Mary visits Elizabeth

Posté par diaconos le 1 juin 2019

Mary Visits Elizabeth

39 At that time Mary got ready and hurried to a town in the hill country of Judea, 40 where she entered Zechariah’s home and greeted Elizabeth. 41 When Elizabeth heard Mary’s greeting, the baby leaped in her womb, and Elizabeth was filled with the Holy Spirit. 42 In a loud voice she exclaimed: “Blessed are you among women, and blessed is the child you will bear! 43 But why am I so favored, that the mother of my Lord should come to me? 44 As soon as the sound of your greeting reached my ears, the baby in my womb leaped for joy. 45 Blessed is she who has believed that the Lord would fulfill his promises to her!”

Mary quickly set off for a town in the Judean mountains (Ain Karem) where her cousin Elizabeth, who was about to give birth, lived. To prepare for Christmas, let’s walk with her on this road. Let’s go with her on her visit. (Lk 1, 39-45)

In those days, Mary, who had been pregnant for six months, quickly set off for a town in the Judean mountains to visit her cousin Elizabeth.

012eweb.gif

Mary’s greeting to her cousin was: « Shalom!  » (Hebrew word used to say hello) In this story there is the extraordinary gratitude of the two children still in their mother’s womb. These two women are so present to each other that what they carry participates in the meeting (Lk 1:41-42).

The evangelist Luke tells us that this depth of reciprocal welcome is a gift of the Holy Spirit (Lk 1:41b). Elizabeth, filled with the Holy Spirit, perceives the whole mystery that dwells in Mary: the presence of the Messiah and the faith of Mary (Lk 1:45).

Mary is declared happy because she had faith. She believed.  Later, when Jesus was told about his mother, he would say: « Blessed are those who listen to the word of God and put it into practice.  » (Lk 11:28)

Mary visit Eluisabeth

Mary entered the house of Zacharias and greeted Elizabeth, and when Elizabeth heard Mary’s greeting, her child moved in her womb.

Then Elizabeth was filled with the Holy Spirit and cried out with a loud voice: « Mary, you are blessed among all women, and the fruit of your womb is blessed. »

 Let us listen and receive this visit for ourselves. These two women teach us that our openness to others comes from within. Just because we meet many people doesn’t mean we are open to others.

The episode of the Visitation is a typical example of this mystery of communion in which God comes to transfigure all our human relationships : Mary is first of all « the Filled with Grace » (Lk 1,28), the one whom God, in His Mercy, has totally « filled » with His grace from the very first moments of His Conception. She is thus the « Immaculate Conception ». In her, there is no trace of sin or darkness: she is perfectly in the image and likeness of this God who is only Light (1 Jn 1,5) ; she is fully united to Him in the communion of the Holy Spirit.

Moreover, it carries within it Jesus, the Only and Eternal Son of God, the One who « in whom dwells bodily the fullness of the Divinity » (Co 2,9), the One who is of divine condition (Ph 2,6), true man but also true God (Jn 1, 1; 20-28). He and the Father, face to face in Love, are ONE in the communion of this Love (Jn 10,30), for both fully possess the unfathomable richness of this one Spirit who is Love (Ep 3,8 ; 4,4; Jon 16,15 ; Rm 5, 5).

The Son is thus fully united to his Father in the communion of the Holy Spirit. For her part, Elizabeth carries John the Baptist within her. Now, the Angel Gabriel had declared about him : « He will be filled with the Holy Spirit from the womb of his mother » (Lk 1,15). God has therefore already given this child to be particularly united to him in the communion of the same Spirit.

 Finally, as Mary entered and greeted her, Elizabeth was filled with the Holy Spirit (Lk 1,41). For free, out of love, God has also filled her with all the riches of his Spirit. At this moment, Elizabeth is participating in the Being of the One who is called « I Am » (Ex 3,14). Now God is at the same time Spirit (Jn 4, 24), Light (1Jn 1, 5), Love (1 Jn 4, 8.16) and Peace (2Th 3, 16).

United with God in the Love and communion of the Holy Spirit (2Co 13,13), Elizabeth becomes capable, in the Light of this Spirit, of recognizing the presence of this same Spirit in those around her. « By your light, we see the Light, » said the Psalmist (Psalm 36:10). We need the inner Light of God’s Spirit to know God (Ep 1,17-19 ; 1Co 2,10-11) and to recognize His Presence and action in our hearts, in our lives (1Co 2,12) and in the lives of those around us… This is what Elizabeth discovers here, amazed.

Then, through the Spirit of Truth, Elizabeth is introduced into the whole Truth (John 16:13); in the light of the Spirit, God’s Presence is offered in the light of his faith. She understands that : Mary is truly « the Filled with Grace », the one who is « blessed, among all women », the one in whom God is already « everything » by his Spirit (1Co 15, 28).

Jesus has just been conceived in Mary by the action of the Holy Spirit. Nothing is yet visible to the naked eye, and yet Elizabeth understands that « the fruit of her womb is blessed ». Mary carries in her the One who is the Plenitude of Blessing, the Source of all blessings: Jesus, the Only Son, in whom God the Father has placed all the blessings he has destined for us (Ga 3,13-14) the grace and truth » with which Jesus is filled are also for us.

External links

◊ Jesus Walk : Luke’s Gospel →  Mary Visits Elizabeth (Luke 1, 39-56)

Mary visits Elizabeth

Image de prévisualisation YouTube

Publié dans Catéchèse, Enseignement, Méditation, Religion, Rencontrer Dieu, Temps pascal, Vierge Marie | Pas de Commentaire »

D’où m’est-il donné que la mère de mon Seigneur vienne jusqu’à moi ?

Posté par diaconos le 31 mai 2019

Le MagnificatNote 1 désigne le cantique chanté par la Vierge Marie après l'Annonciation, lors de la visite qu'elle rend à sa cousine Élisabeth, plus âgée qu'elle et enceinte. Cet épisode est couramment appelé la Visitation. Également intitulé Cantique de Marie, ainsi que Cantique de la Vierge, le Magnificat est tiré de l'Évangile de Luc, 1, 46-56

Le Magnificat désigne le cantique chanté par la Vierge Marie après l’Annonciation, lors de la visite qu’elle rendit à sa cousine Élisabeth, plus âgée qu’elle et enceinte. Cet épisode est couramment appelé la Visitation. Également intitulé Cantique de Marie, ainsi que Cantique de la Vierge, le Magnificat est tiré de l’Évangile de Luc, chapitre 1, 46-56

 Évangile de Jésus Christ selon saint Luc

En ces jours-là, Marie se mit en route et se rendit avec empressement vers la région montagneuse, dans une ville de Judée.    Elle entra dans la maison de Zacharie et salua Élisabeth.     Or, quand Élisabeth entendit la salutation de Marie, l’enfant tressaillit en elle.

Alors, Élisabeth fut remplie d’Esprit Saint,     et s’écria d’une voix forte :  » Tu es bénie entre toutes les femmes, et le fruit de tes entrailles est béni.     D’où m’est-il donné   que la mère de mon Seigneur vienne jusqu’à moi ?     Car, lorsque tes paroles de salutation sont parvenues à mes oreilles, l’enfant a tressailli d’allégresse en moi.

Heureuse celle qui a cru à l’accomplissement des paroles qui lui furent dites de la part du Seigneur.  »     Marie dit alors :  » Mon âme exalte le Seigneur, exulte mon esprit en Dieu, mon Sauveur ! Il s’est penché sur son humble servante ; désormais tous les âges me diront bienheureuse.

Le Puissant fit pour moi des merveilles ; Saint est son nom ! Sa miséricorde s’étend d’âge en âge sur ceux qui le craignent. déployant la force de son bras, il disperse les superbes. Il renverse les puissants de leurs trônes, il élève les humbles. Il comble de biens les affamés, renvoie les riches les mains vides.

Il relève Israël son serviteur, il se souvient de son amour de la promesse faite à nos pères, en faveur d’Abraham et sa descendance à jamais.  » Marie resta avec Élisabeth environ trois mois, puis elle s’en retourna chez elle. (Lc 1, 39-56)

 Compléments

◊ Marie rend visite à sa cousine Élisabeth → Tu es bénie entre toutes les femmes, et le fruit de tes entrailles est béni. (Lc 1, 42)

◊  Marie et Élisabeth, nous conduits à croire en Dieu : cliquez ici  → Marie rend visite à sa cousine Élisabeth (Lc 1, 39-45)

◊ Catéchèse : cliquez ici  →  Je te salue, pleine de grâce ; le Seigneur est avec toi (Lc 1, 28)

Liens externes

◊  Jeunes Cathos  : cliquez ici  → Une rencontre cœur à cœur : la Visitation 

 Magnificat – Claire Daudin

Image de prévisualisation YouTube

Publié dans Catéchèse, Enseignement, fêtes religieuses, Histoire, Méditation, Page jeunesse, Religion, Temps pascal, Vierge Marie | Pas de Commentaire »

Rôle de Marie dans l’histoire du salut

Posté par diaconos le 2 février 2019

Envoyé sur ma page Facebook par monsieur l’Abbé Emmanuel

La mère de Jésus était aux noces de Cana

Les Noces de Cana est un récit tiré du Nouveau Testament où il est raconté que Jésus a changé de l'eau en vin1. Présent uniquement dans l'Évangile selon Jean (au chapitre II2), c'est le premier des « signes » de Jésus, accompli au bénéfice de ses disciples « qui crurent en lui » (Jn 2:11).

Les Noces de Cana est un récit tiré du Nouveau Testament où il est raconté que Jésus a changé de l’eau en vin1. Présent uniquement dans l’Évangile selon Jean (au chapitre II2), c’est le premier des « signes » de Jésus, accompli au bénéfice de ses disciples « qui crurent en lui » (Jn 2:11).

Pour comprendre le rôle de Marie dans l’histoire du salut il faut se laisser guider par le sens mystique du récit des noces de Cana.

Parce que chaque texte à un sens mystique en dehors du sens littéral, historique, moral, démagogique et spirituelle. Le sens mystique c’est le sens du secret d’amour.

L’évangéliste dit bien la Mère de Jésus était là. Bien que les noces à Cana fut un fait historique, il s’agit de la figure du mariage entre Jésus et son épouse qu’est l’Église c’est pourquoi le texte ne s’attarde pas sur les noms des mariés.

Si les disciples eux aussi sont là c’est parce-qu’ils furent destinés à être gardiens de cette alliance.

C’est Marie qui va provoquer le premier miracle du Christ . Pourquoi les serviteurs, le maître du repas etc n’ont pas remarqués le manque pour aller voir Jésus directement ?

À cette question , il faut dire que Marie est attentive, attentionnée, altruiste. Elle ne s’est pas laisser entraîner ni distraire par la musique, la nourriture et la jouissance de la fête.

Femme, toujours détachée des attraits de ce monde parce que attachée à son fils, est par cette vertu même mieux placée pour remarquer l’absence de l’Esprit Saint dans nos vies.

Parce que dès le départ elle fut l’épouse de cette Esprit. Elle sait que l’esprit Saint n’est pas attaché à une heure précise c’est pourquoi malgré la réplique de Jésus à savoir « Femme que me veux-tu ? Mon heure n’est pas encore arrivée  » elle a eu l’audace de dire :  « Faites TOUT ce qu’il vous dira ». Comme pour rappeler à la belle fille d’être soumise à son époux en toutes choses. Voilà le rôle de Marie.

Elle ne vient pas de remplacer l’époux mais nous conduire à lui pour l’argent de la ration Spirituelle. En fait, la mère de Jésus n’a jamais cessé d’être là. Elle était là à l’Annonciation , elle était là à la Visitation, elle était là à la présentation, elle était là à l’évangélisation, elle était là à la passion et la crucifixion , elle était là à la résurrection et à l’ascension de Jésus au ciel.

Contact →  Abbé Emmanuel

Merci à Monsieur l’Abbé Emmanuel pour son envoi

Compléments

◊ Cliquez ici → MARIE MÈRE DE DIEU

◊ Cliquez ici → Mon âme exalte le Seigneur, et mon esprit se réjouit en Dieu, mon Sauveur.

◊ Cliquez ici →  Tout ce qu’il vous dira faites le !

◊ Catéchèse : cliquez ici → Chandeleur : fête du Christ, lumière pour le monde

◊  Fête de la Chandeleur : cliquez ici →Fête de la présentation de Jésus au temple

◊ Homélie : cliquez ici → Quatrième dimanche du Temps ordinaire de l’année C

Liens externes

◊ Chandeleur  : cliquez ici → Date et origine de la fête des Crêpes

Pourquoi mange-t-on des crêpes à la Chandeleur ?

Image de prévisualisation YouTube

Publié dans Accueil sur mon blog, Enseignement, fêtes religieuses, Histoire du Salut, Page jeunesse, Religion, Temps ordinaire, Vierge Marie | Pas de Commentaire »

Message de Notre Dame de la Salette

Posté par diaconos le 24 janvier 2019

Envoyé par Emmanuel le Rien sur ma page Facebook

Notre Dame de la SaletteNotre Dame de la Salette nous l’avait annoncé :  » Rome perdra la foi et deviendra le siège de l’antéchrist.  » Notre Dame de la Salette avait annoncé que le Français se battra avec le Français… ( Je pense que nous sommes arrivés à ce temps prédit )

Les gouvernants civils auront tous un même dessein, qui sera d’abolir et de faire disparaître tout principe religieux, pour faire place au matérialisme, à l’athéisme, au spiritisme. La France, l’Italie, l’Espagne et l’Angleterre seront en guerre ; le Français se battra avec le Français, l’Italien avec l’Italien ; ensuite il y aura une guerre générale qui sera épouvantable.

Pour un temps, Dieu ne se souviendra plus de la France ni de l’Italie, parce que l’Évangile de Jésus-Christ n’est plus connu. Les méchants déploieront toute leur malice ; on se tuera, on se massacrera mutuellement, jusque dans les maisons. Plusieurs grandes villes seront ébranlées et englouties par des tremblements de terre. (…)

Le précurseur de l’antéchrist fera son apparition et voudra être vu comme le nouveau Dieu. Les saisons seront changées, l’atmosphère aussi ; l’eau et le feu donneront au globe de la terre des mouvements convulsifs et d’horribles tremblements de terre, qui feront engloutir des montagnes, des villes.

Les astres et la lune n’auront plus la force de briller. Rome perdra la foi et deviendra le siège de l’antéchrist. Les démons de l’air avec l’antéchrist feront de grands prodiges sur la terre et dans les airs, et les hommes se pervertiront de plus en plus. Dieu aura soin de SES fidèles serviteurs et des hommes de bonne volonté ; l’Évangile sera prêché partout, tous les peuples et toutes les nations auront connaissance de la vérité .
Ces transcriptions du secret sont tirées du volume Les secrets de la Salette de Mgr Antonio Galli. 

Compléments

◊ Lectures, compléments : cliquez ici pour entrer → Quatrième dimanche du temps ordinaire, année C

◊  Historique dée l’apparition de Notre Dame Notre Dame de la Salette

24 janvier : fête des François→ Saint François de Sales, évêque et docteur de l’Église -Mémoire

Liens externes

◊  Chroniques et points de vue du Mesnil-Marie  → Message et « secrets » révélés par Notre-Dame de la Salette

◊ Les larmes d’une mère : cliquez ici pour lire → Notre-Dame de La Salette

Vidéo à voir et à méditer sur ses révélations !

Reportage sur Notre Dame de la Salette

Image de prévisualisation YouTube

Publié dans apparitions, Enseignement, Histoire, Messages, Page jeunesse, Religion, Temps ordinaire, Vierge Marie | Pas de Commentaire »

12345...13
 

Salem alikoum |
Eazy Islam |
Josue |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | AEP Gresivaudan 4ieme 2007-08
| Une Paroisse virtuelle en F...
| VIENS ECOUTE ET VOIS