• Accueil
  • > Recherche : remplacer judas

Résultats de votre recherche

Je vous ai dit cela pour que ma joie soit en vous, et que vous soyez comblés de joie

Posté par diaconos le 19 mai 2019

Demeurez dans mon amour  En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples :     « Comme le Père m’a aimé, moi aussi je vous ai aimés.     Si vous gardez mes commandements, vous demeurerez dans mon amour, comme moi, j’ai gardé les commandements de mon Père, et je demeure dans son amour.     Je vous ai dit cela pour que ma joie soit en vous, et que votre joie soit parfaite.

Mon commandement, le voici : Aimez-vous les uns les autres comme je vous ai aimés. Il n’y a pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ceux qu’on aime. Vous êtes mes amis si vous faites ce que je vous commande.  Je ne vous appelle plus serviteurs, car le serviteur ne sait pas ce que fait son maître ; je vous appelle mes amis, car tout ce que j’ai entendu de mon Père, je vous l’ai fait connaître.

Ce n’est pas vous qui m’avez choisi, c’est moi qui vous ai choisis et établis afin que vous alliez, que vous portiez du fruit, et que votre fruit demeure. Alors, tout ce que vous demanderez au Père en mon nom, il vous le donnera.  Voici ce que je vous commande : c’est de vous aimer les uns les autres. »«Je vous ai dit cela pour que ma joie soit en vous, et que vous soyez comblés de joie» ((Jn 15, 9-17)

Source de l’image → Courrier de Rome

Compléments

◊ Étude du texte Jn 15, 9-7 : cliquez ici pour lire → Amis de Jésus Christ (Jn 15, 9-17)

◊  Donner sa vie pour ceux qu’on aime : cliquez ici pour lire → Fais confiance au Christ, il t’est proche.

◊ Cinquième dimanche de Pâques : cliquez ici → L’Amour fraternel. (Jn 13, 31-35)

Envoi de Eauderose De Jésus

L’Église nous rappelle le jour où les Apôtres choisirent ce disciple de Jésus qui devait remplacer Judas Iscariote. Comme Saint Jean Chrysostome nous le dit avec justesse dans l’une de ses homélies, lorsqu’il s’agit de choisir des personnes qui doivent assumer une certaine responsabilité il se peut que nous devions faire face a des rivalités ou à des discussions. C’est la raison pour laquelle Saint Pierre «se désintéressant de possibles jalousies», abandonne l’affaire au sort et à l’inspiration divine.

Et ce Père de l’Église ajoute : «Car les décisions importantes engendrent trop souvent les rancœurs».Dans l’Évangile de ce jour, le Seigneur parle aux Apôtres de la joie qui doit être la leur : «que ma joie soit en vous, et que vous soyez comblés de joie» (Jn 15,11). En effet, le chrétien, comme Mathias, vivra heureux et avec une joie sereine s’il assume les différents événements de la vie à partir de la grâce de la filiation divine.

Autrement, il finira par se laisser emporter par les fausses rancœurs, d’absurdes jalousies ou toute autre sorte de préjugés. La joie et la paix sont toujours les fruits de l’exubérance du dévouement apostolique et de notre lutte pour parvenir à la sainteté. Elles sont le résultât logique et surnaturel de l’amour de Dieu et de l’esprit de service au prochain. Romano Guardini écrivait : «La source de la joie est une source qui jaillit au plus profond de nous-mêmes.

C’est là où demeure Dieu. Alors la joie se déploie en nous rendant lumineux. Et tout ce qui est beau est perçu dans toute sa splendeur». Quand nous ne sommes pas heureux nous devons prier comme le faisait Saint Thomas More : «Seigneur, donne-moi le sens de l’humour pour que je tire quelque bonheur de la vie et que j’en fasse part aux autres». N’oublions pas non plus ce que Sainte Thérèse de l’Enfant Jésus disait aussi : «Dieu, écartez moi des saints au visage triste, car un saint triste est un triste saint». Puisse le Seigneur accorder à chacun la grâce de vivre des moments de joie: en famille, au travail, en service, au foyer, en route, à l’hôpital… Que toutes vos tristesses soient transformées en grande joie.

Liens externes

◊ Demeurez dans mon amour : cliquez ici → Demeurez en mon amour

♥ Donner sa vie – Conférence de l’Abbé Grosjean

Image de prévisualisation YouTube

Publié dans Catéchèse, Enseignement, La messe du dimanche, Page jeunesse, Religion, Temps pascal | Pas de Commentaires »

Judas Iscariote et Pierre : l’un s’ôte la vie et l’autre croît en la Miséricorde de son Père.

Posté par diaconos le 21 avril 2019

Auteur Cédric Dossou Assah

La figure de Judas a été trop déformée au cours des siècles. Et, ces derniers temps, elle a été complètement dénaturée. Dans certaines écoles, on en fait presque l'apothéose comme s'il était l'artisan secondaire et indispensable de la Rédemption. Beaucoup, ensuite, pensent qu'il a succombé à un assaut imprévu, féroce, du Tentateur. Non. Toute chute a sa préparation dans le temps" (EMV 468)[1].

La figure de Judas a été trop déformée au cours des siècles. Et, ces derniers temps, elle a été complètement dénaturée. Dans certaines écoles, on en fait presque l’apothéose comme s’il était l’artisan secondaire et indispensable de la Rédemption. Beaucoup  pensent qu’il a succombé à un assaut imprévu, féroce, du Tentateur. Non. Toute chute a sa préparation dans le temps.

Dans la vie, il faut savoir tirer profit du temps présent tout en se préoccupant de l’avenir. Mais garder à l’esprit que nous venons d’une famille, d’un lieu.., nous avions vécus des situations, sommes nous tombés et il y a eut des personnes qui nous sont venues en aide, il y a notre Dieu qui nous aime toujours. Ayant tiré des leçons de ces moments de chutes, …ne retombons plus !
wwwww
Quand nous tombons, ne nous laissons pas gagner par le désespoir. Voyons, Juda et Pierre.., tous deux sont tombés. Mais pourquoi le suicide de Juda ? Pierre modèle de vie, comment et pourquoi ?  L’attitude que nous employons le plus souvent c’est celui de Juda. Nous sommes tellement accablés de nos fautes que nous oublions que nous avions un père qui nous aime infiniment, nous pardonne quand nous revenons avec confiance à Lui.
wwwwww
Nous nous enfonçons d’avantage ; nous nous culpabilisons incessamment au point de penser à nous donner la mort, à nous éloigner encore et encore de Lui qui sans cesse nous attend avec miséricorde. Lui, attend avec impatience que nous lui revenons. Il nous réserve un accueil particulier, celui de la brebis égarée retrouvée, de la pièce perdue retrouvée, et de l’enfant perdu qui revient vers son père… qui l’ayant retrouvé organise un festin, invite ses amis pour célébrer avec lui son être cher.
www
Sans doute Juda voulait se faire justice en s’ôtant la vie parce. Croyait-il que le degré de sa trahison surpassait la miséricorde, la clémence de son Dieu. Pourtant, son Dieu, Notre Dieu est justice et Miséricorde. Pierre par contre après avoir renié le Seigneur, son ami, son compagnon, son maître pleure, pleure amèrement. « Avant que le coq ne chante aujourd’hui, tu m’auras renié trois fois (Lc 22, 34) lui dit Jésus avant son arrestation.
www
Les larmes que verse Pierre montrent qu’il regrette sincèrement son acte et il avait le pressentiment qu’il obtiendrait la grâce de Dieu son Père. Il a cru et il a bénéficié de cette grâce. Le Seigneur lui conféra plus tard tous les pouvoirs ainsi qu’aux autres apôtres mais à lui principalement l’indication qu’il serait la pierre sur laquelle bâtirait-il son Église. Revenons au Seigneur et il nous confiera encore plus son jardin qui par nos fautes nous avions été expulsés, son Église afin que nous y veillions là-dessus.
www
Nous prenons très souvent des engagements, mais notre faiblesse nous empêche de les réaliser, les honorer. Même le jour de notre baptême nous avons professé le Credo en présence de toute l’Église dans lequel nous trouvons Croyez-vous.. ? Croyez-vous.. ?… et avons-nous répondu librement et sans *OUI* Nous croyons.. ! Nous croyons !
www
Eh bien, nous ne sommes pas parvenus à vivre pleinement cela.Aujourd’hui, l’Église nous donne encore l’occasion de revenir à Notre Dieu, et de prendre un nouvel engagement. Saisissons cette occasion, qu’elle soit singulière la profession de foi baptismale afin que nous parvenons à vivre avec empressement dans l’amour du Christ et le répandre autour de nous. Veillée pascale de grâces et de bonheurs de la part de notre Seigneur Jésus-Christ mort et ressuscité !

Contact   Cédric Dossou Assah

Compléments

◊  Il fallait que l’Écriture s’accomplisse → Le choix de Matthias pour remplacer Judas (Ac 1, 15-26)

◊ L’enfant perdu qui revient vers son père → Il était perdu et il est retrouvé ! (Lc 15, 1-32)

◊Miséricordieux comme le Père : cliquez ici pour lire l’article → Soyez miséricordieux

Liens externes

◊ Maria Valtorta  : cliquez ici pour lire l’article → Judas l’Iscariote

Les Judas Iscariote de cette génération

Image de prévisualisation YouTube

Publié dans Accueil sur mon blog, Catéchèse, Enseignement, Religion, Temps pascal | Pas de Commentaires »

Matthias fut associé par suffrage aux onze Apôtres. (Ac 1, 15-17.20-26)

Posté par diaconos le 23 mai 2016

Extrait du livre des Actes des Apôtres au chapitre un

Il suivait Jésus depuis le baptême du Jourdain. On en fait l'évangélisateur de l'Éthiopie, d'autres le font mourir martyr en Judée.

Matthias suivit Jésus depuis le baptême du Jourdain.  Il fut associé par tirage au sort aux onze apôtres On en fit l’évangélisateur de l’Éthiopie. Il mourut martyr en Judée.

En ces jours-là, Pierre se leva au milieu des frères qui étaient réunis au nombre d’environ cent vingt personnes, et il déclara : « Frères, il fallait que l’Écriture s’accomplisse. En effet, par la bouche de David, l’Esprit Saint avait d’avance parlé de Judas, qui en est venu à servir de guide aux gens qui ont arrêté Jésus : ce Judas était l’un de nous et avait reçu sa part de notre ministère. Il est écrit au livre des Psaumes : Que son domaine devienne un désert, et que personne n’y habite, et encore : Qu’un autre prenne sa charge.

Or, il y a des hommes qui nous ont accompagnés durant tout le temps où le Seigneur Jésus a vécu parmi nous, depuis le commencement, lors du baptême donné par Jean, jusqu’au jour où il fut enlevé d’auprès de nous. Il faut donc que l’un d’entre eux devienne, avec nous, témoin de sa résurrection. » On en présenta deux : Joseph appelé Barsabbas, puis surnommé Justus, et Matthias. Ensuite, on fit cette prière : « Toi, Seigneur, qui connais tous les cœurs, désigne lequel des deux tu as choisi pour qu’il prenne, dans le ministère apostolique, la place que Judas a désertée en allant à la place qui est désormais la sienne. » On tira au sort entre eux, et le sort tomba sur Matthias, qui fut donc associé par suffrage aux onze Apôtres.


« Copyright AELF – Paris – 1980 – Tous droits réservés ».

Dans les jours qui s’écoulèrent entre l’ascension et la Pentecôte., Pierre prit la parole dans une assemblée de cent vingt personnes environ. Pierre tint à rappeler à tous qui était Judas et quelle  vocation il avait abandonnée pour s’en aller à une fin si affreuse. Il rappela la  fin de vie de Judas et  montra  en elle l’accomplissement de l’ Écriture, dont il cita divers passages. Il conclut qu’il était nécessaire de remplacer Judas en choisissant un homme, parmi ceux qui suivirent Jésus de son baptême à son ascension, pour être, avec les apôtres, témoin de la résurrection de Jésus. L’assemblée présenta deux candidats et demanda au Seigneur de désigner celui qu’il a choisi. Matthias fut pris et rejoignit les onze.Mathias qui suivit  Jésus du commencement à la fin de sa mission pourra  être témoin de sa résurrection. Il sera témoin de sa vie entière,. Pierre concentra celle-ci dans la résurrection, qu’il considérait comme le fondement de l’Évangile.

Archive

◊  Méditation et prière → Le choix de Matthias pour remplacer Judas (Ac 1, 15-26)

Liens externes

◊ Que sait-on de Matthias, l’un des disciples de Jésus ? → Saint Matthias

◊ Vidéo : Au cœur de la mission des apôtres se trouve l’amour.

Image de prévisualisation YouTube

 

Publié dans Religion | Pas de Commentaires »

Le choix de Matthias pour remplacer Judas (Ac 1, 15-26)

Posté par diaconos le 14 mai 2012

Le choix de Matthias pour remplacer Judas (Ac 1, 15-26) dans Actes des apôtres st_matthias

Matthias remplaça Judas dans le collège apostolique des apôtres

15 En ces jours-là, les frères étaient réunis au nombre d’environ cent vingt. Pierre se leva au milieu de l’assemblée et dit :

16 « Frères, il fallait que l’Écriture s’accomplisse : par la bouche de David, l’Esprit Saint avait d’avance parlé de Judas, qui en est venu à servir de guide aux gens qui ont arrêté Jésus,
17 ce Judas qui pourtant était l’un de nous et avait reçu sa part de notre ministère.
18 Or, celui-ci avait acquis un champ avec le salaire de la trahison ; il tomba la tête la première, son ventre éclata, et toutes ses entrailles se répandirent.
19 Tous les habitants de Jérusalem en furent informés, si bien que ce champ fut appelé dans leur langue Hakeldama, c’est-à-dire champ du sang.
20 Car il est écrit au livre des Psaumes : « Que son domaine devienne un désert, et que personne n’y habite, et encore : Que sa charge passe à un autre. »
21 Voici donc ce qu’il faut faire : il y a des hommes qui nous ont accompagnés durant tout le temps où le Seigneur Jésus a vécu parmi nous,

22 depuis son baptême par Jean jusqu’au jour.

23 On en présenta deux : Joseph Barsabbas, surnommé Justus, et Matthias.
24 Puis l’assemblée fit cette prière : « Toi, Seigneur, qui connais le coeur de tous les hommes, montre-nous lequel des deux tu as choisi
25 pour prendre place dans le ministère des Apôtres, que Judas a déserté en partant vers son destin. »
26 On tira au sort, et le sort tomba sur Matthias, qui fut dès lors associé aux onze Apôtres.

« Copyright AELF – Paris – 1980 – Tous droits réservés ».

◊ Source de l’image → Bishop David’s Blog

Entre l’ascension de Jésus et la fête de la Pentecôte. Pierre,  à qui Jésus avait dit : « Tu es pierre et sur cette pierre, je bâtirai mon Église » était, selon le livre des « Actes des apôtres », déjà très actif à la tête d’une communauté de fidèles au Christ. À Jérusalem et en présence de cent vingt membres de cette Église à ses débuts,  Pierre  prit la parole  et leur rappela  la triste fin de Judas en montrant en elle l’accomplissement de l’Écriture, dont il cita divers passages. (Actes des apôtres, chapitre 1, versets 16 à 20).

Il proposa ensuite  à la communauté de remplacer Judas par un douzième apôtre, à  choisir parmi ceux qui suivirent Jésus depuis  son baptême jusqu’à son ascension. Ce nouveau membre renforcera ainsi l’équipe des apôtres, et pourra témoigner seul de sa résurrection. Il  sera témoin de la vie entière de Jésus ; mais Pierre concentre celle-ci dans la résurrection, qu’il considère comme le fondement de l’Évangile. (versets 2 1 et  22)

L’assemblée proposa deux hommes qui remplissaient les conditions imposées par Pierre  pour  cette élection : Joseph Barsabbas  et Matthias. (verset 23)

Les apôtres, ne voulant pas prendre la responsabilité de cette élection, eurent recours au tirage au  sort pour les départager car ils étaient convaincus que Judas devait être remplacé et que le nombre de douze apôtres, voulu par Jésus fut complété. (verset 26a)

Le sort tomba sur Matthias.

L’Église Copte  en fait mémoire dans sa liturgie le quatre mars, l’Église catholique en fait mémoire  le 14 mai et  l’Église orthodoxe le 9 août.

Les actions de Mathias, disciple du Christ,  ses travaux et ses épreuves sont demeurés inconnus : et c’est pour cette raison que je ne peux vous donner un abrégé historique de sa vie.  Cependant quelques traits de sa doctrine ont été conservés dans les écrits de Clément d’Alexandrie (159-220) ; on y trouve une sentence  ayant un rapport avec les sentiments que l’Église veut nous inspirer :  » Il faut, disait saint Mathias, combattre la chair et se servir d’elle sans la flatter par de coupables satisfactions ; quant à l’âme, nous devons la développer par la foi et par l’intelligence ». Quand Mathias insinuait si énergiquement la nécessité d’assujettir le corps à l’âme, il devait avoir bien vivante devant lui l’image de Jésus Crucifié.

Prions

Père, tu as voulu que ton Fils ressuscité se manifeste à ses Apôtres, fais de nous les témoins de sa résurrection. Toi qui as envoyé ton Fils porter au pauvres la Bonne Nouvelle,  donne-nous d’annoncer l’Évangile.

Toi qui as envoyé ton Fils semer la parole,  envoie des ouvriers à la moisson. Toi qui as envoyé ton Fils réconcilier le monde avec toi par son propre sang,  fais de nous des instruments de paix.

Toi qui as fait asseoir ton Fils à ta droite dans les cieux,  accueille nos morts dans la joie du Royaume.

Notre Père…

Oraison : Dieu qui as choisi saint Matthias pour compléter le collège des Apôtres, accorde-nous, à sa prière, puisque ton amour nous appelle, d’être un jour au nombre des élus. Amen.

15 En ces jours-là, les frères étaient réunis au nombre d'environ cent vingt. Pierre se leva au milieu de l'assemblée et dit : 16 « Frères, il fallait que ..." onclick="window.open(this.href);return false;" >

Publié dans Actes des apôtres, Disciples de Jésus, L'Église | Pas de Commentaires »

12
 

Salem alikoum |
Eazy Islam |
Josue |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | AEP Gresivaudan 4ieme 2007-08
| Une Paroisse virtuelle en F...
| VIENS ECOUTE ET VOIS