• Accueil
  • > Envoyés pour servir : les diacres permanents

Envoyés pour servir : les diacres permanents

Article de Mgr Léonard paru le 30 avril 2003 dans « Vers l’Avenir » et « L’Avenir du Luxembourg » à l’occasion de la Journée des Vocations.

Visite pastorale à domicile

Envoyés pour servir : les diacres permanents

À l’occasion de la Journée mondiale de prière pour les vocations, le Service des vocations organise, à travers nos deux provinces, du 11 au 17 mai, une semaine de rencontres et de prière pour les vocations dont l’Église a besoin. Le programme sera communiqué par diverses voies. Parmi ces vocations, il y a celle de diacre permanent. Elle commence à être bien connue et appréciée.

Le diacre est un « ministre ordonné ». Il reçoit le premier degré du sacrement dit « de l’ordre », parce qu’il « organise » la hiérarchie de l’Église en faisant participer à la mission des Apôtres. Les deux autres degrés sont ceux de prêtre et d’évêque. « Diacre » signifie « serviteur ». Le diacre est ainsi ordonné, par un sacrement, pour incarner une dimension du ministère apostolique, celle du service. On ne pourra donc pas le jauger uniquement aux prestations qu¹il accomplit, mais à ce qu’il est par son ordination, une icône vivante du Christ Serviteur, venu « non pour être servi, mais pour servir ».

Le diacre n’est pas un laïc amélioré ou un prêtre au rabais. Il est tout simplement « diacre ». Ce ministère est si important que le Concile Vatican II l’a rétabli comme un ministère qui a son sens en lui-même et non seulement comme étape vers le sacerdoce. D’où l¹expression de « diaconat permanent ». Le diaconat se déploie dans une triple direction: le service de la charité, le service de la liturgie et le service de la parole de Dieu. Mais c’est le premier qui colore les deux autres.

Le service de la charité se traduit de multiples façons: pauvres d’ici ou du Tiers-Monde, malades, marginaux de l’Église ou de la société, prisonniers, étrangers. Il s’agit d’un ministère du seuil, fait d’ attention et d’accueil, spécialement pour ceux qui ne sont pas ou plus dans le giron de l’Église, comme, par exemple, nombre de jeunes. Son insertion professionnelle lui facilitera cette proximité. Le diacre a ainsi sa place dans la préparation aux baptêmes et aux mariages. Il est aussi le délégué tout indiqué de la communauté auprès des personnes touchées par la dureté de la mort.

Le service de la liturgie s¹exprime par la présence à l’autel lors de la messe, de la célébration ou de la concélébration des baptêmes, mariages ou funérailles, ainsi que par la participation à la prière de l’Église dans la Liturgie des Heures. Le diacre y rend présents à la communauté ceux qu’il a rencontrés dans son ministère et qui sont souvent absents de l’église. Il interpelle aussi la communauté sur son souci d’ouverture à ceux du dehors. Sa présence doit être une mise en garde contre le danger de repli sur soi qui guette tout groupe humain, spécialement en période de crise.

Le service de la Parole s’exerce dans l’homélie, la catéchèse, les cours de religion, l’animation de groupes de réflexion. Ici encore, le diacre veille à vivre lui-même, au sein de sa famille et de son milieu professionnel, ce qu’il pourra proposer aux autres. Il ne peut proclamer la Parole sans se laisser interpeller par elle. L¹étude et la méditation font donc partie de son service.

Jadis, les prêtres assumaient souvent des tâches spécifiquement diaconales, notamment certaines aumôneries. C’est aux diacres qu’il revient souvent aujourd´hui de les assumer. Par là, ils ne remplacent pas les prêtres. Car on ne remplace un prêtre que par un prêtre ! Mais, en communion avec les prêtres de la paroisse, du secteur ou du doyenné, ils assument les tâches diaconales qui leur reviennent. Ils entraînent ainsi la communauté sur le chemin du service, afin que l’Église entière soit diaconale. C’est un beau ministère, porteur d’espérance, duquel j’attends beaucoup pour le diocèse.

Le diaconat est porté, en communion avec moi, par le Conseil diaconal, composé de diacres et de deux prêtres. Au sein de ce Conseil, l’abbé Solot (rue de Behogne 45, 5580 Rochefort; 084/21.12.77) est surtout chargé de l’accueil et de la formation des futurs diacres, tandis que l’abbé Kauffmann (« Les Frênes » 43, 6637 Warnach; 063/60.12.13) est surtout responsable des diacres après leur ordination (près de 60 actuellement). Documents et renseignements peuvent être obtenus à ces adresses. À noter que le cheminement vers le diaconat se fait durant une période d’au moins 4 années dont la première est consacrée au discernement de la vocation et les 3 autres à la formation théologique. Je souhaite bon vent au diaconat dans notre diocèse !

+ André-Mutien, évêque de Namur.

———————————————————————————————————–

Liens externes

Cliquez ici →   Le diaconat

16 Réponses à “Envoyés pour servir : les diacres permanents”

1 2
  1. geofreyd dit :

    je suis un jeune en recherche de ma vocation, mais le plus grand désir pour moi c’est de servir Dieu de plus près à travers le service auprès des pauvres comme l’ a fait Don Bosco.
    Mais j’aime bien une jeune fille et je ne veux pas vivre une double vie.
    Je me pose beaucoup de questions sur le diaconat permanent et dommage dans mon diocèse, on me dit que cela ne s’exerce pas encore, je suis fatigué et…
    Je veux des correspondances si possible. Je suis au Congo Brazza.
    Quelles sont les bases requises pour devenir diacre permanent ? Envoyez-moi une réponse dans ma boite s.v.p
    Merci.

  2. nsomwé gaëtan dit :

    Monsieur le Diacre,
    Je me trouve à une étape particulière de ma vie..;et bien que celle-ci ne fut pas simple (je suis âgé de 47ans) Je me repose souvent la question de consacrer ma vie au Seigneur Jésus-Christ…Certes je sais qu’un long chemin m’attend mais, et c’est étonnant, servir le Christ de manière plus particulière m’habite véritablement…il est vrai que j’ai besoin d’un discernement sérieux…Pouvez-vous m’aider fut-ce en priant pour moi à ce propos? Evidemment si vous voulez me contacter je me tiendrai à votre disposition..;bien à vous

  3. Jean-Marc dit :

    Je suis tombé un peu « par hasard » sur le site en cherchant une image pour la Toussaint. Cet article « envoyés pour servir … » est vraiment très beau et je dois avouer que ça fait envie ! Je comprends les réactions de la plupart des lecteurs. L’auteur de l’article est-il Mgr Léonard ou Mgr André-Mutien ? Je n’ai pas tout à fait compris.
    Encore une question, en France, le diacre a-t-il forcément une insertion professionnelle hors Église ou cela varie t-il suivant les cas ?
    Merci à vous et Gloire à Dieu !
    Jean-Marc

  4. diaconos dit :

    Bonsoir Jean-Marc, merci pour votre visite sur mon site ainsi que pour votre commentaire.

    Monseigneur Léonard, lorsqu’il était évêque du diocèse Namur- Luxembourg, portait officiellement le titre de « André-Mutien Léonard, évêque de Namur*.
    Actuellement, devenu archevêque du diocèse de Malines-Bruxelles, Mgr André-Mutien Léonard s’appelle désormais : André-Joseph Léonard, archevêque de Malines-Bruxelles.

    Voici à ce sujet un article intéressant à découvrir sur le Net: http://www.monseigneur-leonard.be/

    Pour toute information utile sur le diaconat en France, allez dans la colonne de gauche de cette page et cliquez sur les liens
    dans la catégorie « Diaconat permanent en France. »

    Recevez Jean-Marc mes salutations amicales et fraternelles
    Michel Houyoux, diacre permanent

  5. Hentgen dit :

    Merci pour ce blog riche de liens variés. Un mine d’informations pastorales. Bravo !
    Bien fraternellement, un jeune diacre permanent ordonné fin 2014

  6. diaconos dit :

    Merci pour votre commentaire sur mon blog, publié ce dimanche sous l’article  »
    Envoyés pour servir : les diacres permanents

    Vous pouvez publier, si vous le souhaitez, quelque commentaire en rapport avec le sujet d’un article qui a retenu votre attention ; soit en complément de l’article ou encore en rapport avec votre ministère diaconal pour les articles se rapportant à ce sujet.

    Pour trouver rapidement un sujet parmi plus de mille articles disponibles sur mon blog, je vous conseille de lire attentivement les articles ci-dessous

    Mode d’emploi, c’est ici !
    Parcours découverte du site

    Vous pouvez aussi cliquer sur l’un des sous-titres dans la rubrique « Nuage de catégories » placée dans la colonne de droite de ma page d’accueil, pour ouvrir une catégorie d’articles.
    Par exemple, essayez avec catéchèse, baptême, homélie… et vous aurez immédiatement des articles en rapport avec ces catégories et le nec plus ultra, employez le moteur de recherche dans mon site (tout en haut, colonne de droite, sous mon logo « administrateur^ », et juste au-dessus de rechercher, inscrivez dans ce cadre votre requête et puis cliquez sur rechercher.
    Plusieurs fois par semaine, de nouveaux articles sont publiés. Les plus récents dans la colonne de droite de la page d’accueil : il suffit de cliquer sur un de ces titres pour ouvrir la page. Tout ce que j’ai publié depuis 2008 se trouve sur mon blog.

    Vous pouvez aussi remonter les articles publiés à partir de la numérotation en bas de chaque page.
    ^Voici un exemple : 12345…282 Si vous cliquiez sur 5, vous découvririez le contenu de cette page. Merveilleux ?
    Vous verriez aussi que d’autres pages se sont ajoutées dans la liste 6, 7….

    Vous pouvez remonter la liste également à partir du calendrier en changeant le mois (en bas), les jours avec de nouveaux articles y figurent en bleu,et il suffit de cliquer sur la date choisie pour y trouver l’article.

    Bonne découverte et bonne semaine à vous et à votre famille

    Recevez Frédéric mes salutations amicales et fraternelles.
    Michel Houyoux, diacre permanent

1 2

Laisser un commentaire

 

Salem alikoum |
Eazy Islam |
Josue |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | AEP Gresivaudan 4ieme 2007-08
| Une Paroisse virtuelle en F...
| VIENS ECOUTE ET VOIS