Aimez vos ennemis, et priez pour ceux qui vous persécutent.

Posté par diaconos le 12 février 2017

Septième dimanche du temps ordinaire, année A

Liturgie de la Parole animée par des laïcs

Aimez vos ennemis, et priez pour ceux qui vous persécutent. dans A.D.A.L. A07-tRappel  : Il ne peut y avoir d’assemblée sans prêtre dans l’église où est célébrée la messe le même dimanche ( y compris le samedi soir) ! L’assemblée dominicale est  animée par une équipe de laïcs en lien avec le prêtre chargé de la paroisse.

 Lectures du jour  →   Lv 19, 1.2.17-18 ;  Ps 102 ;  1 Co 3, 16-23 ; Mt 5, 38-48

Source de l’image → Liturgia della VII Domenica del T.O. Anno A

Chant d’entrée : un  chant de votre répertoire.

Animateur de la célébration →Au nom du Père et du Fils et du Saint- Esprit.      Tous : Amen

Animateur de la célébration → La grâce de Jésus notre Seigneur, l’amour de Dieu le Père et la communion de l’Esprit Saint soient toujours avec vous.

Tous : Et avec votre esprit.

 Un membre de l’équipe liturgique → C’est le Seigneur qui nous rassemble en ce dimanche.  Il nous invite à écouter la parole de Dieu d’un cœur fervent, à être unis par la prière, la louange et l’amour fraternel.

Les exigences de Jésus vont plus loin que celles de la Loi de Moïse. L’ancienne loi demandait d’aimer son prochain comme soi-même. Mais le Christ est encore plus exigeant : « Aime tes ennemis et prie pour ceux qui te persécutent. »

Lui-même, en croix, supplia son père en disant : « Père pardonne-leur car ils ne savent pas ce qu’ils font. Entrons dans cette célébration  en mettant notre cœur au diapason du Christ ressuscité,  qui vient à nous.

Animateur de la célébration → Tournons-nous avec confiance vers le Seigneur. Nous savons que le Seigneur nous aime. Nous le supplions d’avoir pitié de nous.

-             Seigneur Jésus, envoyé par le Père nous révéler son infinie tendresse, prends pitié de nous.

Tous : Prends pitié de nous.

-             O Christ, venu dans le monde accomplir jusqu’au bout le commandement de l’amour, prends pitié de nous.

Tous : Prends pitié de nous.

-       Seigneur, élevé dans la gloire du Père, tu nous apprends à vivre en véritables enfants du Très-Haut, prends pitié de nous.

Tous : Prends pitié de nous.

Animateur de la célébration → Que Dieu tout-puissant nous fasse miséricorde, qu’il nous donne d’avancer sur les chemins de la vraie liberté : qu’il nous conduise à la vie éternelle.         Tous :   Amen !

  * On pourrait réserver le Gloire à Dieu pour les jours de fête… car il n’est pas opportun de chanter régulièrement le « gloire à Dieu »  dans une Adal car cet hymne est très liée à la célébration eucharistique (messe)

Gloire à Dieu : récité ou chanté par la chorale

Animateur de la célébration →Prions le Seigneur. Tu nous aimes d’un amour infatigable, Dieu notre Père,  et ton propre Fils a aimé les hommes supportant la contradiction sans jamais céder à la vengeance. Apprends-nous à recevoir sa Parole et son témoignage, et à vivre en enfants de lumière, Toi que nous bénissons, avec ton Fils et le Saint Esprit maintenant et pour les siècles des siècles.

Tous : Amen

Liturgie de la Parole : textes choisis

  ◊ Dans une célébration animée par des laïcs, le siège de la présidence ne sera pas occupé !

Animateur de la célébration → Dans la première lecture, tirée du livre des Lévites, c’est la solidarité nationale qui lie entre eux les membres du peuple élu qui est ici décrite. Le fondement de cette solidarité est l’alliance avec Dieu. Pas de haine, oas de rancune, tu aimeras ton prochain comme toi-même. Voici cet extrait

Première lecture par………………………………………………  (Lv 19, 1-2.17-18)

 Animateur de la célébration → Écoutons et méditons  quelques versets du psaume 102. La théologie et la spiritualité de ce psaume en font l’une des plus belles prières du psautier. L’apôtre Jean semble s’en être inspiré pour rédiger sa première épître. Cet hymne était chanté lors de la fête du Kippur, célébrée le dix du mois de Tiskri (fin septembre-début octobre). Le verbe “bénir” en est le mot clé : d’un côté Dieu bénit (versets 3 à 19), de l’autre côté l’homme répond en bénissant Dieu par la louange (versets 20 à 22). L’entrelacement des deux bénédictions relie les différentes parties de ce psaume.

Le psaume 102 est chanté par la chorale ou lu par…………………………………………………………………..

Acclamation  (Chant de l’Alleluia)

Lecteur ou lectrice :         Alléluia. Alléluia. Désormais, je vous appelle mes amis, dit le Seigneur. Tout ce que j’ai reçu de mon Père, je vous l’ai fait connaître. Alléluia.  (Jn 15, 15)

Reprise de l’acclamation par tous.

L’animateur de la célébration dit alors :  De l’Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu Cette personne lit ensuite l’Évangile du jour  à Mt 5, 38-48

♦ Si c’est une personne laïque qui proclame l’Évangile, elle omet la salutation initiale et aussi l’acclamation finale .

* Pour l’homélie voir compléments ci-dessous

Animateur de la célébration → Ensemble, proclamons notre foi : le  Credo est récité par tous ou chanté

Action de grâce et le Notre Père

Animateur de la célébration → Frères et sœurs, la Parole de Dieu a touché notre cœur et elle a  fait de nous le peuple qui écoute son Dieu. Rendons-lui maintenant grâce pour grâce, en notre nom  et en union avec toute l’Église.

◊ Dans une liturgie de la Parole, il n’y a pas d’offertoire, ni de consécration donc pas d’anamnèse non plus ! il n »y aura pas de  chant d’offertoire mais un chant en l’honneur de Dieu serait le bienvenu.

Chant en l’honneur de Dieu →  Suggestion : Que tes œuvres sont belles (A 219) ;  Peuple de prêtres (C 49) ; Terre entière (I 33) ; Peuple de Dieu, marche joyeux ; Chantons à Dieu ce chant nouveau (L 211)  Peuple, criez de joie (M 27) ; Chantons à Dieu ce chant nouveau (L 211)ou un autre chant de votre répertoire.

Louange et intercession

Après chaque invocation, l’assemblée chante

 Psaume 102

 

Un lecteur : Béni sois-tu, Père très bon, tu nous as fait connaître ta Sagesse, en nous donnant ton Fils bien-aimé.

Tous : Dieu très-haut qui fais merveille, béni soit ton nom ! (chanté)

Un lecteur : Louange à toi, Dieu du ciel et de la terre, pour ton Fils. Il est devenu l’un de nous, il a partagé notre vie, pour nous apprendre, en ton nom, ce que c’était qu’aimer. (Refrain)

Lectrice : Il nous a révélé combien il était dangereux de te laisser de côté  pour s’attacher à des hommes ou à des idéologies. Nous te louons et nous te bénissons. (Refrain)

Lectrice : Sans lui nous ne saurions avancer sur les chemins de ta sagesse : nous nous laisserions entraîner par la folie de ce monde. Nous te louons et nous te bénissons. (Refrain)

Animateur de la célébration → Son Esprit éveille en nous la prière simple et vraie des enfants de Dieu, et c’est avec confiance que nous disons : Notre Père… (Chanté ou récité)

◊ L’animateur de la célébration introduit ici le signe de paix →   Soyons unis les uns aux autres dans le Christ et partageons la paix qui vient de lui.

La liturgie de la Parole animée par des laïcs s’achève ainsi. On passe ensuite à la prière de conclusion (voir plus loin), à moins que l’on ait prévu une liturgie de communion.

Liturgie de communion  (éventuellement)

Le cadre normal et habituel de la communion doit rester celui d’une célébration eucharistique. Une A.D.A.L. n’est en aucune manière une messe.

La personne qui a été désignée va après  le geste de paix au tabernacle chercher le pain consacré et il l’apporte sur l’autel. Elle s’incline ensuite profondément ou fait une génuflexion. Il est bon de prévoir à ce moment un temps de recueillement qu’on introduira ainsi…

Animateur de la célébration → Recueillons-nous dans le silence. Préparons-nous à accueillir le corps du Christ ; qu’il nous rassemble aussi en un seul corps !

Animateur de la célébration →  Le Christ Jésus nous a livré son corps et chaque messe en fait mémoire. Aujourd’hui, en attente d’une célébration eucharistique, recevons dans la foi le corps du Christ, l’Agneau de Dieu qui enlève le péché du monde.

Heureux les invités au Repas du Seigneur ! Voici l’Agneau de Dieu qui enlève le péché du monde.

Tous : Seigneur, je ne suis pas digne de te recevoir, mais, dis seulement une parole et je serai guéri.

* L’animateur de la célébration dira avant la distribution de la communion : Que le corps du Christ nous garde pour la vie éternelle.

Il ( ou d’autres personnes) nous donne le pain consacré en disant : Le corps du Christ

Chant pour la communion : selon votre répertoire..

Suggestion : Dieu nous invite à son festin (70); Tu es le Dieu fidèle (D 163) ; Pain rompu pour un monde nouveau ( D 283) ; Disciples de Jésus (D 291) ; En marchant vers toi Seigneur (D 380) ; Pain des merveilles (D 203) ; Pour aimer du plus grand amour (D 386) ;  Quel est don ce repas (D228))

Prière après la communion par un membre de l’équipe liturgique………………………………………………………

Prions le Seigneur. Tu nous as donné, Seigneur, de boire aux sources de la vraie vie en nous donnant de nous retrouver, en frères, pour partager ta Parole et ton Pain. Ton amour nous bouscule, parce qu’il est vrai.

Que la profonde vérité de l’Évangile  nous atteigne au cœur de nos ambiguïtés et fasse lever en nous des hommes nouveaux véritables enfants du Père.

Par Jésus Christ, ton Fils, notre Seigneur et notre Dieu, qui règne avec toi et le Saint –Esprit, maintenant et pour les siècles des siècles

Tous : Amen !

Suggestion pour le chant final :   Peuples de frères (T122) ; Dieu parmi les hommes (E 118) ; Allez dans le monde entier (Z 95-3) ; Envoie tes messagers (881) ; Seigneur, tu nous aimes  (M 25) ; Dieu, nous te louons (981)  ou selon votre répertoire.

Après la prière de conclusion ou après le chant final s’il y en a un, l’animateur de la célébration conclut cette liturgie en disant :

Parce que vous donnerez de votre vie et de vos biens, vous serez témoins de l’amour sans limites du Christ et que Dieu tout-puissant nous bénisse  (Pas de bénédiction à donner ici !) : le Père, le Fils, et le Saint Esprit.

Tous : Amen !

Animateur de la célébration :  Allons, dans la paix du Christ !

Tous :  Nous rendons grâce à Dieu.

Ce texte tient compte des  directives  des évêques des diocèses francophones de notre pays pour les liturgies de la Parole animées par des laïcs (guide liturgique pour les assemblées dominicales   animées par des laïcs aux éditions C.I.P.L. 40, rue  des Prémontrés B 4000 Liège).

Compléments

♦  Lectures du jour →   Septième dimanche du temps ordinaire de l’année A

♦ Homélie →  Moi, je vous dis de ne pas riposter au Méchant (Mt 5, 38-48)

 Ne riposte pas au méchant

Image de prévisualisation YouTube

Publié dans A.D.A.L., Temps ordinaire | Pas de Commentaire »

A.d.a.l. pour le 2ème dimanche du Carême, année C

Posté par diaconos le 15 février 2016

Liturgie de la Parole animée par des laïcs

Références bibliques : Gn 15, 5-18 ; Psaume 26 ; Ph 3, 17-4,1 ; Lc 9, 28-36

C’est la prière vraie, la prière régulière, la prière quotidienne, l’esprit de prière, qui permettent l’ascension vers Dieu, réalisant ainsi notre transformation progressive  " Soyez assidus à la prière "  (Rm 12, 12)C’est la prière vraie, la prière régulière, la prière quotidienne, l’esprit de prière, qui permettent l’ascension vers Dieu, réalisant ainsi notre transformation progressive  » Soyez assidus à la prière  » (Rm 12, 12)

Rappel : Il ne peut y avoir d’assemblée sans prêtre dans l’église où est célébrée la messe le même dimanche ( y compris le samedi soir) !  L’assemblée dominicale est  animée par une équipe de laïcs en lien avec le prêtre chargé de la paroisse.

CHANT D’OUVERTURE   par exemple : Lumière des hommes (G 128-2) ; Gloire à toi, Jésus soleil (F10-65) ; Aujourd’hui montons sur la montagne (T 119). Seigneur avec Toi, nous irons au désert ou selon votre répertoire.

SALUTATION INITIALE par la personne qui préside la prière : Au nom du Père et du Fils et du Saint Esprit

Abraham communément reconnu comme étant le père des croyants est notre modèle. Il est notre guide en ce Carême parce que, tout simplement, il eut foi dans le Seigneur.  Aujourd’hui, l’Écriture, nous invite à nous tourner vers le Christ. La liturgie et la prière sont des moments privilégiés où nous regardons le Christ, pour reconnaître en lui notre Sauveur. Puisse Dieu nous faire la grâce, à nous qui croyons le connaître, de le découvrir mieux. Que Dieu notre Père, qui nous appelle à entrer dans son alliance,  et Jésus Christ, Notre Seigneur, venu faire route avec nous,  nous donnent la grâce et la paix.

Chant : Seigneur avec toi nous irons au désert…

  • Seigneur avec toi, nous irons au désert, poussés, comme toi, par l’Esprit.

Et nous mangerons la Parole de Dieu, et nous choisirons notre Dieu.

Et nous fêterons notre Pâque au désert. Nous vivrons le désert avec toi !

  •   Seigneur nous irons au désert pour guérir, poussés comme toi par l’Esprit.

Et tu ôteras de nos cœurs le péché, et tu guériras notre mal.

Et nous fêterons notre Pâque au désert ; Ô Seigneur qui nous donne la vie !

  • Seigneur, nous irons au désert pour prier, poussés comme toi par l’Esprit.

Et nous goûterons le silence de Dieu, et nous renaîtrons dans la joie.

Et nous fêterons notre Pâque au désert : nous vivrons la folie de la croix.

PRÉPARATION PÉNITENTIELLE  par : …………………………………………………………..

Tournons-nous de tout notre cœur vers le Fils bien-aimé du Père. Sa parole est lumière pour nos pas, si rude et obscure que puisse être notre route…

  • Seigneur Jésus, conduit au désert par l’Esprit pour nous donner l’exemple du combat avec Satan. Béni sois-tu et prends pitié de nous !
  • Ô Christ, homme parmi les hommes rayonnant de la gloire de Dieu sur la montagne.  Béni sois-tu et prends pitié de nous !
  • Seigneur, Fils bien-aimé qu’il faut écouter pour avoir la vie. Béni sois-tu et prends pitié de nous !

 Par la personne qui préside la prière : Que Dieu tout-puissant nous donne d’aller jusqu’au bout de notre démarche de conversion, qu’il nous pardonne nos péchés et nous conduise à la vie éternelle. Tous : Amen.

Pas de GLOIRE A DIEU pendant le carême.

PRIÈRE D’OUVERTURE par ……………………………………………………………………………………………………………

Dieu notre Père, sur notre route de Carême, tu as placé comme un signe la rencontre avec ton fils, Jésus, transfiguré devant ses disciples sur la montagne. Que sa lumière vienne illuminer nos vies ; que sa parole nous rende capables de revenir à toi de tout notre cœur, toi qui nous aimes en ton Fils bien aimé, dans l’esprit Saint,  maintenant et pour les siècles des siècles.

Tous : Amen !

LITURGIE DE LA PAROLE

◊ Dans une célébration animée par des laïcs, le siège de la présidence ne sera pas occupé !

Par un membre de l’équipe liturgique

Dieu n’est pas resté dans un lointain inaccessible, mais il s’est fait notre prochain  et pour y parvenir, il s’est fait connaître personnellement en procédant par étapes. Cette progression commença par la rencontre avec un certain Abraham, qui n’était au début qu’un immigré vagabond. À  l’époque d’Abraham, lorsque deux chefs de tribus faisaient alliance, ils accomplissaient un cérémonial semblable à celui qui est relaté dans cette première lecture : des animaux adultes étaient sacrifiés ; les animaux « partagés en deux », écartelés, étaient le signe de ce qui attendait celui des contractants qui ne respecterait pas ses engagements. « Abraham eut foi dans le Seigneur » (v6a) : Croire c’est « TENIR », faire confiance jusqu’au bout, même dans le doute, le découragement, ou l’angoisse. Telle est l’attitude d’Abram (Abraham). Voici cet témoignage…

1ère lecture par………………………………… ……………Gn 1 5-18)

Par la personne qui préside la prière : le psaume 26 fait partie d’un ensemble de prières dans lesquelles le croyant exprime tout ce qu’il ressent vis-à-vis de Dieu ou des autres. Dans ce psaume, David se place devant Dieu et crie à la fois sa confiance et sa détresse. Ce psaume comprend deux parties (v1 à v6) et (v7 à v 13). Il commence par une profession de foi donnant trois définitions de Dieu : Il est lumière (principe de vie), il est salut et en troisième lieu, il est rempart. La première partie exprime la confiance triomphante et la seconde partie exprime la  confiance suppliante..

Chemin de vie : depuis des siècles, Dieu a tout entendu de la part de l’homme. Ce qui est important, ce n’est pas la formulation de notre prière mais notre attitude de cœur face à Dieu, la sincérité avec laquelle nous nous adressons à Lui. Les psalmistes laissent éclater tous leurs sentiments et leurs questions dans la prière. Ils sont prêts aussi à être transformés dans leur manière de voir les choses. On peut tout dire et tout partager avec le Seigneur, même nos doutes.

Psaume 26   Chanté ou lu par………………………………………………………………………………..

 psaume 26

Par un membre de l’équipe liturgique  

Dans la lettre aux Philippiens  qui aurait  été écrite à Rome, en 60-64 après J.-C., l’apôtre Paul énumère plusieurs éléments de l’identité chrétienne : être citoyens des cieux, orienter son existence vers Jésus notre sauveur et attendre de Dieu la plénitude de la résurrection. Le Christ nous promet par sa parole et par son exemple, une transfiguration, à l’image de son corps glorieux, bien au-delà de notre déchéance physique, inévitable car notre corps vieillit et succombe à divers maux.

2ème lecture  par………………………………………………………            (Ph 3, 17-4, 1))

Acclamation : Gloire au Christ, Parole éternelle du Dieu vivant. Gloire à toi, Seigneur. Du sein de la nuée resplendissante, la voix du père a retenti : « Voici mon Fils, mon bien-aimé, écoutez-le ». Gloire au Christ, Parole éternelle du Dieu vivant. Gloire à toi, Seigneur.

Reprise de l’acclamation par tous

L’animateur de la célébration dit alors : « De l’Évangile de Jésus Christ selon saint Luc au chapitre neuf

Cette personne lit ensuite l’Évangile du jour  à Lc 9, 28-36

♦ Si c’est une personne laïque qui proclame l’Évangile, elle omet la salutation initiale et aussi l’acclamation finale.

Homélie : cliquez ici Confiance et fidélité

Par la personne qui préside la prière : Proclamons tous ensemble notre foi, qui est celle de toute l’Église

(Credo récité par tous ou  chanté)  : Je crois en Dieu…

PRIÈRE UNIVERSELLE

Par la personne qui préside la prière : Dieu notre Père nous a dévoilé le vrai visage de son Fils. La transfiguration de Jésus nous révèle toute sa puissance d’amour et de salut. Tournons-nous vers lui, maintenant, et confions-lui tous les hommes

Par un membre de l’équipe liturgique  

  • Seigneur, soutiens la foi de ton Église : donne à tous les baptisés la force d’annoncer au monde la bonne nouvelle de ton alliance, nous t’en prions. (Refrain)

deuxième dimanche de carême, année C

  •  Seigneur, regarde toutes les personnes qui souffrent dans le silence, la solitude et l’obscurité : mets sur leur chemin des visages rayonnants d’espérance, .nous t’en prions. (Refrain)
  •  Seigneur, regarde tous les jeunes qui cherchent un sens à leur vie, ou qui sont inquiets pour leur avenir : donne-leur de découvrir la lumière de ton Évangile, nous t’en prions. (Refrain)
  •  Seigneur, regarde les membres de notre communauté : transfigure nos vies et fais que ce carême soit pour tous un vrai temps de renouveau, nous t’en prions. (Refrain)

Par la personne qui préside la prière

Prions : Dieu notre Père, en Jésus transfiguré tu révèles la vie à laquelle tu nous appelles. Écoute notre prière et exauce-la. Nous te le demandons par Jésus, le Christ, notre Seigneur et notre Dieu qui vit et règne avec toi et le saint Esprit maintenant et pour les siècles des siècles.

Tous : Amen

Action de grâce et le Notre Père

Par la personne qui préside la prière : Frères et sœurs, la Parole de Dieu a touché notre cœur et elle a fait de nous,  le peuple qui écoute son Dieu. Rendons-lui maintenant grâce pour grâce, en son nom et en union avec toute l’Église.

Chant  Suggestion : « Changez vos cœurs »  ou « Ta nuit  sera lumière de midi (G 212) » ou « Prenons la main  T 42-2 » ou encore  un chant de votre répertoire ayant un rapport avec ce temps du Carême.

PRIÈRE DE LOUANGE ET NOTRE PÈRE 

Par la personne qui préside la prière : voici que le dimanche, jour mémorial de la résurrection de Jésus, vient comme une lumière au milieu de nos jours, Comme les apôtres Pierre, Paul et Jean, nous sommes entraînés par Jésus à prendre de la hauteur, à contempler sa lumière, à écouter la voix du Père qui le désigne comme le Fils qu’il a choisi. Que cette célébration soit pour nous comme une halte sur la montagne et laissons-nous transfigurer par la lumière du Christ.

Dieu très haut qui fait merveille, béni soit ton nom !

Un jeune lecteur ou lectrice ……

  • Notre Dieu et Père, il est heureux que nous soyons ici,  près de ton Fils Jésus qui nous a rassemblés.  Nous avons écouté sa parole, comme tu nous l’as demandé, et nous pouvons maintenant te bénir et le louer de l’avoir envoyé parmi nous.  (Refrain)
  • Grâce à lui, voici que tu prends un visage, voici que l’invisible nous apparaît,  voici qu’en le transfigurant,  le visage d’un homme nous révèle ta lumineuse présence. (Refrain)
  • Grâce à lui, notre nuit s’éclaire, notre avenir se dessine et nous reprenons force pour marcher jusqu’à toi. (Refrain)

Par la personne qui préside la prière

C’est pourquoi, comme nous l’avons appris du Sauveur et selon son commandement, nous te disons avec confiance : Notre Père…..

L’animateur de la célébration introduit le signe de paix : Soyons unis les uns aux autres dans le Christ et partageons la paix qui vient de lui !

La liturgie de la Parole animée par des laïcs s’achève ainsi. On passe ensuite à la prière de conclusion (voir plus loin), à moins que l’on ait prévu une liturgie de communion.

Liturgie de Communion (éventuellement)

La personne qui a été désignée va après  le geste de paix au tabernacle chercher le pain consacré et il l’apporte sur l’autel. Elle s’incline ensuite profondément ou fait une génuflexion. Il est bon de prévoir à ce moment un temps de recueillement qu’on introduira ainsi : 

Un membre de l’équipe liturgique

  • Recueillons-nous dans le silence. Préparons-nous à accueillir le corps du Christ ; qu’il nous rassemble aussi en un seul corps !
  • Le Christ Jésus nous a livré son corps et chaque messe en fait mémoire. Aujourd’hui, en attente d’une célébration eucharistique, recevons dans la foi le corps du Christ, l’Agneau de Dieu qui enlève le péché du monde.  La communion eucharistique représente toujours un acte d’adhésion au corps du Christ, c’est à dire à la fois à son corps livré en croix et à son corps qui est l’Église. Communier est un acte de foi et, en même temps, un acte de solidarité dans la foi.
  • Heureux les invités au repas du Seigneur ! Voici l’Agneau de Dieu qui enlève le péché du Monde.

Tous : Seigneur, je ne suis pas digne de te recevoir ; mais dis seulement une parole et je serai guéri.

  •  Que le corps du Christ nous garde pour la vie éternelle

Distribution de la communion en disant : « Le corps du Christ »

Chant pour la communion :  Pain de Dieu, pain rompu (D 284) ; Pain des merveilles ( D 203) ; ou selon votre répertoire.

Communion des fidèles et chant par la chorale…

Prière après la communion par un membre de l’équipe liturgique

Seigneur notre Dieu, ta Parole, Pain de vie, a renouvelé nos cœurs,  elle nourrit notre foi foi, fait grandir notre espérance et nous donne la force d’aimer.
Apprends-nous à toujours avoir faim du Christ, seul pain vivant et vrai, et à vivre de toute parole qui sort de ta bouche.  Par Jésus, le Christ, ton Fils, notre Seigneur et notre Dieu, qui règne avec toi et le saint Esprit, maintenant et pour les siècles des siècles.  

Tous : Amen !

PRIÈRE DE CONCLUSION

par la personne qui préside la prière : N’attendons pas la mi–carême ou la semaine sainte pour vivre loyalement ce temps de réflexion, de pénitence et de prière. Si l’Église a supprimé certaines de ses exigences, c’est qu’elle nous traite en adultes et nous laisse la responsabilité de choisir les points sur lesquels faire porter nos efforts.

Un chant final  ici : selon votre choix

ENVOI

Après la prière de conclusion ou après le chant final s’il y en a un, l’animateur de la célébration conclut cette liturgie en disant : La joie d’avoir ensemble rencontré le Christ doit nous pousser vers nos frères pour partager leur vie avec plus de courage. et que Dieu tout-puissant nous bénisse  (Pas de bénédiction à donner ici !) : le Père, le Fils, et le Saint Esprit.

Tous : Amen !

Animateur de la célébration :  Allons, dans la paix du Christ !

Tous :  Nous rendons grâce à Dieu.

Ce texte tient compte des  directives  des évêques des diocèses francophones de notre pays pour les liturgies de la Parole animées par des laïcs (guide liturgique pour les assemblées dominicales   animées par des laïcs aux éditions C.I.P.L. 40, rue  des Prémontrés B 4000 Liège). 

croix diaconaleMichel Houyoux, diacre permanent

Archives à revisiter

◊ Une  confiance sans faille dans le Seigneur     → Une confiance sans bornes

◊ Célébration communautaire en Carême   → Veillée de Carême : « Appelés à régner avec le Christ. »

Publié dans A.D.A.L., Carême | Pas de Commentaire »

A.D.A.L. pour le quatrième dimanche de l’Avent, année C

Posté par diaconos le 11 décembre 2015

Liturgie de la Parole animée par des laïcs

Couleur liturgique : violet – Références bibliques : Mi 5, 1-4a ; Ps 79 ; He 10, 5-10 ; Lc 1, 39-45

Quatrième dimanche de l'Avent, année C dans La messe du dimanche marie-rend-visite-a-sa-cousine-elisabeth1-248x300Rappel : Il ne peut y avoir d’assemblée sans prêtre dans l’église où est célébrée la messe le même dimanche ( y compris le samedi soir) !  L’assemblée dominicale est  animée par une équipe de laïcs en lien avec le prêtre chargé de la paroisse

Chant d’ouverture : Le chant le plus indiqué est «  Les temps se renouvellent (E 177) »; d’autres chants sont possibles pour ce 4ième dimanche de l’Avent ; par exemple : Berger de Dieu (E 280) ; Vienne ton jour (E 240), Fais nous marcher à ta lumière (E 252) ou selon votre choix

SALUTATION INITIALE par la personne qui préside la prière : Au nom du Père et du Fils et du Saint Esprit. À quelques jours de Noël,  voici déjà, un message de paix dans les lectures de ce dernier dimanche de l’Avent. Voici le temps béni de la promesse, grâce à Marie qui a cru à l’accomplissement des paroles qui lui furent dites de la part du seigneur. Par  l’enfant qu’elle mit au monde, Dieu est venu visiter son peuple. Comme Marie, disposons notre cœur à accueillir  Celui qui vient. Que la grâce et la paix soient avec nous tous, de la part de Dieu notre Père et de Jésus Christ le Seigneur.

Tous : Béni soit Dieu, maintenant et toujours !

MONITION  d’Accueil par : …………………………………………………………..

 Une jeune fille, appelée Marie, reçut la visite d’un ange et sa foi rendit tout possible à Dieu : Marie est ainsi devenue la mère du Messie. L’ange du Seigneur visita le fiancé de Marie. Il lui partagea le secret de Dieu : cet enfant se nommera  Jésus. Ainsi il y a plus de 2000 ans, à Nazareth, des cœurs simples ont cru dans la Parole du Seigneur. Et c’est pourquoi dans quelques jours, nous pourrons fêter la naissance de Jésus, Dieu avec nous.

PRÉPARATION PÉNITENTIELLE

 Par la personne qui préside la prière : Dieu nous donne, en Jésus, le signe le plus éclatant de son amour. Il se fait si proche qu’il accorde déjà son pardon en enlevant les obstacles qui se dressent encore sur la route qui conduit à lui.

  • Seigneur Jésus, envoyé par le Père pour être le Berger de son peuple, Prends pitié de nous.
  • Ô Christ, venu dans le monde pour faire la volonté de ton Père, Prends pitié de nous.
  • Seigneur, élevé dans la gloire du Père, tu ne cesses de nous visiter jusqu’à ton Retour. Prends pitié de nous.

Que Dieu tout-puissant nous fasse miséricorde, qu’il nous pardonne nos péchés et nous conduise à la vie éternelle.  

 Tous : Amen.

Pas de Gloire à Dieu pendant l’Avent.

PRIÈRE D’OUVERTURE

 Par la personne qui préside la prière : Dieu notre Père, Marie a accueilli avec joie ton messager et elle a fait confiance à ta Parole. Nous te prions : rends nos cœurs disponibles à ce que tu attends de nous et viens encore aujourd’hui visiter notre terre, toi le Dieu de paix qui es vivant, avec ton Fils et l’Esprit Saint, maintenant et pour les siècles des siècles.

Tous : Amen !

LITURGIE DE LA PAROLE

◊ Dans une célébration animée par des laïcs, le siège de la présidence ne sera pas occupé !

Par un membre de l’équipe liturgique  

Voici une première lecture tirée du livre de Michée au chapitre cinq : dans cet extrait, le prophète Michée annonce le grand évènement qui rendra Bethléem célèbre. Son message guidera les mages vers ce lieu.

Première lecture  par ……………………………………………… (Mi 5, 1-4)

Chant : Viens Emmanuel (E 126) ou Viens Seigneur, viens (signes musiques n° 5) ou Préparez les chemins du Seigneur (E 13-95- CNA) ou Aube nouvelle ou un autre chant de vos CD en rapport avec ce temps proche de Noël.

Par la personne qui préside la prière : Le psaume 79 (20 versets) évoque l’histoire du Peuple de Dieu : il naît lors de la sortie d’Égypte et prend possession ensuite de la Terre promise. Son genre littéraire est une supplication collective : la première strophe s’ouvre par u n appel à écouter. Cela se trouve régulièrement dans les supplications. Mais ici, le psalmiste ne s’adresse pas au Dieu d’Israël, mais au Berger d’Israël

psaume 79

Par un membre de l’équipe liturgique  

Jésus s’est offert à son Père pour accomplir sa volonté : toute la valeur de notre vie, de nos prières, de nos efforts se trouve dan l’accomplissement de cette volonté. Dans la deuxième lecture, tirée de la lettre aux Hébreux au chapitre dix, l’apôtre Paul nous révèle que  l’entrée de Jésus dans notre humanité a été une démarche de réconciliation, où Jésus s’est lui-même présenté comme offrande, offrande de sa personne.

2ième lecture par : ………………………………………  ((He 10, 5-10)

Acclamation: Alléluia. Alléluia. Voici la servante du Seigneur ; qu’il m’advienne selon sa Parole ! Alléluia.

Reprise de l’Alléluia  par tous

L’animateur de la célébration dit alors : « De l’Évangile de Jésus Christ selon saint Luc au chapitre un

Par le OUI de Marie, la promesse faite jadis à David prend corps au-delà de toute attente…

Cette personne lit ensuite l’Évangile du jour  à Lc 1, 39-45

♦ Si c’est une personne laïque qui proclame l’Évangile, elle omet la salutation initiale et aussi l’acclamation finale.

Homélie Dieu vient nous visiter ! … (Lc 1, 39-45)

Par la personne qui préside la prière : Proclamons tous ensemble notre foi : (Credo récité ou chanté)

Tous : Je crois en Dieu…

PRIÈRE UNIVERSELLE

Par la personne qui préside la prière : Bientôt, c’est Noël. Demandons au Seigneur la grâce de pouvoir le recevoir et le reconnaître. Pour nous-mêmes, et pour tous nos frères, prions avec confiance…

Viens Emmanuel, viens nous sauver

Un membre de l’équipe liturgique : …………………………………………..

  • Dieu d’amour, tu as fait de Marie et de Joseph les modèles de notre foi. Nous t’en prions : qu’ils nous aident, en ce jour, à ouvrir nos cours à ta venue. Emmanuel, viens, viens nous sauver. (refrain )
  • Dieu fidèle, tu viens te révéler à tous les hommes. Nous t’en prions : fais surgir dans ton Église les vocations dont elle a besoin. (refrain )
  • Dieu de tendresse, tu viens au-devant des personnes qui souffrent et désespèrent. Nous t’en prions : qu’elles trouvent en la fête de Noël ta lumière et ta paix. (refrain)
  • Dieu tout-puissant, tu viens guérir nos égoïsmes et nos cœurs endurcis. Nous t’en prions : que notre communauté ait le souci des gens qui ont la première place dans ton cœur. (refrain)

Par la personne qui préside la prière : Seigneur Jésus, dans ta grande bonté, donne à tous nos frères de s’ouvrir à ta venue pour qu’ils connaissent le vrai bonheur. Nous te le demandons à toi qui nous aimes pour les siècles des siècles            Tous : Amen !

Action de grâce et le Notre Père

Par la personne qui préside la prière :

Frères et sœurs, la Parole de Dieu a touché notre cœur et elle a fait de nous,  le peuple qui écoute son Dieu. Rendons-lui maintenant grâce pour grâce, en son nom et en union avec toute l’ Église.

Chant  → VIENS DIVIN MESSIE,  Debout resplendis ou Heureux celui (E 2320) ou O viens Jésus (E 147) ou un chant de votre répertoire ayant un rapport avec ce temps de l’Avent

PRIÈRE DE LOUANGE ET NOTRE PÈRE

Par un membre de l’équipe liturgique  :………………………………………………………………..

  •  Père de tout amour, en ces jours qui préparent à Noël, nous te rendons grâce pour la Vierge Marie, cette femme de notre race, humble et croyante. Tu l’as choisie pour que ton Fils éternel devienne homme parmi nous. (Chant)  

Prière de Louange

  •  Nous te rendons grâce par Jésus, ton Fils, de toute éternité auprès de Toi. Tu as vu la misère de ton peuple et tu as envoyé ton enfant bien-aimé jusqu’à nous, l’Emmanuel, Dieu avec nous, pour que ton salut parvienne jusqu’aux extrémités de la terre.Tous : BÉNI SOIS-TU, Père de Jésus Christ ! (chant)
  • Nous te rendons grâce aussi pour Joseph, « le juste », cet homme humble et croyant que tu as choisi pour qu’en donnant son nom à Jésus, il le fasse entrer dans la lignée de David.Tous : BÉNI SOIS-TU, Père de Jésus Christ ! (chant)
  • Nous te rendons grâce Père de Jésus Christ, car chaque année tu renouvelles notre désir d’attendre et d’accueillir notre Libérateur
  • Tous : BÉNI SOIS-TU, Père de Jésus Christ ! (chant)De dimanche en dimanche, tu nous invites à entrer dans la Pâque du Christ, et à devenir ce qu’il a fait de nous : tes enfants.
  • Tous : BÉNI SOIS-TU, Père de Jésus Christ ! (chant)
  • C’est pourquoi, comme nous l’avons appris du Sauveur et selon son commandement, nous te disons avec confiance : Notre Père…..

L’animateur de la célébration introduit le signe de paix : Soyons unis les uns aux autres dans le Christ et partageons la paix qui vient de lui !

La liturgie de la Parole animée par des laïcs s’achève ainsi. On passe ensuite à la prière de conclusion (voir plus loin), à moins que l’on ait prévu une liturgie de communion.

Liturgie de Communion (éventuellement)

La personne qui a été désignée va après  le geste de paix au tabernacle chercher le pain consacré et il l’apporte sur l’autel. Elle s’incline ensuite profondément ou fait une génuflexion. Il est bon de prévoir à ce moment un temps de recueillement qu’on introduira ainsi : 

Un membre de l’équipe liturgique

  • Recueillons-nous dans le silence. Préparons-nous à accueillir le corps du Christ ; qu’il nous rassemble aussi en un seul corps !
  • Le Christ Jésus nous a livré son corps et chaque messe en fait mémoire. Aujourd’hui, en attente d’une célébration eucharistique, recevons dans la foi le corps du Christ, l’Agneau de Dieu qui enlève le péché du monde.  La communion eucharistique représente toujours un acte d’adhésion au corps du Christ, c’est à dire à la fois à son corps livré en croix et à son corps qui est l’Église. Communier est un acte de foi et, en même temps, un acte de solidarité dans la foi.
  • Heureux les invités au repas du Seigneur ! Voici l’Agneau de Dieu qui enlève le péché du Monde.

Tous : Seigneur, je ne suis pas digne de te recevoir ; mais dis seulement une parole et je serai guéri.

  •  Que le corps du Christ nous garde pour la vie éternelle

Distribution de la communion en disant : « Le corps du Christ »

Chant pour la communion

Communion des fidèles et chant par la chorale…

Suggestion de Chants pour la communion : Vierge de lumière (V223) ou Peuple qui marchez (E 127) ou Ne crains pas Joseph (W 507)ou Vienne la paix (T 150) ou selon votre choix

Prière après la communion par un membre de l’équipe liturgique  : Déjà nous avons reçu le Christ. Sa Pâque nous entraîne. Prions pour lui être fidèles. Nous avons reçu dans ton sacrement le gage de la rédemption éternelle ; accorde-nous une ferveur qui grandisse à l’approche de Noël pour bien fêter la naissance de ton Fils Jésus le Christ notre Seigneur

Tous : Amen !

PRIÈRE DE CONCLUSION

Par la personne qui préside la prière

Dieu Saint, tu ne cesses de nous faire la joie de nous visiter. Remplis-nous de l’Esprit Saint : Qu’à la suite de la Vierge Marie et d’Élisabeth nous puissions te rendre grâce pour ce que tu fais pour nous. Toi qui fais merveilles, maintenant et pour les siècles des siècles.     

Tous : Amen !

À quelques jours de Noël, prions l’angélus

Par la personne qui préside la prière : L’Ange du Seigneur annonça à Marie,
Tous : Qu’elle serait la Mère du Sauveur.
Tous : Je vous salue Marie, pleine de grâce. Le Seigneur est avec vous. Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l’heure de notre mort.

Par la personne qui préside la prière : Voici la Servante du Seigneur

Tous : Qu’il me soit fait selon votre parole.           Tous : Je vous salue Marie…

Par la personne qui préside la prière :

Et le Verbe S’est fait chair    Tous : Et Il a habité parmi nous.

Tous : Je vous salue Marie…

Par la personne qui préside la prière : Priez pour nous, sainte Mère de Dieu,

Tous : Afin que nous devenions dignes des promesses du Christ.

Par la personne qui préside la prière : Que ta grâce, Seigneur, se répande en nos cœurs. Par le message de l’Ange, tui nous a fais connaître l’Incarnation de ton Fils bien-aimé. Conduis-nous, par sa Passion et  par sa Croix, jusqu’à la gloire de la Résurrection. Par Jésus, le Christ, notre Seigneur et notre Dieu qui vit et règne avec toi et le saint Esprit maintenant et pour les siècles des siècles.

Tous : Amen.

Suggestion pour le chant final : Aube nouvelle (E 130) ; Maranatha ! ; Venez divin Messie…

 

ENVOI

Après la prière de conclusion ou après le chant final s’il y en a un, l’animateur de la célébration conclut cette liturgie en disant : Parce que vous donnerez de votre vie et de vos biens, vous serez témoins de l’amour sans limites du Christ et que Dieu tout-puissant nous bénisse  (Pas de bénédiction à donner ici !) : le Père, le Fils, et le Saint Esprit.

Tous : Amen !

Animateur de la célébration :  Allons, dans la paix du Christ !

Tous :  Nous rendons grâce à Dieu.

Ce texte tient compte des  directives  des évêques des diocèses francophones de notre pays pour les liturgies de la Parole animées par des laïcs (guide liturgique pour les assemblées dominicales   animées par des laïcs aux éditions C.I.P.L. 40, rue  des Prémontrés B 4000 Liège). 

croix diaconaleMichel Houyoux, diacre permanent

Publié dans A.D.A.L., Temps de l'Avent | Pas de Commentaire »

A.D.A.L. pour le 28ème dimanche du temps ordinaire, année B

Posté par diaconos le 4 octobre 2015

28me dimanche du temps ordinaire Références bibliques : Sg. 7,7-11Ps 89  ;  He 4, 12-13 ;   Mc. 10, 17-30

Liturgie de la parole animée par des laïcs

En ce 28ème dimanche du Temps ordinaire de l'année B, l'entretien de Jésus avec le jeune homme riche nous interpelle. Jésus pour notre liberté, pour notre bonheur, nous invite à nous détacher du superflu pour désirer l'essentiel (Évangile) : la relation à lui, à Dieu, aux autres. "Rassasie-nous de ton amour" (Ps 89, 14), donne-nous la Sagesse (première lecture), même si elle est à contre-courant des slogans ambiants. La liturgie de ce dimanche nous invite à revisiter ce qui commande nos choix de vie et ce que nous considérons comme notre vraie richesse. Cette semaine, travaillons à rééduquer notre désir du Seigneur : demandons-lui de désencombrer notre esprit, nos pensées des faux besoins pour les emplir à nouveau de lui.  Références dans la Bible : Sg 7, 7-11 ; Ps 89 ; He 4, 12-13 ; Mc 10, 17-30 ;

En ce 28ème dimanche du Temps ordinaire de l’année B, l’entretien de Jésus avec le jeune homme riche nous interpelle. À la demande de  JésusVa, vends tout ce que tu as, donne-le aux pauvres et tu auras umn trésor dans le ciel ; puis viens et suis-moi ! Mais l’homme à ces  mots devint sombre et s’en alla tout triste, car il avait de grands biens.  Jésus pour notre liberté, pour notre bonheur, nous invite à nous détacher du superflu pour désirer l’essentiel (Évangile) : la relation à lui, à Dieu, aux autres. « Rassasie-nous de ton amour » (Ps 89, 14), donne-nous la Sagesse (première lecture), même si elle est à contre-courant des slogans ambiants.  La liturgie de ce dimanche nous invite à revisiter ce qui commande nos choix de vie et ce que nous considérons comme notre vraie richesse. Cette semaine, travaillons à rééduquer notre désir du Seigneur : demandons-lui de désencombrer notre esprit, nos pensées des faux besoins pour les emplir à nouveau de lui.
Références dans la Bible : Sg 7, 7-11 ; Ps 89 ; He 4, 12-13 ; Mc 10, 17-30 ;

Rappel  : Il ne peut y avoir d’assemblée sans prêtre dans l’église où est célébrée la messe le même dimanche ( y compris le samedi soir) ! L’assemblée dominicale est  animée par une équipe de laïcs en lien avec le prêtre chargé de la paroisse. 

Source de l’image → Evangile de Marc (Gospel of Mark)

Chant d’entrée (Suggestion) : En accueillant l’amour (DLH 126); Dieu qui nous appelles à vivre (K 158) ; Lumière des hommes (G 128) ; Tu es notre Dieu (A 187) ou un autre de votre répertoire.

Animateur de la célébration → Au nom du Père et du Fils et du Saint- Esprit.      Tous : Amen

Animateur de la célébration → Nous ne pouvons jamais affirmer que nous avons fait assez pour suivre Jésus : voilà l’essentiel de ce que nous dit la parole de Dieu en ce 28ème dimanche du temps ordinaire de l’année B. Aujourd’hui encore la Parole de Dieu nous parle de radicalité : elle est exigeante, tranchante et elle est une véritable école de Sagesse : elle nous permet de bien conduire nos vies. Jésus est la Parole de Dieu, il est notre sagesse, il est notre vie.   Que Dieu notre Père et Jésus Christ notre Seigneur, Parole de Vérité et de Vie, nous donnent la grâce et la paix.

Tous : Béni soit Dieu maintenant et toujours !

Animateur de la célébration Trop souvent, Dieu parle « pour les murs »…

 Un membre de l’équipe liturgique

  • Seigneur, pour toutes nos hésitations accorde nous ton pardon.  (Chant Kyrie eleison ou autre)
  • Ô Christ, conduis-nous vers ton Royaume. Montre-nous ta miséricorde :  prends pitié de nous. (Chant Kyrie eleison ou autre)
  • Que vienne la paix dans nos cœurs, Seigneur prends pitié de nous.(Chant Kyrie eleison ou autre)

Animateur de la célébration →   Que Dieu tout-puissant nous fasse miséricorde, qu’il nous pardonne de faire le malin, avec Lui et avec les autres : qu’il nous conduise à la vie éternelle. 

     Tous : AMEN !

* On pourrait réserver le Gloire à Dieu pour les jours de fête… car il n’est pas opportun de chanter régulièrement le « gloire à Dieu »  dans une Adal car cet hymne est très liée à la célébration eucharistique (messe)

Gloire à Dieu (Chant de louange)

Animateur de la célébration →   Seigneur, nous ne reconnaissons pas toujours le bon chemin et nous allons, marchant à l’aventure… Fais que ta grâce nous devance  et nous accompagne toujours. Quelle nous rende attentive à faire le bien sans relâche et nous donne de suivre Jésus Christ, ton Fils , notre Seigneur et notre Dieu, qui règne avec toi et le saint Esprit, maintenant et pour les siècles des siècles.

Tous : Amen

LITURGIE DE LA PAROLE

  ◊ Dans une célébration animée par des laïcs, le siège de la présidence ne sera pas occupé !

Un membre de l’équipe liturgique :   ………………………………………………………………………………………………..

La sagesse, c’est la forme supérieure de la débrouillardise : se tirer d’affaire dans un monde complexe, garder son calme, p0arvenir à un état de tranquillité souveraine, même dans l’agitation.  Dans la première lecture, tirée du livre de la Sagesse au chapitre sept, son auteur nous révèle un chemin de réussite assuré et garanti : la sagesse qui vient de Dieu est un don qu’il faut désirer et demander en priant Dieu.

Première lecture par …………………………………………………………………………………………………………… (Sg 7, 7-11)

Le psaume 89 ouvre le quatrième des cinq livres du psautier rassemblant dix-sept psaumes remarquables. Ils étaient chantés du début à la fin de la fête des Tentes. Cette fête durait une semaine. Ce psaume, dont nous allons méditer quelques versets, marquait l’ouverture de cette grande semaine, le 15 du mois de Tishri, premier mois de l’année dans le calendrier juif. Les autres psaumes étaient chantés le soir et le matin des jours suivants.  Avec le psalmiste, demandons à Dieu de nous partager sa sagesse.
 
Le psaume 89 est chanté par la chorale ou lu par……………………………………………
psaume 89
 
 Un membre de l’équipe liturgique :………………………………………………………………………………….
 
Dans la deuxième lecture, tirée de la lettre aux Hébreux,  au chapitre quatre,  l’apôtre Paul nous affirme que la parole de Dieu pénètre jusqu’au fond des cœurs et qu’elle nous fait trouver le bonheur.
 
Deuxième lecture par…………………………………………….. ………………         (He 4, 12-13)
Acclamation  (Chant de l’Alleluia)
Lecteur ou lectrice : Alléluia. Alléluia. Désormais, je vous appelle mes amis, dit le Seigneur. Tout ce que j’ai reçu de mon Père, je vous l’ai fait connaître. Alléluia.  (Jn 15, 15)

Reprise de l’acclamation par tous.

L’animateur de la célébration dit alors :  De l’Évangile de Jésus Christ selon saint Marc  Cette personne lit ensuite l’Évangile du jour  à Mc 10, 17-30

♦ Si c’est une personne laïque qui proclame l’Évangile, elle omet la salutation initiale et aussi l’acclamation finale .

Homélie : cliquez ici →  Viens, suis-moi ! (Mc 10 , 17-30)

Animateur de la célébration :   Ensemble proclamons notre foi  (Credo récité ou chanté )

Prière universelle

Animateur de la célébration →  Tournons-nous vers Dieu notre Père, adressons-lui nos prières avec confiance.

Intentions présentées par des jeunes…

28ème dimanche ordinaire, année B

  •   Pour le Pape François, pour tous les évêques, les prêtres, les diacres et les personnes qui les assistent  que la sagesse qui vient de Dieu les inspire dans leur mission, Seigneur nous te prions ! (Chant)
  • Pour les dirigeants de tous les pays : que la sagesse de Dieu pénètre leur cœur et oriente leurs décisions. Seigneur nous te prions ! (Chant)
  • Pour les personnes qui luttent contre la violence et l’injustice dans le monde : que la sagesse de Dieu les soutienne dans leurs combats Seigneur nous te prions ! (Chant)
  • Pour les personnes qui sont seules malgré leurs richesses et qui n’ont pas compris le sens du partage,  Seigneur nous te prions ! (Chant)
  • Pour nous ici rassemblés : que la sagesse de Dieu nous aide à discerner ce que nous devons faire pour suivre le Christ chaque jour de notre vie. Seigneur nous te prions ! (Chant)

Animateur de la célébration → Prions le Seigneur. Père très bon, toi seul peux nous donner d’entrer dans le Royaume. Que le regard aimant de Jésus, ton Fils, et sa parole, suscitent en nous la réponse d’un cour disponible. Par Jésus, ton Fils, notre Seigneur et notre Dieu qui règne avec toi et le Saint Esprit maintenant et pour les siècles des siècles.

Tous : Amen !

Action de grâce et le Notre Père

Animateur de la célébration → Frères et sœurs, en ce dimanche le Christ ressuscité se tient au milieu de nous et c’est lui qui inspire notre prière rendons–lui grâce pour son amour et pour sa grâce en chantant…

◊ Ici, nous plaçons un chant en l’honneur de Dieu

Suggestion : Que tes œuvres sont belles (A 219) ;  Peuple de prêtres (C 49) ; Terre entière (I 33) ; Peuple de Dieu, marche joyeux ; Chantons à Dieu ce chant nouveau (L 211)  Peuple, criez de joie (M 27) ou un autre chant de votre répertoire.  

Un lecteur

  • Béni sois-tu, Père très bon, tu nous as fait connaître ta Sagesse, en nous donnant ton Fils bien-aimé. (refrain ci-dessous)
  • Action de grâce 28ème dim Temps odrdinaire, année BBéni sois-tu, Ô notre Père, car le Christ est notre maitre, lui, la lumière du monde est notre Salut. (Refrain)
  • Béni sois-tu, car ta Parole vivante purifie et guérit, libère et met à nu les coeurs devant ta grâce. (Refrain)
  • Béni sois-tu pour l’appel à ne rien préférer au Christ et pour l’esprit Saint qui nous pousse à le suivre.(Refrain)

Béni sois-tu d’accueillir notre prière tandis que nous disons la prière que Jésus lui-même nous a enseignée…

Notre Père qui es aux cieux… (Chanté ou récité)

◊ L’animateur de la célébration introduit ici le signe de paix →   Soyons unis les uns aux autres dans le Christ et partageons la paix qui vient de lui.

La liturgie de la Parole animée par des laïcs s’achève ainsi. On passe ensuite à la prière de conclusion (voir plus loin), à moins que l’on ait prévu une liturgie de communion.

Liturgie de communion  (éventuellement)

Le cadre normal et habituel de la communion doit rester celui d’une célébration eucharistique. Une A.D.A.L. n’est en aucune manière une messe.

La personne qui a été désignée va après  le geste de paix au tabernacle chercher le pain consacré et il l’apporte sur l’autel. Elle s’incline ensuite profondément ou fait une génuflexion. Il est bon de prévoir à ce moment un temps de recueillement qu’on introduira ainsi…

Animateur de la célébration → Recueillons-nous dans le silence. Préparons-nous à accueillir le corps du Christ ; qu’il nous rassemble aussi en un seul corps !

Animateur de la célébration →  Le Christ Jésus nous a livré son corps et chaque messe en fait mémoire. Aujourd’hui, en attente d’une célébration eucharistique, recevons dans la foi le corps du Christ, l’Agneau de Dieu qui enlève le péché du monde.

Heureux les invités au Repas du Seigneur ! Voici l’Agneau de Dieu qui enlève le péché du monde.

Tous : Seigneur, je ne suis pas digne de te recevoir, mais, dis seulement une parole et je serai guéri.

* L’animateur de la célébration dira avant la distribution de la communion : Que le corps du Christ nous garde pour la vie éternelle.

Il ( ou d’autres personnes) nous donne le pain consacré en disant : Le corps du Christ

Chant pour la communion : selon votre répertoire..

Suggestion : Dieu nous invite à son festin (70); Tu es le Dieu fidèle (D 163) ; Pain rompu pour un monde nouveau ( D 283) ; Disciples de Jésus (D 291) ; En marchant vers toi Seigneur (D 380) ; Pain des merveilles (D 203) ; Pour aimer du plus grand amour (D 386) ;  Quel est don ce repas (D228))

—–

Prière après la communion par un membre de l’équipe liturgique

Seigneur, le regard que tu poses sur nous nous met à nu. Dans ton regard, enfin, nous nous découvrons, tels que nous sommes. Si parfois nous sommes troublés, nous savons aussi combien nous sommes aimés ! Tu n’es pas venu nous juger, mais nous aider à nous réaliser. À toi notre louange pour les siècles des siècles.

Tous : Amen !

Suggestion pour le chant final :   Peuples de frères (T122) ; Dieu parmi les hommes (E 118) ; Allez dans le monde entier (Z 95-3) ; Envoie tes messagers (881) ; Seigneur, tu nous aimes  (M 25) ; Dieu, nous te louons (981)  ou selon votre répertoire.

Après la prière de conclusion ou après le chant final s’il y en a un, l’animateur de la célébration conclut cette liturgie en disant :

Parce que vous donnerez de votre vie et de vos biens, vous serez témoins de l’amour sans limites du Christ et que Dieu tout-puissant nous bénisse  (Pas de bénédiction à donner ici !) : le Père, le Fils, et le Saint Esprit.

Tous : Amen !

Animateur de la célébration :  Allons, dans la paix du Christ !

Tous :  Nous rendons grâce à Dieu.

Ce texte tient compte des  directives  des évêques des diocèses francophones de notre pays pour les liturgies de la Parole animées par des laïcs (guide liturgique pour les assemblées dominicales   animées par des laïcs aux éditions C.I.P.L. 40, rue  des Prémontrés B 4000 Liège). 

croix diaconale

 

Michel Houyoux, diacre permanent

Compléments

◊ La messe du dimanche → 28ième dimanche du temps ordinaire, année B

◊ Catéchèse → Tout abandonner pour suivre Jésus. (Mc 10, 17- 30)

Publié dans A.D.A.L. | Pas de Commentaire »

12345...20
 

Salem alikoum |
Eazy Islam |
Josue |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | AEP Gresivaudan 4ieme 2007-08
| Une Paroisse virtuelle en F...
| VIENS ECOUTE ET VOIS