir les personnes qui veulent y trouver refuge.

Écoutez-moi, mes enfants, écoutez-moi, tant que vous en avez encore le temps, écoutez-moi: Jésus vous appelle au Banquet Eucharistique ; Il veut venir dans votre cœur et l’embraser d’Amour pour LUI ; Il veut le purifier et le laver de son sang ; Il veut sauver le monde ! Tous vos anges gardiens, tous les archanges et tant de saints Innocents sont ici, autour de moi, qui prient avec vous et insistent auprès du Père éternel, afin qu’Il ait pitié et miséricorde.

Unissez-vous, vous aussi, avec la prière, la pensée et le regard tournés vers le ciel et demandez avec insistance la foi, la foi, la foi, car avec la foi vous surmonterez tout, vous pourrez tout supporter et vous aimerez et pardonnerez tout !

Embrassez la Croix et suivez mon Fils Jésus pas à pas à mes côtés. Vous arriverez ainsi à la sainteté. Je vous prends par la main et vous guide pas à pas, le chapelet à la main, et je vous conduis au ciel. Mes enfants, j’éprouve tellement de joie à la vue de mes enfants si nombreux qui m’entourent, venant de toutes les parties du monde !

J’avais annoncé la première fois que je suis venue en ce lieu que l’on viendrait de toutes les parties du monde pour prier et me remercier pour le grand don que je vous ai fait ! Ce lieu doit être uniquement un lieu de prière, de pénitence et de chants pour remercier la Très Sainte-Trinité.

Je vois chaque jour augmenter la ferveur de mes enfants, ils prient davantage et font davantage pénitence et ainsi je répands tant, tant de grâces ! Je vous donne la force, le courage, l’amour, je vous donne tout l’amour maternel d’une mère !

Contact → Emmanuel Le Rien

roseMerci à Emmanuel le Rien  pour son envoi

Avec mes salutations amicales et fraternelles

croix diaconaleMichel Houyoux. diacre permanent

Compléments

◊ Une autre apparition de Notre Dame ; cliquez ici pour lire l’article → Notre Dame de la Salette

♥ Histoire de la création d’un nouvel ordre religieux →  De l’origine des missionnaires de la Salette.

Liens externes

◊ San Damiano (Italie) : cliquez ici pour lire l’article  → Notre Dame Miraculeuse des Roses

◊ Prière à Notre Dame des roses : cliquez ici pour prier → Notre Dame Miraculeuse des roses.

Publié dans Accueil sur mon blog, apparitions, Enseignement, Messages, Prières, Vierge Marie | Pas de Commentaire »

Fête de l’immaculée Conception de Marie (8 décembre)

Posté par diaconos le 7 décembre 2018

Message envoyé sur ma page Facebook par Emmanuel le Rien

L'Immaculée Conception est une manière de désigner la Vierge Marie « sans tache » (latin : macula), c'est-à-dire sans péché, et également une fête de l'Église catholique, à l'occasion de laquelle ce mystère est célébréEn ce jour de la fête de l’Immaculée Conception de Marie, midi pour tous, la Vierge Marie accordera de nombreuses grâces : elle nous en a fait la Promesse. L’heure de grâce pour le monde entier est le 8 décembre de 12h00 à 13h00.

«  Ici, à Montichiari, je souhaite être invoquée et vénérée sous le nom de Rosa Mystica »

Historique

Pierina Gilli  le 3 août 1911 à Montichiari … La Sainte Vierge lui apparut au printemps 1947. Marie, dans cette apparition était transpercée par trois grands glaives. Elle dit :  » Prière, Pénitence, Réparation »

Une deuxième apparition eut lieu : le 13 juin 1947. La Mère de Dieu y apparut vêtue de blanc et à la place des trois glaives, elle avait trois roses : une blanche, une rouge et une rose dorée. Vers la fin, elle expliqua aussi à Pierina la signification des trois glaives et des trois roses.

  • Le premier glaive signifie la perte des vocations sacerdotales et religieuses.
  • Le deuxième glaive signifie que des prêtres et des consacrés vivent en état de péché mortel.
  • Le troisième glaive signifie que des prêtres et des consacrés commettent la trahison de Judas.
  • La rose blanche signifie : l’Esprit de prière.
  • La rose rouge signifie : l’Esprit de réparation et de sacrifice.
  • La rose d’or signifie : l’Esprit de pénitence.

Lors de la cinquième apparition le 22 novembre 1947, Pierina interrogea la sainte Vierge Marie :  » Que devons-nous faire pour accomplir votre désir de prière et de pénitence ?  » Avec majesté, Marie fit une promesse avec ces mots :  » Le 8 décembre, à l’heure de midi j’apparaîtrai encore une fois dans la paroisse et ce sera l’heure de grâce. Elle précisa :  » L’heure de la grâce sera un événement de grandes et nombreuses conversions « .

Lors de la septième apparition, laquelle eut lieu le 8 décembre 1947, dans le silence, Marie descendit un grand escalier blanc orné de roses blanches, rouges et dorées. Elle sourit et dit : « Je suis l’Immaculée Conception  » ; elle ajouta :  » Je suis Marie de la grâce, c’est-à-dire la pleine de grâces, Mère de mon divin Fils Jésus-Christ « .

 » Par ma venue ici, à Montichiari, je souhaite être invoquée et vénérée sous le nom de Rosa Mystica

Je souhaite que chaque année, le 8 DÉCEMBRE, À L’HEURE DE MIDI, on célèbre L’HEURE DE GRÂCE POUR LE MONDE ENTIER .

 » Par cet exercice, on obtiendra de nombreuses grâces spirituelles et corporelles. Notre-Seigneur, mon divin Fils Jésus accordera sa très grande miséricorde pour autant que les bons continueront à prier pour les pauvres pécheurs. Celui qui ne peut pas se rendre à l’église doit prier chez lui à l’heure de midi (jusqu’à 13H) et il recevra alors mes grâces ».

À ce moment la Mère de Dieu montra à Pierina son Cœur et dit :  » Vois ce Cœur qui aime tant les hommes, tandis que le plus grand nombre l’accable d’outrages ! Lorsque les bons et les méchants s’uniront dans une prière unanime, ils obtiendront de ce Cœur miséricorde et paix. »

Présentement les bons ont obtenu par moi du Seigneur miséricorde. Celle-ci a arrêté un grand châtiment. Sous peu, on reconnaîtra la grandeur de cette Heure de grâce. J’ai déjà préparé une surabondance de grâces pour les enfants qui écoutent ma voix et qui prennent à cœur mes souhaits ». Par ces mots, la vision prit fin.

Contact → Emmanuel Le Rien

Merci à Emmanuel le Rien  pour son envoi

Résultat de recherche d'images pour "bouquet de fleurs"Avec mes salutations amicales et fraternelles

croix diaconaleMichel Houyoux. diacre permanent

Complément

L’immaculée conception de la Vierge Marie – Solennité (8 décembre)

Liens externes

◊ Du site « Croire.com » : cliquez ici pour lire l’article → Que veut dire: Immaculée Conception ?

◊ Dogme de l’Immaculée Conception → Marie est Immaculée Conception depuis le 8 décembre 1854

Dogme de l’Immaculée Conception

Image de prévisualisation YouTube

Publié dans Accueil sur mon blog, apparitions, Catéchèse, Enseignement, Messages, Page jeunesse, Prières, Temps de l'Avent, Vierge Marie | Pas de Commentaire »

La corde à noeuds

Posté par diaconos le 4 octobre 2018

Un vieux rabbin racontait ; chacun de nous est relié à Dieu par un fil. Et lorsque nous commettons une faute, le fil est cassé. Mais lorsque nous regrettons la faute, Dieu fait un nœud au fil. Du coup, le fil est plus court qu’avant. Et le pécheur est un peu plus près de Dieu ! Ainsi, de faute en repentir, de nœud en nœud, nous nous rapprochons de Dieu. Finalement, chacun de nos péchés est l’occasion de raccourcir d’un cran la corde à nœuds et d’arriver plus vite près du cœur de Dieu.

Jean Vernette

Dans les Monastères russes la prière a une prédilection pour le silence, seul dans le silence nous pouvons entendre le susurrement de Celui qui nous guide. Pour prier on utilisait et l’on utilise toujours une corde qui ressemble beaucoup à celle du Rosaire catholique. Elle est formée de nœuds en laine ou bien en cuir, pour précisément ne pas provoquer le moindre bruit. La corde de prière des premiers moines chrétiens, qui vivaient dans l’Egypte du IVème siècle, pouvait même compter 300 nœuds.

Dans les Monastères russes la prière a une prédilection pour le silence, seul dans le silence nous pouvons entendre le susurrement de Celui qui nous guide.
Pour prier on utilisait et l’on utilise toujours une corde qui ressemble beaucoup à celle du Rosaire catholique. Elle est formée de nœuds en laine ou bien en cuir, pour précisément ne pas provoquer le moindre bruit. La corde de prière des premiers moines chrétiens, qui vivaient dans l’Egypte du IVème siècle, pouvait même compter 300 nœuds.

En fin ce compte, chacun de nos péchés est l’occasion pour Dieu de rac­courcir d’un cran la corde à nœuds ; et pour nous d’arriver plus vite près du cœur de Dieu ! C’est le fameux « simul peccator et justus »  de Martin Luther. Même nos péchés peuvent nous rapprocher de Dieu, grâce au pardon.

Source de l’image → Les origines de la prière dans les Monastères de la Russie

Voilà le fil rouge de notre démarche de réconciliation : le pardon offert, dans le sacrement de réconciliation notamment. C’est bien le nœud par lequel Dieu lui-même vient renouer la relation coupée ou abîmée. Et ainsi, il nous rapproche sans cesse davantage de lui.

Supprimons les nœuds  existentiels qui nous empêchent de filer une vie droite.Il s’agit plutôt de laisser Dieu lui-même raccourcir la distance entre lui et tous, en acceptant qu’il nous rabiboche avec lui, comme on disait autrefois d’une couturière qui arrivait à remettre ensemble des tissus séparés.

C’est bien la Nouvelle Alliance annoncée par Jérémie : «  Je pardonnerai leurs fautes, je ne me rappellerai plus leurs péchés ».  Et comment cela se fait-il ? Comment Dieu procède-t-il pour renouer avec nous ? Écoutez Jérémie toujours : « Je mettrai la loi au plus profond d’eux-mêmes ; je l’inscrirai dans leur cœur  (Jr 31, 31-34).

Ici ce n’est plus l’image du fil renoué, mais celle du passage de l’extérieur à l’intérieur. L’amour est  le plus précieux pour intérioriser une conduite qui ne sera pas dangereuse pour les autres. C’est le rôle de l’Esprit Saint de faire passer de l’extérieur à l’intérieur : du texte à la Parole, de la lettre à l’Esprit, de l’obligation au don gratuit … Depuis notre Baptême et notre Confirmation, nous n’avons plus besoin qu’une loi extérieure nous dise ce qu’il faut faire : « Ils n’auront plus besoin d’instruire chacun son compagnon. Car tous me connaîtront, des plus petits jusqu’aux plus grands ». (Jn, 31) L’Esprit Saint est répandu en chacun pour discerner le bien du mal. Il parle à travers la conscience de toute personne de bonne volonté lorsqu’elle écoute cette voix intérieure lui souffler : « Fais ceci, évite cela ». Il inspire nos décisions pour qu’elles ne soient plus prises sous la contrainte mais par amour. Depuis la Nouvelle Alliance scellée dans le sang du Christ, il jaillit en chacun de nous une source de liberté qui inspire nos actes et nos pensées de l’intérieur, du plus profond.

Cette loi nouvelle, inscrite dans nos cœurs, nous fait vivre sous le signe du pardon. L’ancienne loi, extérieure, ne pouvait déboucher que sur la désobéissance, la fraude, l’hypocrisie, le « pas vu, le pas pris » ou au contraire sur le rigorisme sévère des intégristes de la loi.

La nouvelle loi vient de Dieu au plus intime de nous-mêmes. Nous ne pouvons la renier sans nous renier nous-mêmes. Voilà pourquoi il est plus facile de vivre sous le régime de la grâce que de la loi, car l’une vient de l’intérieur,  de Dieu en nous ; l’autre vient de l’extérieur, de Dieu hors de nous.

Toute sa vie, Jésus a combattu ceux qui enfermaient la relation à Dieu dans des rites extérieurs : sacrifices d’animaux, obsession de la pureté du corps, hypocrisie pharisienne… Ne faudrait-il pas, dans le même esprit, combattre aujourd’hui les personnes qui voudraient enfermer l’Église dans une position extérieure au monde, jugeant de haut et condamnant ce qui va contre sa loi ? L’Alliance Nouvelle jaillit du cœur de l’homme, pas de la contrainte.

Le signe de cette Alliance Nouvelle annoncée par Jérémie, c’est le pardon : le fil sans cesse renoué de notre relation à Dieu et aux autres. Le sang du Christ est le sceau de cette Alliance Nouvelle et éternelle, ce sang versé pour nous et pour la multitude en rémission des péchés » (prière eucharistique).

Alors, pour préparer votre confession, revisitez les liens qui vous unissent à Dieu et à vos frères. Comme la corde du rabbin, ces liens sont par endroit coupés, ou distendus, ou disparus… Laissez Dieu renouer avec vous. Approchez-vous de son pardon. Laissez-vous aimer.

 Note

Tchotki est le nom que les Slaves donnent à la corde à nœuds utilisée pour dire la prière. Nous tenons le tchotki dans la main gauche pour dire la prière. Si vous travaillez, vous l’enroulez autour de votre poignet.  Les diacres, les prêtres et les évêques qui sont aussi des moines les portent quand ils officient dans les services de l’Église et pendant la Liturgie. Quand une personne est tonsurée et vêtue en l’état monastique, le tchotki est parmi les divers articles de vêtements et insignes mis sur le nouveau moine ou la nouvelle moniale à la cérémonie d’habillement.

Compléments

◊ L’amour est  le plus précieux pour intérioriser une conduite : clique ici →  Honore ton père et ta mère

◊ Le pardon est un acte de liberté, un acte créateur: clique ici →  Jésus rend libre

Liens externes

◊ Pardonner pour Guérir – guérir pour pardonner : clique ici →  Le pardon acte recréateur

◊ Réconciliation : clique ici → Croire – Questions de vie, questions de foi

Le premier acte de pardon de l’histoire

Image de prévisualisation YouTube

Publié dans Catéchèse, comportements, conversion, Enseignement, Homélies, homélies particulières, L'Église, Messages, Page jeunesse, Prières, Religion | Pas de Commentaire »

12345...50
 

Salem alikoum |
Eazy Islam |
Josue |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | AEP Gresivaudan 4ieme 2007-08
| Une Paroisse virtuelle en F...
| VIENS ECOUTE ET VOIS