UNE NOUVELLE FORME DE FAUX ÉVANGÉLISME

Posté par diaconos le 23 décembre 2018

Message envoyé sur ma page Facebook, par Emmanuel le Rien

LES DÉSORDRES DANS LE MONDE ET DANS L’ÉGLISE SONT CAUSÉS PAR LEURS CHEFS

Jésus est la Sagesse de DieuMa chère fille bien-aimée, la voix du faux prophète grogne sur tout ce qui est sacré dans Mon Église. Cependant, presque rien ne sera dit de l’importance de respecter les Enseignements de Dieu, les Sacrements et la Proclamation de la Vérité. Par contre, vous verrez des diversions, telles que s’occuper des pauvres et des affamés du monde, et cela sera considéré comme votre tâche principale en tant que serviteurs de Dieu.

Comme serviteurs et disciples de Dieu dans l’Église, votre obligation primordiale est de suivre la Vérité de ce que Je vous ai dit. L’amour des pauvres et des affamés, et l’aide à leur apporter sont de bonnes choses, mais Mon Église de la Terre a un rôle beaucoup plus grand, que vous avez accepté sous serment. Cela comprend l’enseignement de la Vérité en tout ce que Je vous ai enseigné, et vous ferez cela si vous M’aimez véritablement.

L’Église a une Mission, celle de transmettre la Vérité de Mes Enseignements. Prendre un aspect de Ma Parole pour aider les pauvres est admirable mais trompeur car Mes Enseignements précisent clairement que vous devez aider les pauvres en âme. Aidez-les à soigner leur âme avant de les aider à se libérer des afflictions de la vie.

Si Je vous amenais un homme pauvre et vous demandais de l’aider, comment le feriez-vous ? Lui donneriez-vous des vêtements ? De l’argent pour nourrir sa famille ? Ou bien Me demanderiez-vous de sauver son âme d’abord ?

Bientôt, on vous demandera de concentrer toute votre attention sur les pauvres du monde. On vous réclamera de l’argent – et ce sera pris de sources différentes pour aider les pauvres, les chômeurs et les sans-abri du monde entier. On vous dira que Moi, Jésus-Christ, ai toujours aimé les pauvres.

Le problème est celui-ci. Je recherche d’abord les pauvres en esprit : pour les libérer de leur vie perdue. Les pauvres en âme – ceux qui ont peu d’attirance spirituelle pour Dieu – sont ceux que Je désire le plus. Bénis sont ceux qui sont pauvres en cette vie, presque sans contrepartie, mais qui M’aiment, car ils ne sont pas pauvres du tout. L’homme riche qui ne M’aime pas a plus besoin de Mon Amour, de Ma Miséricorde, de Ma Compassion que ceux qui sont forcés de trouver de la nourriture, des vêtements et un abri. La façon dont vous M’aimez, dont vous Me demandez de vous sauver est ce à quoi vous devez faire attention.

« Les Sacrements seront la force salvatrice de ceux qui sont riches ou pauvres mais qui n’ont pas d’amour pour Moi. »

On vous demandera bientôt d’utiliser votre foi pour former une campagne politique autour du monde pour sauver les pauvres, organisée partout par les chefs de Mes Églises. Rien ne sera dit pour vous encourager à vous préparer à Mon Second Avènement car ils n’oseront pas vous préparer à ce Grand Jour. Ils préfèreront éloigner votre esprit de Moi en vous demandant de passer plus de temps à honorer les œuvres du faux prophète. Très prochainement, des statues, reliques, affiches, coupes et de grandes peintures commanditées représentant le faux prophète seront placées dans toutes les Églises.

Son image, avec celle de l’antichrist le temps venu, décorera un grand nombre de places publiques, d’églises, de centres politiques, de même dans les pays où l’on verra le parlement adhérer à l’Église Catholique dans une « nouvelle lumière ». Cela créera une nouvelle forme de faux évangélisme qui, parce qu’il plaira à une société laïque moderne, attirera des admirateurs dans le monde entier.

Rien ne sera dit pour admettre l’importance des Saints Sacrements tels qu’ils ont été donnés au monde, ou des Grâces importantes qu’ils produisent. Au contraire, chacun d’eux sera minimisé par ajout d’explications supplémentaires afin de plaire à ceux qui les refusent tels qu’ils sont.

Cela se fera dans l’espoir que l’abomination de la profanation de Mes Sacrements soit soumise au plus grand nombre possible pour les écarter de Dieu, afin que les ennemis de Dieu puissent accomplir leur pacte avec le diable.

Le diable séduira un grand nombre de ceux qui appartiennent à Mon Église en ce temps de l’histoire. Il le fera de la manière la plus charmante et la plus convaincante, et il justifiera les mensonges lorsque ses serviteurs diront que J’approuverai ces nouveaux changements.

Moi, Jésus-Christ, serai mal cité afin qu’ils gagnent des âmes. Mes Enseignements seront déformés afin de détruire Mon Église et voler les âmes les plus proches de Moi. Des millions accepteront les mensonges, sans se faire de soucis. Vous devez prier pour eux dans l’espoir qu’ils se rendront compte, avec le temps, que quelque chose ne va pas.

Lorsque Je nomme des chefs et lorsqu’une âme choisie a été chargée de propager Ma Sainte Parole à l’intérieur de Mon Église de la Terre, la Vérité est toujours simple, claire, concise et sans détour.

Lorsque l’on vous mentira, par l’influence de l’esprit du mal, vous serez dans la confusion. Les expressions n’auront pas de sens. Les prétendues améliorations présentées par des ennemis au sein de Mon Église, reviendront à dire que la Vérité n’est pas « assez bonne ».

Ma Parole, Mes Sacrements, Mes Enseignements n’ont pas besoin d’être améliorés, car ils viennent de Moi. Je Suis Dieu. Je Suis parfait. Ma Parole durera éternellement. Tout homme qui falsifie Ma Très Sainte Parole est un ennemi de Dieu. Ma Colère est grande en ce temps, et si un homme manque de respect à Mon Corps, la Très Sainte Eucharistie, tout en disant qu’il mène Mon peuple, sachez que cela n’est pas vrai. Jamais Je ne demanderai à un chef de Mon Église de modifier la Parole de Dieu en introduisant de nouvelles significations ou de nouvelles interprétations. Cela ne peut pas être.

Contact → Emmanuel Le Rien

Résultat de recherche d'images pour "bouquet de fleurs sauvages"Merci à Emmanuel le Rien pour son envoi

Recevez mes salutations amicales et fraternelles

croix diaconaleMichel Houyoux. diacre

Complément

◊ Cliquez ici pour lire l’article →  Je ferai se lever un prophète ; je mettrai dans sa bouche mes paroles

Liens externes

◊ Prudence quand on lit des articles de ce genre : cliquez ici Maria de la Divine Miséricorde – La supercherie révélée

Mise en garde sur les visions de Maria de la Miséricorde : cliquez ici → Maria_divine_miséricorde -_la_supercherie_révélée

Vous êtes avertis : cliquez ici →  Une stratégie de mensonge dans les messages de « Maria de la divine miséricorde

Publié dans Accueil sur mon blog, Enseignement, Religion, Temps de l'Avent | Pas de Commentaire »

Mon âme exalte le Seigneur, et mon esprit se réjouit en Dieu, mon Sauveur.

Posté par diaconos le 22 décembre 2018

Post envoyé sur ma page Facebook par le Père Marie Landry Bivina

gificat

Avec Marie et Élisabeth, nous sommes conduits à croire en Dieu

Marie dit : « Mon âme exalte le Seigneur, et mon esprit se réjouit en Dieu, mon Sauveur, parce qu’il a jeté les yeux sur la bassesse de sa servante. Car voici, désormais toutes les générations me diront bienheureuse, parce que le Tout Puissant a fait pour moi de grandes choses. Son nom est saint, et sa miséricorde s’étend d’âge en âge Sur ceux qui le craignent. Il a déployé la force de son bras ; Il a dispersé ceux qui avaient dans le cœur des pensées orgueilleuses. Il a renversé les puissants de leurs trônes, et il a élevé les humbles. Il a rassasié de biens les affamés, et il a renvoyé les riches à vide. Il a secouru Israël, son serviteur, et il s’est souvenu de sa miséricorde,comme il l’avait dit à nos pères— envers Abraham et sa postérité pour toujours ».

Marie demeura avec Élisabeth environ trois mois. Puis elle retourna chez elle. (Lc 1,46-56)

Voici le Magnificat, que Marie, pleine de joie, entonna dans la maison de sa parente Élisabeth, mère de Jean Baptiste. Les paroles de Marie nous apportent une réminiscence d’autres chants bibliques qu’elle connaissait très bien et qu’elle avait récités et contemplés à tant d’occasions. Mais, maintenant dans ses lèvres, ces mêmes paroles ont un sentiment beaucoup plus profond : l’esprit de la Mère de Dieu se transparaît à travers elles et nous montre la pureté de son cœur. Chaque jour, l’Église le fait sien dans la Liturgie des Heures quand, priant les veilles, elle dirige vers le ciel ce même chant avec lequel Marie se réjouissait, bénissait et rendait grâce à Dieu pour toutes ses bontés.

Marie reçut la grâce la plus extraordinaire que jamais aucune femme n’a reçu et recevra : elle a été élue de Dieu, parmi toutes les femmes de l’histoire, pour être la Mère du Messie Rédempteur que l’Humanité attendait depuis des siècles. C’est l’honneur le plus haut jamais connue pour une personne humaine, et elle le reçoit avec une total simplicité et humilité, se rendant compte que tout est grâce, offre, et qu’elle n’ait rien devant l’immensité du pouvoir et de la grandeur de Dieu, qui a fait des merveilles en elle (Lc 1,49). Une grande leçon d’humilité pour nous tous, fils d’Adam et héritiers d’une nature humaine marquée profondément par le péché originel duquel, jour après jour, nous entraînons les conséquences.

Nous arrivons au final du temps de l’Avent, un temps de conversion et de purification. Aujourd’hui c’est Marie qui nous enseigne le meilleur chemin. Méditer la prière de notre Mère, en voulant la faire nôtre, nous aidera a être plus humbles. Sainte Marie nous aidera si on lui demande avec confiance.

 Contact → Père Marie Landry Bivina

Trois bleuets isolés sur fond blanc. photo libre de droitsMerci au Père Marie Landry Bivina pour son envoi

Compléments

◊ Cliquez ici pour lire l’article →  Je tressaille de joie dans le Seigneur  (Is 61, 1-2a.10-11)

◊  Marie va chez sa cousine Élisabeth → Tu es bénie entre toutes les femmes, et le fruit de tes entrailles est béni. 

◊  Quatrième dimanche de l’Avent, année C : cliquez ici pour lire l’article → Heureuse est celle qui a cru

Liens externes

◊ Du site catholique.org : cliquez ici pour lire l’article →  Bénie entre toutes les femmes

Image de prévisualisation YouTube

Publié dans Accueil sur mon blog, Catéchèse, Enseignement, Méditation, Religion, Temps de l'Avent | Pas de Commentaire »

Venez derrière moi, et je vous ferai pêcheurs d’hommes. (Mt 4, 18-22)

Posté par diaconos le 22 décembre 2018

Envoi sur ma page Facebook par le Père Marie Landry Bivina

     C’est dans cette Galilée que Jésus commença sa mission.     C’est  au bord du lac de Galilée que Jésus choisit ses premiers disciples.


                                                                              C’est en Galilée que Jésus commença sa mission. C’est au bord du lac de Galilée que Jésus choisit ses premiers disciples.

Comme il marchait au bord du lac de Galilée, il vit deux frères, Simon, appelé Pierre, et son frère André, qui jetaient leurs filets dans le lac: c’étaient des pêcheurs. Jésus leur dit : « Venez derrière moi, et je vous ferai pêcheurs d’hommes ». Aussitôt, laissant leurs filets, ils le suivirent. Plus loin, il vit deux autres frères, Jacques, fils de Zébédée, et son frère Jean, qui étaient dans leur barque avec leur père, en train de préparer leurs filets. Il les appela. Aussitôt, laissant leur barque et leur père, ils le suivirent.   (Mt 4,18-22)

ENSEIGNEMENT

Aujourd’hui, c’est la fête de saint André, apôtre, célébrée solennellement par les chrétiens d’Orient. André fut l’un des deux premiers jeunes hommes qui firent la connaissance de Jésus sur les berges du Jourdain et qui eurent une longue conversation avec Lui. Il alla tout de suite chercher son frère Pierre, en lui disant  :« Nous avons trouvé le Messie » et il l’emmena à Jésus (Jn 2,41). Peu de temps après, Jésus appela ces deux frères pêcheurs devenus ses amis : « Venez derrière moi, et je vous ferai pêcheurs d’hommes »  (Mt 4,19). Dans le même village, il y avait aussi une autre paire de frères, Jacques et Jean, compagnons et amis des premiers, pêcheurs comme eux. Jésus les appela aussi à sa suite. Il est merveilleux de voir qu’ils laissèrent tout et le suivirent aussitôt, mot repris dans les deux cas. Nous ne devons pas dire à Jésus : “après”, “plus tard”, “maintenant j’ai trop de travail”…

À chacun d’entre nous aussi, à tous les chrétiens, Jésus demande chaque jour de mettre à son service tout ce que nous sommes et tout ce que nous possédons, de tout quitter, de ne rien avoir en propre, pour que, vivant avec Lui nos tâches professionnelles et domestiques, nous soyons des pêcheurs d’hommes. Que veut dire “pêcheurs d’hommes” ? Une jolie réponse nous vient d’un commentaire de saint Jean Chrysostome. Ce père et docteur de l’Église observa qu’André ne savait pas bien expliquer à son frère Pierre qui était Jésus, et c’est pourquoi il  l’emmena à la source même de la lumière. Pour Jésus, « Pêcher des hommes » signifie aider ceux qui nous entourent, dans la famille, dans le travail, à trouver le Christ, unique lumière pour notre chemin.

 Contact → Père Marie Landry Bivina

Trois bleuets isolés sur fond blanc. photo libre de droitsMerci au Père Marie Landry Bivina pour son envoi

Compléments

Jésus choisit Matthieu pour apôtre (Mt 9, 9-13)

Les publicains, collecteurs d’impôts pour l’occupant romain profitaient du régime et pour cela, ils étaient très mal vus de la population : ces gens devaient payer une certaine somme à l’autorité qui les employait ; mais, ils avaient toute liberté de récupérer tout ce qu’ils voulaient sur leurs administrés.

En réalité, ils exploitaient le peuple. De plus comme ils étaient en contact permanent avec les Romains et avec les païens, ils vivaient, selon la loi juive, en état perpétuel d’impureté légale. Et c’est la raison pour laquelle ils étaient exclus de toutes les assemblées de prières : ils étaient classés “pécheur public”.

Or, voici Jésus rencontrant, en passant, l’un d’eux nommé Matthieu. Il lui dit “Suis-moi”. L’homme se leva et le suivit. En choisissant un percepteur d’impôts, détesté de tous, Jésus fit un geste provocant. Il lui a fallu beaucoup de courage et de personnalité pour aller ainsi à contre-courant de l’opinion de son temps.

En choisissant cet individu, pécheur bien connu et détesté de la population, pour en faire l’un des douze piliers de son Église, Jésus provoqua une réaction très marquée chez les pharisiens. Non seulement Jésus demanda de le suivre mais en plus il alla manger avec lui et d’autres publicains et pécheurs publics.

Cela était intolérable pour les pharisiens : fréquenter des pécheurs publics et en plus, manger avec eux, à leur table, c’est inacceptable pour eux d’où leur question aux disciples : “Pourquoi votre maître mange-t-il avec les publicains et les pécheurs ?” Mais Jésus, qui les avait entendu, déclara : “Ce ne sont pas les gens bien portants qui ont besoin du médecin, mais les malades”.

Jésus fréquente donc des gens de mauvaise réputation Mais, il les fréquente à la manière d’un médecin qui ose toucher certaines plaies purulentes, en évitant la contagion, pour apporter la guérison. Ceci nous invite à accepter l’universalité de l’amour de Dieu. L’amour de Dieu déjoue les exclusives que nous portons sur telle ou telle catégorie de gens. Jésus se sent attiré par nos misères, comme le médecin vers le malade.

À toutes les personnes qui sont dans la faute, Jésus offre la chance d’une guérison : “Je ne suis pas venu appeler, non pas les justes, mais les pécheurs”. Jésus ne désespère jamais de quelqu’un qui vit dans le péché ; il continue toujours à espérer que quel que soit la gravité de nos fautes, nous pouvons changer de vie.

Comme cela donne chaud au cœur de savoir cela. Osez faire la démarche de réconciliation avec Dieu, il n’est jamais trop tard. Il nous faut croire, et c’est important, que Dieu nous regarde avec amour, malgré nos lassitudes et nos découragements.

Pour la catéchèse et pour les jeunes

Clique deux fois sur le croquis en haut, à droitepour le voir plus grand ; tu peux ensuite l’enregistrer, l’imprimer et le colorier. Ce dessin représente l’appel de Matthieu par Jésus. Est-ce que, franchement, toi, tu aurais choisi Matthieu comme premier collaborateur ? Matthieu avait des façons d’agir très douteuses. Il était financier, et très souvent dans des histoires louches. Moralement, ce n’était pas reluisant ! Jésus, lui, l’a choisi ! Oui, Jésus a choisi ce financier peu honnête pour devenir un de ses

disciples. Jésus n’agit jamais sur le qu’en dira-t-on. Il choisit des gens simples, pour un travail extraordinaire (la mission). Voilà qui est rassurant pour nous. Jésus nous dit que nous avons chacun une place. Si nous ne la prenons pas, elle restera vide. C’est la vocation.

Que faut-il faire pour être disciple de Jésus ?

  • Il faut le suivre, prendre la même route que lui. Pour cela, il faut le connaître un peu et savoir que sa vie est de partage, de don, d’amour, de pardon, d’écoute de l’autre…

  • Pour devenir disciples de Jésus, il faut aimer Dieu et son prochain.

 Michel Houyoux, diacre permanent

♥ Les deux chemins : cliquez ici pour lire et télécharger entrer → Ne suit pas le chemin des pécheurs, il te perdra (Ps 1)

◊ Envohés pour servir : cliquez ici pour lire et télécharger   →     Envoyés pour servir : les diacres permanents

Liens externes

 Du site « Idees-cate.com ; cliquez ici pour lire l’article →   Éveil à la foi

 Ressources du Web :  cliquez ici pour lire l’article → Éveil à la foi pour les enfants de 3 à 7 ans

De l’audace pour être du ministère de Jésus

Image de prévisualisation YouTube

Publié dans Accueil sur mon blog, Catéchèse, Enseignement, Religion, Temps de l'Avent | Pas de Commentaire »

Les apôtres véritables des derniers temps !

Posté par diaconos le 21 décembre 2018

Message envoyé sur ma page Facebook par Emmanuel Le Rien

Louis-Marie Grignion de Montfort est un prêtre catholique français, né le 31 janvier 1673 à Montfort-la-Cane (province de Bretagne) et mort le 28 avril 1716 à Saint-Laurent-sur-Sèvre (province du Poitou). Il est le fondateur de deux congrégations religieuses : la Compagnie de Marie (les Pères montfortains) d'où seront issus les Frères de Saint-Gabriel et une congrégation féminine : les Filles de la sagesse. Il est aussi le représentant majeur de la seconde génération de l'école française de spiritualité.

Louis-Marie Grignion de Montfort est un prêtre catholique français, né le 31 janvier 1673 à Montfort-la-Cane (province de Bretagne) et mort le 28 avril 1716 à Saint-Laurent-sur-Sèvre (province du Poitou). Il est le fondateur de deux congrégations religieuses : la Compagnie de Marie (les Pères montfortains) d’où furent issus les Frères de Saint-Gabriel et une congrégation féminine : les Filles de la sagesse. Il est aussi le représentant majeur de la seconde génération de l’école française de spiritualité.

Au 18ème siècle, Saint Louis-Marie Grignion de Montfort annonçait le règne de Marie par l’éclosion future des apôtres des derniers temps. Saint Louis-Marie Grignion de Montfort l’a puissamment exprimé :  » Marie doit éclater, plus que jamais, en miséricorde, en force et en grâce dans ces derniers temps !.. où le pouvoir de Marie éclatera sur tous les diables particulièrement… et où ses enfants auront recours à Elle en toutes choses pour être à Jésus-Christ !

Ce seront les apôtres véritables des derniers temps… Ils auront dans leur bouche la Parole de Dieu ; ils porteront sur leurs épaules l’étendard ensanglanté de la Croix, le Crucifix dans la main droite, le Chapelet dans la gauche, les noms sacrés de Jésus et de Marie sur leur cœur… » Le chapelet est l’arme secrète qui prépare la Victoire ultime du Dieu-Amour !

Mais qui seront ces serviteurs, esclaves et enfants de MARIE ?

Ce seront un feu brûlant des ministres du Seigneur qui mettront le feu de l’amour divin partout ; ce seront « sicut sagittae in manu potentis » (des flèches aiguës dans la main de la puissante MARIE), pour percer ses ennemis. Ce seront des enfants de LÉVI, bien purifiés par le feu de grande tribulation, et bien collés à DIEU, qui porteront l’or de l’amour dans le cœur, l’encens de l’oraison dans l’esprit, et la myrrhe de la mortification dans le corps ; et qui seront partout la bonne odeur de JÉSUS-CHRIST aux pauvres et aux petits, tandis qu’ils seront une odeur de mort aux grands, aux riches et aux orgueilleux mondains.

Ce seront des apôtres véritables des derniers temps, à qui le Seigneur des vertus donnera la parole et la force pour opérer des merveilles et remporter des dépouilles glorieuses sur ses ennemis ; ils dormiront sans or ni argent, et qui plus est, sans soin,  au milieu des autres prêtres, ecclésiastiques et clercs (inter medios cleros),

Enfin nous savons que ce seront de vrais disciples de JÉSUS-CHRIST, qui, marchant sur les traces de sa pauvreté, humilité, mépris du monde et charité, enseigneront la voie étroite de DIEU dans la pure vérité, selon le Saint Évangile et non selon les maximes du monde, sans se mettre en peine ni faire acception de personne, sans épargner, écouter ni craindre aucun mortel, quelque puissant qu’il soit.

Ils auront dans leur bouche le glaive à deux tranchants de la parole de DIEU ; ils porteront sur leurs épaules l’étendard ensanglanté de la CROIX, le Crucifix dans la main droite, le chapelet dans la gauche, les sacrés noms de JÉSUS et de MARIE sur leur cœur, et la modestie et mortification de JÉSUS-CHRIST dans toute leur conduite.

Voilà de grands hommes qui viendront : mais MARIE sera là par ordre du TRÈS-HAUT, pour étendre son empire sur celui des impies, idolâtres et mahométans. Mais quand et comment cela sera-t-il ?… DIEU seul le sait ; c’est à nous de nous taire, de prier, de soupirer et d’attendre

Contact → Emmanuel Le Rien

roseMerci à Emmanuel le Rien  pour son envoi

Compléments

◊ Rencontre inter paroissiale de prière et de méditation  : cliquez ici pour entrer dans le sujet →   Relève-toi et bouge !

◊  Prier avec les principales scènes de la vie de Jésus Christ →  Textes pour prier le chapelet et le rosaire

Liens externes

◊ Livres Mystiques : cliquez ici pour entrer dans le sujet → Oeuvres de St Louis Marie Grignon de Monfort

      * Après avoir cliqué sur le titre précédent, cliquez sur un titre dans la liste pour lire l’article. Bonne découverte !

♥  Du site « Jésus.marie.free.fr » :  cliquez ici pour entrer dans le sujet → Saint Louis-Marie Grignion de Montfort

Les apôtres véritables des derniers temps !

Image de prévisualisation YouTube

 

Publié dans Accueil sur mon blog, Catéchèse, Enseignement, Histoire, Religion, Temps de l'Avent, Vie des saints | Pas de Commentaire »

12345...37
 

Salem alikoum |
Eazy Islam |
Josue |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | AEP Gresivaudan 4ieme 2007-08
| Une Paroisse virtuelle en F...
| VIENS ECOUTE ET VOIS