DIEU CONNAÎT L’ÉTAT DE TON CŒUR QUAND TU T’APPROCHES DE LUI..

Posté par diaconos le 8 novembre 2018

Communauté l'épiphanie  Fondation le 29 juillet 2003 ° Mission : À propos Notre mission:Evangéliser et éduquer la Jeunesse. Notre spiritualité: ignacienne et théresienne.Nous sommes sur les diocèses de Yopougon, Abidjan et Man Contact : http://www.lepiphanie.org

Communauté l’épiphanie – Fondation le 29 juillet 2003
Notre mission:  évangéliser et éduquer la Jeunesse. Notre spiritualité: ignacienne et théresienne. Nous sommes sur les diocèses de Yopougon, Abidjan et Man
Contact : http://www.lepiphanie.org

UN SERVITEUR DE DIEU ENTRE DANS SA CHAMBRE DE PRIÈRE POUR ADORER ,POUR LOUER, ET POUR ENTENDRE SON DIEU. DEUX MINUTES APRÈS, IL VOIT SON FILS DE TROIS ANS ENTRER ET SE COLLER À LUI. L’EMPÊCHANT DE COMMUNIER AVEC DIEU, IL LUI DEMANDA DE PARTIR ET DE VENIR APRÈS.

MAIS L’ENFANT NE VOULAIT PAS QUITTER LA PRÉSENCE DE SON PAPA. LE PÈRE TROUVE BON DE LUI DONNER UN BONBON POUR QU’IL PARTE, L’ENFANT PREND LE BONBON LE DÉBALLE ET LE SUCE DEVANT SON PAPA. IL TROUVE UN BISCUIT ET DONNE À L’ENFANT EN DISANT « PART MANGER DEHORS ET VIENT APRÈS ». L’ENFANT TIENT LE BISCUIT ET RESTE AU PRÈS DE SON PAPA.

LE PAPA RÉFLÉCHIT ET DIT, EN LUI DONNANT DE L’ARGENT, CETTE FOIS-CI CELA MARCHERA : IL POURRA AINSI ACHETER CE QU’IL VEUT. DÈS QUE L’ENFANT EUT PRIS L’ARGENT, IL SERRA SON PAPA ET EMPOCHA L’ARGENT SANS BOUGER. L’HOMME DE DIEU ÉNERVÉ HAUSSA LE TON SUR SON ENFANT ET VOULUT LE FAIRE PARTIR PAR LA FORCE.

C’EST À CET INSTANT QUE DIEU L’INTERPELLA ET LUI DEMANDA D’ARRÊTER SA PRIÈRE CAR C’EST CE PETIT MESSAGE QU’IL VOULAIT LUI DONNER CE JOUR …

EXPLICATION  L’ENFANT REPRÉSENTE LE CHRÉTIEN ET LE PÈRE REPRÉSENTE DIEU. LE BONBON, LE BISCUIT ET L’ARGENT REPRÉSENTENT LE MARIAGE, LE TRAVAIL, LA SANTÉ ETC.., LA CHAMBRE REPRÉSENTE LA PRÉSENCE DE DIEU.

BEAUCOUP DE CHRÉTIENS ENTRE DANS LA PRÉSENCE DE DIEU ET DÈS QU’ILS REÇOIVENT LE TRAVAIL, LE MARIAGE, LA SANTÉ, LA PROSPÉRITÉ, ILS COURENT POUR SORTIR DE LA PRÉSENCE DE DIEU. MAIS MOI ( DIEU ) J’AIME L’ATTITUDE DES CHRÉTIENS QUI RÉAGISSENT COMME CET ENFANT.

LE MARIAGE OUI , MAIS C’EST TOI QUE JE VEUX SEIGNEUR. LE TRAVAIL OUI , MAIS C’EST TOI QUE JE VEUX SEIGNEUR. LA GUÉRISON OUI, MAIS C’EST TA PRÉSENCE QUE JE VEUX. L’ARGENT OUI, MAIS C’EST TA PRESENCE QUE JE VEUX !

QU’EST-CE TU CHERCHES DANS LA PRÉSENCE DE DIEU ? LE MARIAGE ? LE TRAVAIL ? LA GUÉRISON ? L’ARGENT ? SACHE QUE DIEU CONNAÎT L’ÉTAT DE TON CŒUR QUAND TU T’APPROCHES DE LUI… NE CHERCHE PAS CES CHOSES POUR FAIRE MAL À DIEU… CHANGE TES PENSÉES ET TON CŒUR POUR RÉJOUIR TON DIEU COMME CET ENFANT DE TROIS ANS.

Message envoyé sur ma page Facebook par frère Wielfried Djédjé, membre de la communauté

Merci à Wielfried Djédjé pour son envoi

vert-rouge-feuille-verte---fleurs-de-printemps_18-6045Avec mes salutations amicales et fraternelles

croix diaconaleMichel Houyoux. diacre permanent

 

Publié dans Accueil sur mon blog, Religion | Pas de Commentaire »

Le conte des baguettes

Posté par diaconos le 8 novembre 2018

Un mandarin partit un jour dans l’au-delà. Il arriva d’abord en enfer. Il y vit beaucoup de gens, attablés devant des plats de riz ; mais tous ne pouvaient pas manger, car ils avaient des baguettes longues de deux mètres, et ne pouvaient pas s’en servir.

Puis, il alla au ciel. Là aussi, il vit beaucoup de gens attablés devant des plats de riz ; et tous étaient en bonne santé et heureux, car eux aussi avaient des baguettes longues de deux mètres.

Le mandarin demanda une explication au Seigneur qui était parmi eux :  » Je ne comprends pas, Seigneur : table, plat, baguettes, tout est identique en enfer et au ciel ; pourtant, ici, les convives semblent si heureux. »

C’est simple, répondit Dieu, chacun est libre d’opérer comme il le juge préférable… Ici, autour cette table, les convives se sont habitués, depuis longtemps, à se servir de leurs baguettes pour nourrir ceux qui sont en face d’eux.

Ils se donnent tous à manger les uns aux autres.

Conte chinois

Partage avec les personnes dans le besoin.

Partage avec les personnes dans le besoin.

Le partage crée la richesse et l’accaparement des ressources de la vie sans partage engendre l’appauvrissement et l’exclusion, La richesse n’est pas dans la possession et la consommation des choses mais dans le cœur, dans les relations humaines, la solidarité, le respect de l’autre, la fraternité, l’inclusion.  (Pape François, le 25 juillet 2013 en rencontrant une famille des plus pauvres au cœur de Varginha, favela parmi les plus mal famées de Rio de Janeiro)

Source de l »image →  évangile – À l’écoute des Évangiles

Si tu fais disparaître de chez toi le joug, le geste accusateur, la parole malfaisante, si tu donnes à celui qui a faim ce que toi, tu désires, et si tu apportes de l’aide à celui qui  faim, ta lumière se lèvera dans les ténèbres et ton obscurité sera lumière de midi. Le Seigneur sera toujours ton guide. En plein désert, il comblera tes désirs et te rendra vigueur.

Il faut aimer notre prochain comme nous-même. Et ce, comme le dit le Pape Benoît XVI, parce que l’amour de Dieu et l’amour du prochain sont inséparables, c’est comme un seul et unique commandement. Tous deux viennent de l’amour qui vient de Dieu, qui nous a aimé le premier.

Jésus nous commande d’aimer notre prochain comme nous-mêmes, ni plus que nous-mêmes, ni moins que nous-mêmes ; et ce que l’on doit déduire est qu’Il nous commande de nous aimer nous-mêmes, puisqu’en fin de compte nous sommes l’œuvre de la main de Dieu et que nous sommes ses créatures et qu’Il nous aime.

Retrouvons le sens évangélique de la charité

Aimer , être à l’écoute de l’autre, rendre service

Partager, être attentif aux plus pauvres

Complément

◊ Parabole du bon samaritain: cliquez ici pour lire → Et qui donc est mon prochain ? (Lc 10, 25-37)

Liens externes

◊Du site « croirelacroix.com » : cliquez ici pour entrer →  Questions de vie, questions de foi…

 ♥ Du site Idées-Caté →  Le bon samaritain

Sermon de l’abbé Beauvais sur le bon samaritain

Image de prévisualisation YouTube

Publié dans Catéchèse, comportements, Enseignement, Méditation, Religion | Pas de Commentaire »

Maria Katharina Kasper (1820-1898)

Posté par diaconos le 7 novembre 2018

Maria Katharina Kasper nait le 26 mai 1820 à Dernbach, en Allemagne. La solide jeune fille, au tempérament extraverti, passe son adolescence à travailler dans des champs, notamment en cassant des pierres pour la construction de routes. C’est dans ce contexte rude qu’elle a l’intuition de fonder un Institut de sœurs au service des classes sociales les plus humbles. Ainsi, en 1848 ouvre la maison des «Pauvres servantes de Jésus Christ», où sont accueillis les pauvres des alentours. La Congrégation s’étend rapidement, jusqu’à franchir les frontières allemandes

Maria Katharina Kasper naquit le 26 mai 1820 à Dernbach, en Allemagne. La solide jeune fille, au tempérament extraverti, passa son adolescence à travailler dans des champs, notamment en cassant des pierres pour la construction de routes. C’est dans ce contexte rude qu’elle eut l’intuition de fonder un Institut de sœurs au service des classes sociales les plus humbles. En 1848, elle ouvrit la maison des « Pauvres servantes de Jésus Christ », où furent accueillis les pauvres des alentours. La Congrégation s’étendit rapidement, jusqu’à franchir les frontières allemandes

Katharina Kasper naquit dans une modeste famille d’agriculteurs. Elle fréquenta rarement l’école et dut travailler aux champs pour aider sa famille. Sa jeunesse fut remplie de nombreuses privations, qu’elle parvint à surmonter grâce à sa foi, qu’on lui inculqua depuis son enfance. En 1842, son père puis son frère moururent et laissèrent le reste de la famille avec d’importantes difficultés financières, au point qu’ils durent vendre la maison pour rembourser les dettes et avoir encore quelques ressources.

Katharina dut remettre à plus tard son désir de devenir religieuse, car elle dut encore travailler pour subvenir aux besoins de sa famille. Après la mort de sa mère, Katharina et quelques compagnes s’établirent dans une maison modeste où elles vécurent en communauté, partageant leur quotidien entre le travail, la prière et les œuvres de charité. À partir de cette  association fut créée la congrégation des Pauvres servantes de Jésus-Christ.

Source de l’image → Das Leben der heiligen Maria Katharina

 Mettre ses forces au service de ceux qui en manquent

Malgré de nombreuses difficultés, la congrégation se développa. Maria Katherina Kasper fit l’expérience d’une grande pauvreté, à cœur de soulager les misères de son époque, de venir en aide aux plus pauvres, aux personnes qui étaient sans ressources, aux malades qui ne purent se soigner et aux orphelins. Dans le même temps, elle et ses religieuses travaillèrent à soulager les misères morales de ces personnes et à leur enseigner les bases de la vie chrétienne. Un asile, un orphelinat et une école furent créés.

Elle fut réélue cinq fois consécutivement pour être la supérieure générale de la congrégation, charge qu’elle exerça jusqu’à sa mort. Sous son impulsion, la congrégation s’étendit n Hollande, au Royaume-uni, et aux États-unis où les Pauvres Servantes de Jésus-Christ furent très présentes dans les milieux défavorisés.

Elles sont aujourd’hui plus de trois mille répandues en Europe, en Amérique, en Afrique et en Inde. Le succès de la congrégation s’explique principalement par le travail réalisé par Mère Kasper, et par son attachement à une bonne formation pour ses religieuses. Elle vécut pauvrement et discrètement dans la maison mère de Dernbach (en Rhénanie-Palatinat, dans l’ouest de l’Allemagne).  Victime d’un infarctus, Maria Katharina Kasper s’éteignit le deux février 1898. Elle fut proclamée bienheureuse par Paul VI le seize avril 1978.

Le six mars 2018, le pape François signa le décret de canonisation suite à la reconnaissance d’un second miracle qui aurait été obtenu par son intercession, indispensable pour être proclamée sainte. La cérémonie se déroula le quatorze octobre 2018, célébrée au Vatican, durant le synode des jeunes, par le pape François.

Complément

◊  Canonisé par le Pape François le 14 octobre 2018 : cliquez ici pour lire → Vicenzo Romano (1751-1831)

Lien externe

Das Leben der heiligen Maria Katharina Kasper

Image de prévisualisation YouTube

Publié dans Catéchèse, Enseignement, fêtes religieuses, Histoire, L'Église, Page jeunesse, Religion | Pas de Commentaire »

Prière pour nos défunts

Posté par diaconos le 6 novembre 2018

Chers frères et sœurs dans le Christ demain nous débutons le mois de novembre, un mois particulier dans l’Église Catholique, mois pendant lequel l’Église met un accent particulier sur la prière en faveur de nos défunts en vue d’obtenir pour eux des indulgences. Le mois de novembre est un mois favorable, où l’Église nous invite a posé des gestes pieux tel que visité les cimetières, les oratoire ou chapelles publiques, les lieux saints. Elle nous invite fortement à la prière afin de permettre à nos défunts qui sont au purgatoire de parvenir à la félicité parfait. Les mystiques nous enseignent que durant ce mois nous pouvons obtenir pour les défunts, l’indulgence plénière (les 8 premiers jours) et les indulgences partielles durant le reste du mois. Et le moyen le plus efficace pour obtenir ces indulgences est la sainte messe. Il est donc important que nous profitons de ce temps de grâce que l’Église nous accorde en demandant des messes pour nos défunts et en appliquant des gestes pieux mentionnés ci-dessus. Que Dieu le Père plein de miséricorde nous assiste et nous accorde les grâces dont nous auront besoins pur mieux vivre ce moment.

Ange Emmanuella

Merci à Ange Emmanuella pour son envoi

vert-rouge-feuille-verte---fleurs-de-printemps_18-6045Avec mes salutations amicales et fraternelles

croix diaconaleMichel Houyoux. diacre permanent

 

Compléments

◊ Honorons tous les saints, connus et inconnus : cliquez ici → À la Toussaint, nous avons fêté tous les saints

◊ Catéchèse : cliquez ici →  Solennité de la Toussaint (premier novembre)

Liens externes

◊ Église catholique : cliquez ici → Comment devient-on un Bienheureux ou un Saint

◊ Pape Benoît XVI : cliquez ici → Dieu ma joie: Qu’est-ce que la sainteté?

◊ La sainteté : cliquez ici → En quoi consiste-t-elle ?

Publié dans Religion | Pas de Commentaire »

123456...365
 

Salem alikoum |
Eazy Islam |
Josue |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | AEP Gresivaudan 4ieme 2007-08
| Une Paroisse virtuelle en F...
| VIENS ECOUTE ET VOIS