Le règne de Dieu est au milieu de vous

Posté par diaconos le 14 novembre 2019

 « Le règne de Dieu est au milieu de vous »

Le Royaume de Dieu ou Règne de Dieu ou Royaume des cieux est un concept théologique à dimension eschatologique du judaïsme et du christianisme ainsi que, dans une moindre mesure, de l’islam.

De l’Évangile de Jésus Christ selon saint Luc

En ce temps-là, comme les pharisiens demandaient à Jésus quand viendrait le règne de Dieu, il prit la parole et dit : «La venue du règne de Dieu n’est pas observable. On ne dira pas : “Voilà, il est ici !” ou bien : “Il est là !” En effet, voici que le règne de Dieu est au milieu de  vous.»

Puis il dit aux disciples : «Des jours viendront où vous désirerez voir un seul des jours du Fils de l’homme, et vous ne le verrez pas. On vous dira : “Voilà, il est là-bas !” ou bien : “Voici, il est ici !” N’y allez pas, n’y courez pas. En effet, comme l’éclair qui jaillit illumine  l’horizon d’un bout à l’autre, ainsi le Fils de l’homme, quand son jour sera là. Mais auparavant, il faut qu’il souffre beaucoup et qu’il soit rejeté par cette génération.» (Lc 17, 20-25)

Homélie

Nous voulons tous trouver le  Royaume de Dieu, ce lieu auquel nous appartenons et qui nous appartient, où nous avons une place, où nous trouvons sécurité et paix. Mais Jésus nous dit que le Royaume de Dieu n’est pas observable, il ne se limite pas à un lieu ou un espace.

Quel est donc ce Royaume ? Dans un passage célèbre des Confessions, saint Augustin expliquait sa recherche de Dieu. Il se demandait ce qu’il aime quand il aime son Dieu et répondit : rien d’observable ni de tangible, mais quelque quelqu’un d’ineffable, d’éternel, qui emplit l’intérieur de sa personne.

Qu’est-ce que j’aime donc quand je t’aime ? Non la beauté d’un corps, ni le charme d’un temps, ni la brillance de la lumière, cette amie de mes yeux d’ici-bas, ni les douces mélodies des chants de toutes sortes, ni des fleurs, des parfums, des aromates la suave odeur, ni la manne et le miel, ni les membres ouverts aux charnelles étreintes.

Non, ce n’est pas ce que j’aime, lorsque j’aime mon Dieu. Et  pourtant j’aime une certaine lumière, une certaine voix et un certain parfum, un certain aliment, une certaine étreinte, Lorsque  j’aime mon Dieu : Lumière, voix, parfum, aliment, étreinte de l’homme intérieur qui en moi est présent, où brille pour mon âme ce que l’espace ne peut enfermer. Où résonne pour elle ce que le temps ne peut voler. Où s’exhale un parfum que le vent ne dissipe, où se  savoure un mets que la voracité ne réduit, où se noue une étreinte que la satiété ne desserre.

Oui, voilà ce que j’aime, lorsque j’aime  mon Dieu .»

Source  Augustin d’Hippone (354-430), Les Confessions, Livre X, VI, 8

Comment chercher le Royaume ?

Jésus dit aux scribes que lorsqu’ils désirent voir « les jours du Fils de l’homme», ce Royaume qu’il promet, on dira : “Voilà, il est ici !” ou bien : “Il est là !”. Quand nous désirons le Royaume, ces  « on »  dans nos vies, dans notre entourage, nous enverront à droite et à gauche pour le chercher.

Jésus nous conseille : «N’y allez pas, n’y courez pas.» Si nous désirons ardemment quelque chose, ne faut-il pas se presser vers celle-ci ? Jésus nous répond : «En effet, comme l’éclair qui jaillit illumine l’horizon d’un bout à l’autre, ainsi le Fils de l’homme, quand son jour sera là.» Il nous dit que ce n’est pas à nous de  saisir le Royaume. On ne peut pas l’avoir.

Le Royaume, la venue définitive du Christ dans notre vie, est comme un éclair qui illumine notre horizon personnel. Laissons-nous  l’espace à Jésus pour qu’il nous donne son Royaume ? Ou bien voulons-nous le prendre de force ?

i nous désirons ardemment cette présence intérieure du Christ qui n’est ni observable ni tangible, si nous sommes prêts à attendre sa venue, de quoi a-t-il besoin pour entrer dans nos vies ?

Le Christ nous dit avec une certaine tristesse qu’avant d’installer le Royaume, il faut qu’il souffre beaucoup et qu’il soit rejeté par cette génération. Paroles mystérieuses : pourquoi le Christ doit-il souffrir et être rejeté ? et nous chrétiens qui le suivons ?

Une seule réponse ne suffit pas. La souffrance est un mystère inexplicable, presque indicible. Le Seigneur ne veut pas la mort de ses serviteurs, nous disent les psaumes. Mais la souffrance est aussi une porte d’entrée car elle épure nos désirs, nos priorités. Elle nous montre où nous sommes faibles et où nous avons besoin de Dieu.

Il ne pourra pas installer son Royaume définitif avant que nous ayons besoin de lui dans notre chair, avant que nous ne le désirions pleinement. Jésus veut être notre rempart, notre abri, notre forteresse ; il veut bâtir sur le rocher et non pas sur le sable mouvant d’un semi-désir.

Amen

.Diacre Michel Houyoux

Liens externes

◊  Catholique.org. : cliquez ici pour lire l’article →  Le règne de Dieu est au milieu de vous

◊  Appelés a être des signes : cliquez ici pour lire l’article →Le règne de Dieu est au milieu de nous – Christ est Vivant

LE ROYAUME DE DIEU EN NOUS & AU MILIEU DE NOUS

Image de prévisualisation YouTube

Publié dans Catéchèse, Religion, Temps ordinaire | Pas de Commentaire »

XXXIII Sonntag der normalen Zeit im Jahr C

Posté par diaconos le 14 novembre 2019

Durch deine Beharrlichkeit wirst du dein Leben bewahren

Wer war Jesus von Nazareth?

Aus dem Evangelium von Jesus Christus nach dem Heiligen Lukas

Damals, als einige der Jünger Jesu über den Tempel, die schönen Steine und die Ex-Fotos, die ihn schmückten, sprachen, sagte Jesus zu ihnen : « Was ihr betrachtet, werden die Tage kommen, an denen kein Stein mehr auf dem Stein sein wird : Alles wird zerstört werden. «   Sie fragten ihn : « Meister, wann wird das passieren ? Und was wird das Zeichen dafür sein, dass dies bald geschehen wird ? « 

Jesus antwortete : « Achte darauf, dass du dich nicht täuschen lässt, denn viele werden in meinem Namen kommen und sagen :’Ich bin es’, oder :’Die Zeit ist nahe. Geh nicht hinter ihnen her ! Wenn Sie von Kriegen und Unruhen hören, haben Sie keine Angst: Es muss zuerst geschehen, aber es wird nicht sofort enden. »

Dann fügte Jesus hinzu : « Nation gegen Nation, Königreich gegen Königreich wird errichtet werden. Es wird große Erdbeben und an verschiedenen Orten Hungersnöte und Epidemien geben; es werden schreckliche Phänomene auftreten, und große Zeichen werden vom Himmel kommen. Aber vor all dem werden sie Hände auf dich legen und dich verfolgen; sie werden dich in Synagogen und Gefängnisse bringen und dich um meines Namens willen vor Könige und Statthalter bringen.

Das wird dich dazu bringen, auszusagen. Also denk daran, dass du dir keine Sorgen um deine Verteidigung machen musst. Ich werde dir eine Sprache und Weisheit geben, die alle deine Gegner weder widerstehen noch ablehnen können. Du wirst sogar von deinen Eltern, Brüdern, Verwandten und Freunden befreit, und sie werden einige von dir töten lassen.

Du wirst von allen wegen meines Namens gehasst werden. Aber nicht ein Haar deines Kopfes geht verloren.  Durch deine Beharrlichkeit wirst du dein Leben bewahren. » (Lk 21,5-19)

Predigt lebt heute !

Das Ende der Welt bleibt ein Alptraum für die Menschheit. Regelmäßig, besonders an bestimmten Daten, die seltsam aus den rätselhaften Figuren im Buch Daniel oder der Offenbarung berechnet wurden, sagen Sekten die bevorstehende Wiederkunft Christi voraus, eine Wiederkunft, der ein goldenes Zeitalter von tausend Jahren auf Erden folgen würde. Das Warten ist oft enttäuschend !

Alle Texte dieses Tages sind von der Idee des Endes der Zeit bewohnt. Aber Hungersnöte, Hurrikane, Epidemien sind da. Brudermörderische Aufstände und Kriege auch. Verfolgungen, Rache…… In Anbetracht dieser Situation sollten wir uns den Rat ansehen, den Jesus uns gibt.

Anstatt völlig nutzlose Klärungen über das Ende der Welt zu suchen, Visionäre zu konsultieren, Botschaften zu untersuchen, ist es unendlich besser, sich vom noch lebenden Wort Gottes erleuchten und bekehren zu lassen.

Achte darauf, dass du dich nicht verirren lässt.

« Achte darauf, dass du dich nicht verirren lässt !  « Jesus wiederholt zu uns. Folgt nicht den Betrügern !  In der Zeit des Lukas hielten die nicht zu befolgenden Betrüger eine religiöse Sprache und benutzten die gleichen Worte Jesu zu Beginn seines Dienstes.

 Hab keine Angst !

Jesu zweites Anliegen nach der Warnung vor falschen Propheten ist es, die Angst zu verurteilen : « Hab keine Angst !  « Lebe mit Hoffnung, Geduld und Freude trotz allem ! Herr, steigere den Glauben an uns und hilf uns, uns an dich zu wenden. Sich Gott zuzuwenden bedeutet, sich von ihm verändern zu lassen. Und um uns darauf vorzubereiten, sollte unser Gebet ein Gebet des Zuhörens sein : « Herr, was erwartest du von mir ? Welche Veränderung in meinem Leben würde dich wirklich glücklich machen ? »

Nach Jesus

Entgegen aller Erwartungen wollen wir Jesus von Nazareth folgen ! Ohne von Menschen getäuscht zu werden, die behaupten, Sondergesandte zu sein. Ohne diejenigen zu fürchten, die ihre Macht verteidigen, indem sie sich an die Vergangenheit klammern, indem sie jede soziale Entwicklung a priori ablehnen, indem sie Menschen verachten, die nicht wie sie denken, indem sie Menschen ablehnen, die nicht in Ordnung sind, und vor allem, indem sie versuchen, Menschen mit Ankündigungen von Unglück zu erschrecken.

Also hören wir auf zu zittern und schauen nach oben! Es gibt keinen Grund zu glauben, dass das Ende der Welt bald bevorsteht. « Aber durch eure Beharrlichkeit, sagt uns Jesus, werdet ihr das Leben erhalten » (Lk 21,19).

Heute leben

Am Ende sind wir eingeladen, uns heute wie in der Vergangenheit keine Sorgen um morgen zu machen. Jetzt spricht der Herr zu uns. Das Reich Gottes ist bereits unter uns, aber es liegt an uns, es wachsen zu lassen.   « Der Tag des Herrn », aber es ist jeden Tag. Es ist heute, es ist morgen, es ist jeder Tag unserer Existenz.

Der Herr ist hier ! Seit seiner Auferstehung ist er unaufhörlich bei uns. Er unterstützt uns mit seiner Liebe. Sein Königreich ist bereits da, aber es ist noch nicht vollständig. Jeden Tag bauen wir durch unsere Ausdauer und unser Vertrauen in Ihn dieses Königreich ein wenig mehr auf, bis zum unbekannten Tag seiner Vollendung.  Amen

Michel Houyoux, Ständiger Diakon

Externe Links

◊  Beate Kowalski : klicken Sie hier, um den Artikel zu lesen → Sonntag im Jahreskreis C  (Lk 21,5-19)

◊ Michael Witti : klicken Sie hier, um den Artikel zu lesen →  « Volkstrauertag » – Predigt 33. Sonntag im  jahr C

◊ Klicken Sie hier → Jesus erklärt Ich bin das Licht der Welt Die Wahrheit

Ich bin bei dir

Image de prévisualisation YouTube

Publié dans La messe du dimanche, Religion, Temps ordinaire | Pas de Commentaire »

Il ne s’est trouvé parmi eux que cet étranger pour revenir sur ses pas et rendre gloire à Dieu !

Posté par diaconos le 13 novembre 2019

GUERISON DES DIX LEPREUX

 

De l’Évangile de Jésus Christ selon saint Luc

En ce temps-là,     Jésus, marchant vers Jérusalem, traversait la région située entre la Samarie et la Galilée. Comme il entrait dans un village,   À cette vue, Jésus leur  dit : «Allez vous montrer aux prêtres.» En cours de route, ils furent purifiés.

L’un d’eux, voyant qu’il était guéri, revint sur ses pas, en glorifiant Dieu à pleine voix. Il se jeta face contre terre aux pieds de Jésus en lui rendant grâce. Or, c’était un Samaritain. Alors Jésus prit la parole en disant : «Tous les dix n’ont-ils pas été purifiés ? Les neuf autres, où sont-ils ?

Il ne s’est trouvé parmi eux que cet étranger pour revenir sur ses pas et rendre gloire à Dieu !» Jésus lui dit : «Relève-toi et va : ta foi t’a sauvé.»  (Lc 17, 11-19)

◊   ◊   ◊

Homélie

Selon la Loi juive appliquée à cette époque (voir la loi concernant la lèpre dans le livre du Lévitique -dans l’Ancien Testament aux chapitres 13 et 14),  les lépreux ne pouvaient pas communiquer avec les personnes  :  « Tout le temps que dure son mal il sera souillé. Il est souillé ; il habitera seul ; sa demeure sera hors du camp. »  (Lévitique 13, 46) ; ils  s’étaient réunis, afin de se rendre mutuellement les soins que tout le monde leur refusait.

C’est à cause de la même interdiction  qu’ils s étaient arrêtés à distance  et durent ainsi élever la voix pour implorer la pitié de Jésus

Cette loi chargeait les prêtres de faire un constat de guérison pour tout lépreux qui serait guérit de son mal. ; de plus,  elle s’appliquait aussi à un certain nombre de maladies de la peau.

Il fallut donc beaucoup de foi à ces dix lépreux pour se rendre au Temple et y faire constater une guérison qui ne s’était pas encore produite (verset 14a). En cours de route, ils furent purifiés

Neuf continuèrent leur route pour satisfaire aux obligations de la Loi :  » Les prêtres du Temple avaient seuls le droit de constater la guérison d’un lépreux et de le réintégrer dans ses privilèges d’Israélite. »

Un seul, un étranger (le samaritain), jugea plus urgent d’aller d’abord remercier Dieu et Jésus. Les dix lépreux ont été guéris mais à un seul Jésus a dit : ‘ Va, ta foi ta sauvé. « 

Pour Jésus, l’amour de Dieu et la reconnaissance envers lui priment les préceptes de la Loi, parce qu’ils seuls ils manifestent une vraie foi :telle est la foi qui nous sauve et nous transforme. Parmi toutes les personnes qui, dans leurs prières, demandent des guérisons ou des faveurs, combien sauront aimer et rendre grâce à Dieu ?

Nous sommes tous guéris par Jésus de la lèpre de nos péchés : as-tu déjà pensé lui manifester ta reconnaissance ?

lwf0003web.gif

Liens externes

◊  Liturgie de la Parole avec des enfants : cliquez ici pour lire l’article →  La guérison des dix lépreux

◊ Enseignement fr théologie à distance : cliquez ici pour lire l’article →   la guérison des dix lépreux, la reconnaissance de l ‘étranger

Jésus guérit dix lépreux

Image de prévisualisation YouTube

Publié dans Catéchèse, Méditation, Religion, Temps ordinaire | Pas de Commentaire »

XXXIII Sunday of Ordinary Time in Year C

Posté par diaconos le 13 novembre 2019

It is through your perseverance that you will keep your life

 Résultat de recherche d'images pour "It is through your perseverance that you will keep your life"

From the Gospel of Jesus Christ according to Saint Luke

At that time, as some of Jesus’ disciples spoke of the Temple, the beautiful stones and the ex-votos that decorated it, Jesus told them : « What you contemplate, the days will come when there will be no stone left on stone: everything will be destroyed.  « They asked him,’Master, when will this happen ? And what will be the sign that this is about to happen ? « 

Jesus replied, « Take care not to be misled, for many will come in my name and say,’It is I,’ or,’The time is near. Don’t walk behind them ! When you hear about wars and disorder, don’t be terrified : it has to happen first, but it won’t end immediately. « 

Then Jesus added : « Nation against nation, kingdom against kingdom will be set up. There will be great earthquakes and, in various places, famines and epidemics; frightening phenomena will occur, and great signs will come from heaven. But before all this, they will lay hands on you and persecute you; they will deliver you to synagogues and prisons, and bring you before kings and governors for my name’s sake.

This will lead you to testify. So keep in mind that you don’t have to worry about your defence. I will give you a language and wisdom that all your opponents can neither resist nor oppose. You will be delivered even by your parents, brothers, family and friends, and they will have some of you killed.

You will be hated by everyone because of my name. But not a hair of your head will be lost.  It is through your perseverance that you will keep your life. «  (Lk 21:5-19)

Homily Living Today !

The end of the world remains a nightmare for humanity. Periodically, especially on certain dates, calculated strangely from the enigmatic figures in the book of Daniel or Revelation, sects predict the imminence of Christ’s return, a return that would be followed by a golden age of a thousand years on earth. Waiting often disappointed !

All the texts of this day are inhabited by the idea of the end of time. But famines, hurricanes, epidemics are there. Fratricidal uprisings and wars,  too Persecutions,revenge. Faced with this situation, let us look at the advice that Jesus gives us… Rather than seeking completely useless clarifications about the end of the world, consulting visionaries, examining messages, it is infinitely better to let oneself be enlightened and converted by the Word of God, which is still alive.

Be careful not to let yourself get lost  « Be careful not to let yourself get lost !  » Jesus repeats to us. Don’t follow the impostors !  In the time of Luke, the impostors not to be followed held a religious language, using the same words of Jesus in the beginning of his ministry

Don’t be afraid !

Jesus’ second concern, after that of warning against false prophets, is to denounce fear : « Do not be afraid !  «   Live with hope, patience and joy despite everything ! Lord, increase faith in us and help us to turn to you. To turn to God is to let yourself be changed by him. And to prepare ourselves for this, our prayer should be a prayer of listening : « Lord, what do you expect from me? What change in my life would really make you happy ? »

Following Jesus

Against all odds, let us follow Jesus of Nazareth ! Without being misled by people who claim to be special envoys. Without fearing those who defend their power, by clinging to the past, by rejecting a priori any social evolution, by despising people who do not think like them, by rejecting people who are not in order and above all by seeking to frighten people with announcements of misfortune.

So let’s stop shaking and look up! There is no reason to believe that the end of the world is coming soon. « But it is through your  perseverance, Jesus tells us, that you will obtain life » (Lk 21, 19).

Living today

In the end, we are invited, today as in the past, not to worry about tomorrow. It is now that the Lord is speaking to us. The Kingdom of God is already among us, but it is up to us to make it grow.   « The Lord’s Day », but it’s every day. It is today, it is tomorrow, it is every day of our existence.

The Lord is here! Since his resurrection, he has been with us unceasingly. He supports us with his love. His Kingdom is already there, but it is not yet complete. Every day, through our perseverance and trust in Him, we build this Kingdom a little more, until the unknown day of its completion.  Amen

Michel Houyoux, permanent deacon

External links

◊ Father Hanly : click here to read the article → Homily for 33rd Sunday in Ordinary Time, Year C

◊  Click here to read the article → What Does the Bible Say About Perseverance ?

 ♥ Click here to see the video → 33rd Sunday in Ordinary Time (Year C)

Publié dans La messe du dimanche, Paroisses, Religion, Temps ordinaire | Pas de Commentaire »

12345...136
 

Salem alikoum |
Eazy Islam |
Josue |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | AEP Gresivaudan 4ieme 2007-08
| Une Paroisse virtuelle en F...
| VIENS ECOUTE ET VOIS