Si le grain ne meurt…

La méditation est une réflexion qui approfondit longuement un sujet ; elle est une pratique spirituelle qui conduit à  un retour sur soi-même. Elle existe, sous une forme ou sous une autre, dans  toutes les grandes religions. De plus en plus de personnes se tournent vers la méditation, notamment quand elles ont échoué dans leur recherche d’une réponse dans le monde matériel. Face aux crises que traverse notre monde, nous devons nous demander pourquoi nous méditons. La méditation a trait à la connaissance qui sauve. Cette connaissance rédemptrice est la sagesse qui manque à notre époque.

« Chez beaucoup de chrétiens aujourd’hui, le désir est très vif d’apprendre à prier de manière authentique et approfondie, malgré de nombreuses difficultés que la culture moderne oppose à l’exigence ressentie de silence, de recueillement et de méditation. » (citation de « La méditation chrétienne »-Benoît XVI)

Voici à titre d’exemple, une méditation proposée dans une veillée de prière…

Veillée de prière pour le Carême

« Si le grain ne meurt… »

Mourir à quelque chose :

 

  • mourir à soi-même,
  • mourir à ses chagrins,
  • à ses habitudes,
  • à ses richesses,
  • à ses rejets,
  • à ses regrets,
  • à ses rancoeurs,
  • à ses rancunes

Le jeune homme riche

Et voici qu’un homme s’approcha de lui et lui dit : « Maître, que dois-je faire de bon pour avoir la vie éternelle ? » Jésus lui dit : »Pourquoi m’interroges-tu sur le bon ? Unique est celui qui est bon. Si tu veux entrer dans la vie, garde les commandements. » « Lesquels ?, lui dit-il . » Jésus répondit : « Tu ne commettras pas de meurtre. Tu ne commettras pas non plus d’adultère. Tu ne porteras pas de faux témoignage. Honore ton père et ta mère. Et enfin : Tu aimeras ton prochain comme toi-même. » Le jeune homme lui dit : « Tout cela, je l’ai observé. Que me manque-t-il encore ? » Jésus lui dit : « Si tu veux être parfait, va, vends ce que tu possèdes, donne-le aux pauvres, et tu auras un trésor dans les cieux. Puis, viens et suis-moi. » À ces paroles, le jeune homme s’en alla tout triste, car il avait de grands biens. (Mt 19, 16-21)

 

Méditation proposée par le doyenné de Couvin (Belgique)

En nous laissant interpeller par ce récit évangélique, il nous serait trop facile de dire: « Ce récit ne me concerne pas, c’est pour les riches, c’est une affaire de sous et même de gros sous », donc… » Et si Jésus avait une autre parole à me dire au fond du coeur : « Es-tu tellement sûr de ta réponse ? N’est-elle pas trop hâtive ?

Arrête-toi donc ! Fais silence dans ta tête et dans ton coeur et laisse-moi t’accompagner : « N’y a-t-il pas chez toi d’autres richesses ? Plus tenaces, celles-ci que l’or et l’argent ? » Celles qui sont ta possession ?

Par exemple :

  • Ton regard sur les autres… d’amour, je l’espère… mais aussi inquisiteur, jaloux, méfiant,…
  • Ta vérité, avec laquelle tu prends beaucoup de liberté. Car tu dis : « je dois me défendre… Je dois me faire respecter… Je dois me garder mon rang… À quel prix tout cela ?

Est-ce toujours la vérité ?

« Ta parole, ton confort, ton monde de sécurité, …

Je ne voudrais pas être destructeur, tu le sais très bien. Mais va plus avant dans la méditation du récit et tu découvriras que toi aussi tu as tes richesses. Alors, peut-être , crieras-tu aussi : « Seigneur, délivre-moi de ce qui me paralyse et m’enferme. Je suis fort riche de moi. Viens me façonner et guérir de tout ce que à quoi je tiens et qui m’empêche de m’ouvrir. Fais-moi découvrir « Ta richesse », Seigneur, je compte sur toi.

Merci au doyenné de Couvin pour nous avoir proposé cette méditation pour la veillée de prière du lundi 11 février 2008 dans les  doyennés de Couvin, Florennes et Walcourt. 

Michel  Houyoux, diacre.

 

7 Réponses à “Si le grain ne meurt…”

  1. Timmermans dit :

    Bonjour,

    Je suis étudiante et je souhaiterais faire mon mémoire sur la méditation chrétienne. Pouvez-vous me tenir au courant d’éventuelles sessions sur la méditation?
    Merci d’avance

    Anne Timmermans

  2. diaconos dit :

    Bonjour Anne, merci pour votre visite sur le site « Le jour du Seigneur » . Pour l’instant, je ne connais pas de lieux en Belgique où se tiendraient de telles sessions durant les mois de Juillet et d’Août. Je vous informerai sur des sessions ou conférences qui porteraient sur ce thème « La méditation chrétienne ». Je me permets cependant de vous conseiller de lire quelques documents relatifs à ce sujet…
    Tapez dans google les adresses suivantes…
    1° « Internet Archive: Details: Exercices spirituels de saint Ignace de … » et cliquez sur rechercher.
    2° « Le Centre Spirituel du Hautmont – La spiritualité de Saint Ignace »
    3° « François MARTY, Sentir et goûter, Les sens dans les Exercices … »
    4° « http://ijc.reseau.org/ » Titre de la page : L’Imitation de Jésus-Christ.- Traduction de l’Abbé Félicité de Lamennais … Passion de Jésus. Veuillez télécharger (c’est gratuit) le livre en PDF (Nouvelle édition) (1087 Ko). ..
    5° « Communauté Mondiale de Méditants Chrétiens, le site français de la … »
    6° « Méditation : méditation chrétienne, bénédictine, dominicaine … »
    Ces quelques pistes pourraient certainement vous aider pour votre travail. Dès que j’ai connaissance d’éventuelles conférences ou sessions sur la méditation, je vous informerai par courriel personnel.

    Avec mes salutations fraternelles, Michel Houyoux, diacre permanent
    administrateur du site.

  3. gnimagnon marius dit :

    jevous felicite pour le site je voudrais savoir quel exercice elever l’ame et esprit vers la trinite sainte

  4. diaconos dit :

    Bonsoir Marius, Merci pour votre appréciation du site « Le jour du Seigneur »
    Merci aussi pour votre question :  » Quel exercice élève l’âme et l’esprit vers la trinité sainte »
    Ma réponse : – Se promener, marcher, courir sont des exercices physiques très recommandés pour garder la forme. Les exercices spirituels sont des exercices pour préparer l’âme à supprimer les affections désordonnées et après les avoir enlevées, à chercher et trouver la volonté de Dieu dans notre propre vie, pour le salut de notre âme. » C’est donc par la prière que nous élèverons notre âme vers le Dieu trinitaire : un seul Dieu en trois personnes.

    La prière la plus simple, adressée à la Sainte Trinité, est le signe de la croix : Au nom du Père, et du Fils et du Saint Esprit. Par ce geste, tu dis que tu crois en Dieu, que tu sais que Jésus est mort pour toi sur une croix, qu’il est ressuscité. Tu proclames aussi que, grâce au souffle que le Saint Esprit a donné à l’Église, son enseignement a parcouru et parcourt la terre annonçant au monde la Bonne Nouvelle de l’Évangile. Il faut prier avec foi, avec amour, croire en ce que l’on dit et demander l’aide du Saint-Esprit.
    La Sainte Trinité habite l’âme du juste, et donc le Saint-Esprit avec les deux autres Personnes divines.
    CITATION : « Qu’elle soit courte ou longue, qu’elle soit vocale ou seulement mentale, la prière doit être semblable à la conversation d’un enfant avec son père. » (Docteur Alexis Carrel)
    LE PAPE PAUL VI disait au sujet des exercices spirituels : « La pratique des Exercices constitue non seulement une pause tonifiante et corroborante pour l’Esprit, au milieu du bruit de la vie moderne, mais encore aujourd’hui il s’agit d’une école irremplaçable pour introduire les âmes à une intimité majeure avec Dieu, à l’amour de la vertu et la vraie science de la vie, comme don de Dieu et comme réponse à son appel.
    Reçois cher ami mes salutations amicales et fraternelles.
    Michel Houyoux, diacre permanent.

  5. diaconos dit :

    Bonjour David, je vous remercie pour votre visite sur mon site et à la lecture de votre commentaire (Rappel ci-dessous), je suppose que c’est votre première visite et que vous en êtes à ce point « sidéré » (devant la richesse de mes écrits…) , du latin « sideratus = paralysé !

    Rappel de votre commentaire : « Bonjour, je suis sidéré devant la richesse de vos écrits. je viens de créer mon blog avec ce lien « seletlumiere.unblog.fr et j’espère en faire autant.
    C’est une mission et un devoir pour le chrétien d’être le sel de la terre et la lumière du monde. Et je crois que c’est cela que vous désirez être. Je vous encourage » – Fin de citation.

    « Vous êtes le sel de la terre, vous êtes la lumière du monde  » (Mt 5, 13-14) : c’est dans l’Évangile de Matthieu, l’introduction de la première catéchèse que Jésus adresse à ses disciples, l’introduction du sermon sur la montagne.

    De quoi s’agit-il ? Jésus ne dit pas d’abord  » toi « , « tu », « moi « , Il n’évoque pas mon destin personnel, unique. Il dit d’abord « vous », un « nous » ensemble. Lorsque Jésus parlait, traversait la Galilée et la Judée, ce « vous « , c’étaient ceux qui le suivaient, ses amis, son groupe, ses disciples, ses fidèles, d’ailleurs pas si fidèles que cela car ils vont être dispersés.

    Lorsque Matthieu écrivait, ce « vous », c’étaient les communautés chrétiennes, le groupe de croyants, ceux qui s’étaient petit à petit distingués des juifs comme le dit l’évangéliste Luc :  » C’est à Antioche que les disciples reçurent pour la première fois le nom de Chrétiens » (Actes des apôtres, chapitre 11, versets 19 à 26.)

    Cette parole de Jésus, lumière et sel, indique la carte d’identité et la feuille de route de l’Église pour nous aujourd’hui.

    Comment pouvons-nous remplir cette responsabilité d’être lumière et sel ?

    Lumière du monde! Sel de la terre! Soyons pour le monde « Visage de l’Amour » ! Lumière du monde… Christ est lumière ! Soyons pour la terre le reflet de sa lumière au jour le jour !

    Voilà pour apporter quelques précisions à votre commentaire.

    ———————————————————————————————————————————————————————–
    Pour vous aider au mieux, à trouver sur mon site ce qui pourrait vous être utile, à votre réflexion, à votre prière ou encore dans votre cheminement, je vous invite à lire attentivement les articles « Diaconos : avant- propos », « parcours découverte du site » et mode d’emploi, c’est ici » en cliquant sur leurs titres situés sous le titre de la page d’accueil, dans la zone grisée.Ces articles vous seront précieux, pour vos futures visites.

    Fraternellement
    Michel Houyoux, diacre permanent.

  6. Philippe MASSART dit :

    Bonjour,

    Je suis heureux d’avoir trouvé votre site et toutes les possibilités qu’il peut offrir.
    En vue des dimanches de vacances (17me – 18me – 19me dimanches de l’année B),
    notre pasteur étant absent, c’est un collectif de laïcs qui prépare trois célébrations sur le mode ADAL, nous avons comme base de travail la revue Feu Nouveau, mais par ailleurs les préparations et suggestions de vos ADAL peuvent nous ouvrir d’autres possibilités.
    Je vous en remercie.
    Dommage que tous les dimanches cités ne sont pas repris sur votre site; et l’autre site que vous nous renseignez ( » sous le nom d’un prêtre mariste en Nouvelle-Calédonie), dans l’année B qu’il propose, le 19me et le 18me sont identiques !!!

    Pour nous aider à poursuivre notre service liturgique, pourriez-vous nous communiquer d’autres sites où l’on trouverait des idées pour conduire une ADAL???

    Avec nos meilleures salutions
    et bon courage pour poursuivre votre tâche
    Philippe

  7. diaconos dit :

    Bonsoir Philippe, merci pour ta visite sur mon site et pour ton commentaire. Pour répondre à ta demande d’un site donnant des pistes sérieuses pour préparer une ADAL, je t’invite à cliquer sous le titre « Liens » dans la page d’accueil de mon site (Colonne de gauche)
    sur le titre « Pour préparer une ADAP », là, tu découvriras des pistes pour préparer des ADAL pour tous les dimanches de l’année (A; B et C).
    Pour paufiner vos préparations, je vous invite à suivre les schémas que je propose à titre de modèle (conforme aux directives épiscopales). Pour voir ces modèles, dans la colonne de droite de la page d’accueil de mon site, clique sur la catégorie ADAL (Actuellement, il y a quatre modèles de préparation qui y sont proposés.)
    Quand aux commentaires pour les lectures bibliques du dimanche à venir, vous trouverez sur mon site de nombreuses pistes ou idées puisque je présente au moins quinze jours avant la messe du dimanche des articles en rapport avec celle-ci. Ainsi donc, actuellement sur le site (colonne de droite de la page d’accueil), vous avez sous le titre « Articles récents » des articles en rapport avec les dimanches 16 à 18. Ce mercredi un nouvel article sera publié pour le 18ième dimanche du temps ordinaire. En ce qui concerne le 19ième dimanche, les articles seront publiés la semaine prochaine.
    Salutations amicales et fraternelles

    Michel Houyoux, Diacre permanent

Laisser un commentaire

 

Salem alikoum |
Eazy Islam |
Josue |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | AEP Gresivaudan 4ieme 2007-08
| Une Paroisse virtuelle en F...
| VIENS ECOUTE ET VOIS